Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Les mystères du ralentissement des sondes Pioneer



  1. #1
    RSSBot

    Les mystères du ralentissement des sondes Pioneer

    En 1996, alors que les sondes Pioneer 10 et 11 étaient respectivement 3 et 4 fois plus éloignées de la Terre que Pluton, les chercheurs du JPL (Jet Propulsion Laboratory) qui analysaient leurs signaux découvrirent que les deux sondes s'enfonçaient dans l'espace à une vitesse inférieure aux estimations. Ce phénomène sera baptisé l'anomalie de Pioneer.

    <span class=panoir>
    La sonde spatiale...{br}{br}Lire l'article : Les mystères du ralentissement des sondes Pioneer {br}
    Soyez le premier à commenter cette actualité !

  2. #2
    DanielH

    Re : Les mystères du ralentissement des sondes Pioneer

    Il me semble que Laurent Nottale a proposé une explication liée à la constante cosmologique. Je ne sui spas capable de verifier son article mais je le met ici:

    http://wwwusr.obspm.fr/~nottale/arpioneer.pdf

    Si quelqu'un de compétent pouvait jetter un oeil....

  3. #3
    KarmaStuff

    Re : Les mystères du ralentissement des sondes Pioneer

    Salut

    Pourquoi ne serait-ce pas dû tout simplement au fait que les sondes sont ralenties par les particules (hydrogène) rencontrées dans le 'vide' de l'espace ?

    A 12,5 km/s, sur des décennies de trajet, même quelques particules par m2 sont suffisantes pour avoir une conséquence sur la vitesse des sondes... D'autant plus que ce 'ralentissement' est déduit via l'effet Doppler des ondes EM parvenant jusqu'à la Terre... On ne connaît plus réellement leur vitesse réelle...

    Qu'en pensez-vous ?
    Dernière modification par JPL ; 04/12/2005 à 01h44. Motif: Correction de balise
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  4. #4
    dnarol

    Re : Les mystères du ralentissement des sondes Pioneer

    Il semble que Claude POHER a une théorie pour expliquer le ralentissement des sondes Pioneer.
    Voir ici: http://universons.com/

    Claude POHER parle même des sondes Pioneer, voir ici: http://www.premiumwanadoo.com/univer...tiales_fr.html

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    KarmaStuff

    Re : Les mystères du ralentissement des sondes Pioneer

    Citation Envoyé par KarmaStuff
    même quelques particules par m2
    Oops... m3 bien sûr...
    Dernière modification par JPL ; 04/12/2005 à 01h43. Motif: correction de balise
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  7. #6
    moijdikssékool

    Re : Les mystères du ralentissement des sondes Pioneer

    en tout cas, les sous-titres des images de l'ancienne et nouvelle salle du JPL ont été inversés

  8. #7
    lcdvasrm

    Re : Les mystères du ralentissement des sondes Pioneer

    Les sondes pioneer ne sont pas les seules à présenter l'anomalie.
    Galileo et Ulysse aussi ...

  9. #8
    FRELE IDEE

    Question Re : Les mystères du ralentissement des sondes Pioneer

    bonjour,

    le décalage dont il est question dans l'article me fait penser à l'effet Shapiro. Cet effet, découvert en 1964, se traduit par un retour des ondes électromagnétiques émises depuis la Terre sur un satellite ou un corps céleste, avec un certain décalage. C'est une conséquence de la relativité générale, due à la présence de la masse de la Terre. Il n'est pas à confondre avec l'effet Doppler relativiste qui s'applique aux corps en mouvement rapide en comparaison de la célérité de la lumière.
    Bien entendu, je suppose que les spécialistes ont dû évoquer cette explication mais qu'ils l'ont rejetée puisque, maintenant, le décalage Pioneer reste un problème ouvert.
    Aussi j'aimerais savoir les raisons qui ont conduit à écarter l'effet Shapiro, et plus généralement, toutes les hypothèses qui ont pu être envisagées puis écartées.

    merci d'avance, cordialement
    F. Elie

  10. #9
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Les mystères du ralentissement des sondes Pioneer

    Si tu lis l'anglais il y a ceci http://xxx.lanl.gov/abs/gr-qc/0104064
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  11. #10
    KarmaStuff

