Les capteurs environnementaux sont souvent fixes et surveillent donc de petites surfaces. Un laboratoire grenoblois propose une solution originale : effectuer automatiquement des analyses à l'intérieur de ruches instrumentées sur ce que rapporte les abeilles afin d'estimer la qualité de l'air environnant. La surface analysée pourrait ainsi atteindre 27 km², étendue typique parcourue par les occupantes d'une ruche. Les initiateurs espèrent près de 30.000 dispositifs en Europe.
À lire,...

Lire la suite : Abeilles : des ruches pour surveiller la qualité de l'air ?
Les actualités Futura-Sciences