Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Actu - Réseaux de chaleur : récupérer 500 milliards d'euros d'énergie perdue



  1. #1
    RSSBot

    Post Actu - Réseaux de chaleur : récupérer 500 milliards d'euros d'énergie perdue

    Les centrales électriques, les centres de traitements des déchets et, d'une manière générale, les installations industrielles, laissent s'envoler une chaleur considérable. Combien, précisément ? L'équivalent chaque année de 500 milliards d'euros en Europe, selon une étude, qui préconise de la récupérer et de la distribuer vers les habitations grâce aux réseaux de chaleur.
    La moitié de l'énergie consommée en France sert à chauffer, selon les chiffres du ministère du Développement...

    Lire la suite : Réseaux de chaleur : récupérer 500 milliards d'euros d'énergie perdue
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    Quisit

    Re : Actu - Réseaux de chaleur : récupérer 500 milliards d'euros d'énergie perdue

    le problème c'est l'énorme perte de charge pour acheminer la chaleur et la taille des infrastructures, avec une maintenance considérable

  4. #3
    FC05

    Re : Actu - Réseaux de chaleur : récupérer 500 milliards d'euros d'énergie perdue

    On dirai qu'il y en a qui redécouvrent la cogénération.

    Sinon, il est exact qu'il y a des problèmes de transport. On peut toujours installer une ville à côté d'une centrale nucléaire, mais je ne sais pas si tout le monde serai d'accord.
    Pour ceux qui ont la chance d'avoir un incinérateur assez prés des habitation, ça fonctionne :

    http://www.sittomat.fr/guide-pratiqu...ergetique.html
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  5. #4
    polo974

    Re : Actu - Réseaux de chaleur : récupérer 500 milliards d'euros d'énergie perdue

    C'est sûr que faire de l'électricité pour se chauffer avec, c'est moins que moyen...

    Sinon, on peut la trimbaler sous forme d'eau liquide, la densité est plus importante.

    Mais, bon, on ne se chauffe pas toute l'année, donc il faudrait stocker inter-saison dans d'immenses réservoirs isolés.

    C'est une grosse infrastructure à mettre en place, mais c'est loin d'être idiot d'y réfléchir.
    Jusqu'ici tout va bien...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    homersimpson62

    Re : Actu - Réseaux de chaleur : récupérer 500 milliards d'euros d'énergie perdue

    c est sur qu il faut de "tres grands" reservoirs , meme tres tres grands , une tranche nuk produit en gros 40m3 d eau a (en gros ) 30/35° par seconde...
    deja pour recuperer les calories a 30/35° c est pas evident surtout pour de tres gros volumes ... faudrait isoler et utiliser le lac d Annecy comme "tampon" , pas sur que ça plaise...

  8. #6
    Quisit

    Re : Actu - Réseaux de chaleur : récupérer 500 milliards d'euros d'énergie perdue

    c'est après passage dans les réfrigérants, en sortie de turbine on doit être sous les 100°C, mais pas aussi bas.
    un spécialiste pourrait nous répondre, mais misons sur 50 pour trancher la poire...

    on peut quand même imaginer une usine à gaz pour exploiter ça :
    - un grand réservoir tampon pour exploiter la source près d'une ville
    - un caloduc immense super isolé qui va de la centale au lieu de stockage (!)
    - une boucle qui va du reservoir jusqu'au rue, mais qui ne transfère pas directement cette chaleur par des "capillaires" (t° trop basse)
    - des pompes à chaleur individuelles piochent dans la boucle comme source chaude (avec un bon rendement vu la t°)

    sinon plus brutal :
    - on crée une nappe phréatique chaude
    - on pioche dedans avec des PAC géothermiques
    plus besoin d'aéroréfrigérants, énooorme masse thermique à exploiter comme source froide d'un coté et chaude de l'autre

  9. Publicité
  10. #7
    DomiM

    Re : Actu - Réseaux de chaleur : récupérer 500 milliards d'euros d'énergie perdue

    Bonjour,

    Et comme ça l'industrie a un argument pour rester ou s'installer à coté des habitations dense de préférence !
    Ho to lose
    Bonjour,

    Et l'inverse, du petit au gros pour changer un peu ça donne des turbines à gaz silencieuses pour se chauffer ou se refroidir et faire de l'électricité locale sans ligne à haute tension.
    Avec du gaz provenant en partie de nos déchet
    Mais on va dire que c'est plus rentable de centraliser sauf que ça évolue moins vite que des petites installations, c'est plus dangereux et beaucoup moins sur puisque une gros qui bogue touche plus de gens qu'un petit qui bogue dans son coin.
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  11. #8
    poloassalili

    Re : Actu - Réseaux de chaleur : récupérer 500 milliards d'euros d'énergie perdue

    Pourquoi ne pas se servir de la chaleur des centrales pour chauffer des cultures sous serre (ou en plein champ) alentour?
    une façon de rentabiliser une partie des pertes énergétiques sans avoir à transporter cette chaleur sur des kilomètres...