    Re : Les mystères du ralentissement des sondes Pioneer

    Citation Envoyé par KarmaStuff
    Pourquoi ne serait-ce pas dû tout simplement au fait que les sondes sont ralenties par les particules (hydrogène) rencontrées dans le 'vide' de l'espace ?
    Ma proposition est-elle si dénuée de sens ?
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  12. #11
    DanielH

    Re : Les mystères du ralentissement des sondes Pioneer

    Citation Envoyé par KarmaStuff
    Ma proposition est-elle si dénuée de sens ?
    Je me souviens avoir essayé de calculer la trainée correspondante mais je ne suis jamais allé jusqu'au bout. Je pense qu'on peux utiliser E=1/2 * rho*V2 *S*Cx*L

    où rho est la masse volumique du millieu
    V la vitesse de la sonde
    S la section de la sonde dans le sens du déplacement
    Cx un coef de l'ordre de .3 à .5
    L la distance parcourue

    si la densité est de quelques atomes par m3 alors rho est de l'ordre de quelques 1e-27 kg/m3
    V2 c'est 1.6e6
    1/2 * S*Cx quelques unité au plus
    L 1e13 m

    soit quelques 1e-8 joules. Ca me semble bien négligeable.

    A moi maintenant de redemander ce que pensent les éminents physiciens du forum de la proposition de Laurent Nottale concernant la constante cosmologique et qui paraît très serieuse ????

  13. #12
    FRELE IDEE

    Re : Les mystères du ralentissement des sondes Pioneer

    Citation Envoyé par DanielH
    Je me souviens avoir essayé de calculer la trainée correspondante mais je ne suis jamais allé jusqu'au bout. Je pense qu'on peux utiliser E=1/2 * rho*V2 *S*Cx*L

    où rho est la masse volumique du millieu
    V la vitesse de la sonde
    S la section de la sonde dans le sens du déplacement
    Cx un coef de l'ordre de .3 à .5
    L la distance parcourue

    si la densité est de quelques atomes par m3 alors rho est de l'ordre de quelques 1e-27 kg/m3
    V2 c'est 1.6e6
    1/2 * S*Cx quelques unité au plus
    L 1e13 m

    soit quelques 1e-8 joules. Ca me semble bien négligeable.

    A moi maintenant de redemander ce que pensent les éminents physiciens du forum de la proposition de Laurent Nottale concernant la constante cosmologique et qui paraît très serieuse ????
    juste une remarque: pour le calcul de la résistance du fluide (le gaz intersidéral) sur la sonde on ne doit pas employer la formule Traînée=1/2.rho.S.Cx.v² qui n'est valable que pour les fluides newtoniens et de densité "normale", modélisables par les équations de Navier-Stokes. Le gaz dans l'espace est si peu dense que celles-ci doivent être remplacées par d'autres équations statistiques des fluides très rares (Boltzmann, etc). Les modèles scientifiques possèdent toujours un domaine de validité qu'il ne faut jamais perdre de vue. De toutes façons les modèles pour les fluides très rares conduisent à des effets de résistance encore plus négligeables.

  14. #13
    DanielH

    Re : Les mystères du ralentissement des sondes Pioneer

    Citation Envoyé par FRELE IDEE
    Les modèles scientifiques possèdent toujours un domaine de validité qu'il ne faut jamais perdre de vue.
    Tout à fait d'accord. Note toutefois que 1/2*rho*S*V2 multiplié par la distance parcourue n'est autre que l'énergie cinétique du gaz rencontré sur cette distance et vue par la sonde. Le modèle ne doit donc pas être trop faux...

Discussions similaires

  1. Recyclage des poussières de métaux des voies routières
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/11/2005, 14h28
  2. Posez vos questions : les mystères du feu et ses différentes techniques
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/10/2005, 11h22
  3. Deep Impact : nouvelle avancée sur les mystères de la formation des comètes
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/10/2005, 08h31
  4. Posez vos questions : les mystères de la peau et de la chirurgie de la main
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/10/2005, 09h46
  5. Les grands mystères scientifiques non résolus de notre époque
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 08/07/2005, 21h09