Le moustique-tigre, le vecteur du chikungunya et de la dengue, s'installe petit à petit en Métropole mais fera l'objet d'une surveillance toute particulière entre mai et novembre, période de l'année où il est le plus agressif.
Le moustique-tigre (Aedes albopictus) sera pisté tout l'été et même au-delà. L'annonce a été lancée lors du premier colloque sur l'impact des changements environnementaux sur la santé humaine, une rencontre de scientifiques internationaux organisée par...

Lire la suite : Chikungunya, dengue : le moustique sous haute surveillance en Métropole
Les actualités Futura-Sciences