  12. #9
    wizz

    Re : Actu - Réseaux de chaleur : récupérer 500 milliards d'euros d'énergie perdue

    Je crois qu'il y avait des tentatives de piscicultures avec l'eau chaude provenant des centrales
    Mais pour le grand public, ça veut dire une truite radioactive. Et ça, ce n'est pas très vendeur...
    Alors allons y pour une tomate radioactive, des fraises radioactives, des salades radioactives...

  13. #10
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Actu - Réseaux de chaleur : récupérer 500 milliards d'euros d'énergie perdue

    Bonjour

    Dans la pratique ce n'est pas aussi simple ; il se trouve en fait que j'ai déjà fais une petite étude sur le sujet pour récupérer une energie d'environ 20MW sur un flux d'eau à environ 45°C.
    1ere difficulté: Il faut pouvoir dissiper cette énergie de façon stable, donc envoyer l'eau vers les habitations, puis retourner vers les tours aero pour avoir une température de retour vers les installation fixe.
    2eme difficulté: On ne peut pas envoyer l'eau du circuit des tours directement, car elle est traitée et contient toujours des légionelles (en principe en dessous du seuil légal); une fuite serait catastrophique, pour le porte monnaie, pour l'environnement et pour la "com". Il faut donc utiliser des échangeurs, d'une très grande surface d'échange et des pompes de recirculation secondaires, ce qui coute excessivement cher à l'installation, puis à l'usage.
    3eme difficulté: Le retour sur investissement, qui se fait sur le très long terme, or la plupart des entreprises ne savent pas si elles tourneront encore dans 5 ans.

    Si vraiment c'était rentable ce serait fait depuis bien longtemps.

  14. #11
    Runjulia

    Re : Actu - Réseaux de chaleur : récupérer 500 milliards d'euros d'énergie perdue

    Bonsoir,

    Dudulle,

    il a été conçu des systèmes "en cascade" à partir d'une source (une centrale à combustible classique) l'on distribue de manière la plus juste une chaleur pour le résultat le plus approprié : des habitations en eau chaude, des chauffage d'appoints pour des établissements publics des piscines publiques jusqu'au cultivateur qui n'a besoin que de telle chaleur en fin de parcours...Je retrouverai le lien, c'est intéressant et cela fonctionne déjà.

    Wizz a raison, il y a des piscicultures avec l'eau chaude de CN, ils ne sont ni radioactifs ni difformes...notamment les tilapias, excellents.
    La seule chose qu'elles ne peuvent procurer c'est un circuit de chaleur pour les habitants, sont pas tout près...

    Des ingénieurs cherchent actuellement à récupérer de manière efficace et en circuit secondaire toute la chaleur des datacenters (puisque il y a des cloud il y a des datacenters de plus en plus puissants, non ? et cela dégage une chaleur giga non ?)! c'est pour dire que certaines infrastructures peuvent - amh- peut-être fonctionner en auto-circuit de cogénération ???

    Il y a la Géothermie, cela j'ai lu mais je n'ai pas vraiment compris si cela fonctionne ....

  15. #12
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Actu - Réseaux de chaleur : récupérer 500 milliards d'euros d'énergie perdue

    C'est très différent, les centrales à combustibles sont conçues pour chauffer de l'eau pour le chauffage des habitations donc elles s'adaptent au besoin, tandis que l'article porte sur l’énergie basse température rejetée pour dissiper la chaleur excédentaire, et sur cette puissance il n'y a pas de contrôle possible (la centrale nucléaire ne va pas tourner moins fort parce que les gens ont besoin de moins de chauffage).

  16. Publicité

Discussions similaires

  1. ITER : : 10 milliards d'euros pour un résultat incertain ?
    Par Tenacatita dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 96
    Dernier message: 16/08/2012, 12h52
  2. Matériaux lourds pour accumuler la chaleur perdue
    Par féeloz dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 8
    Dernier message: 30/10/2011, 15h22
  3. Actu - L'École Polytechnique veut lever 25 millions d'euros
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 5
    Dernier message: 17/03/2008, 15h50
  4. 15 millions de milliards d'euros : coût du réchauffement climatique d'ici 2100 - GIEC
    Par Tenacatita dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 28/10/2005, 20h25
  5. Chaleur perdue...je suis perdu
    Par Balktor dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 12/11/2004, 16h15