Un nouveau poisson-zèbre transgénique permet de suivre le devenir de polluants dans le corps en temps réel. Les interactions entre des contaminants ressemblant aux oestrogènes (dont le bisphénol A) et certains organes sont en effet trahies par la production d'une lumière verte. Les premiers tests ont déjà parlé, ces molécules toucheraient bien plus d'organes que prévus. Heureusement, les chercheurs pourront dès maintenant mieux cibler leurs recherches.
Les stations d'épuration ne sont...

Lire la suite : Des polluants visualisés... dans un poisson fluorescent
Les actualités Futura-Sciences