Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 44

Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge



  1. #1
    RSSBot

    Post Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    Un reality show qui, en 2023, installerait quatre personnes sur Mars sans espoir de retour : c'est le projet baroque d'une équipe hollandaise dans laquelle on trouve entre autres un producteur de télévision (Paul Römer) et un prix Nobel de physique (Gerard 't Hooft). Les candidatures seront ouvertes l'an prochain.
    La Nasa rechigne à préparer une mission humaine vers Mars ? L'Europe n'y pense même pas ? Les Russes n'en sont qu'au voyage simulé ? Les Chinois visent la Lune ? Alors...

    Lire la suite : Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    kaliscot

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    ..ou quand la télé et le marketing servent enfin à quelque chose de grandiose...

  4. #3
    Svenn

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    Je pense que les promoteurs du projet sous-estiment (sans doute volontairement) totalement la difficulté d'un tel projet. Certes, on économise le voyage du retour, ce qui n'est pas rien. La contrepartie, c'est que ça impose une logistique parfaitement huilée pour expédier régulièrement vers Mars de nouveaux passagers et de nouvelles denrées, des médicaments, des équipements de survie, du matériel de maintenance, etc... Une logistique parfaitement huilée, ça veut dire envoyer du matériel en quantité et de façon très régulière. Connaissant le taux de succès des missions vers Mars, il faudra donc doubler ou tripler tous les envois de matériel pour éviter les "votre nouveau générateur de O2 vient de s'écraser dans la Valles Marineris, on vous en envoie un autre par le prochain convoi dans 15 mois. Soyez économe, il ne vous reste plus que 6 mois d'oxygène". On n'est pas dans l'ISS où en cas de pépin, on n'a qu'un ou deux mois à attendre et où dans le pire des cas, on peut évacuer tout le monde en urgence.

    Au total, ça ne me semble pas du tout évident qu'un projet "aller simple" serait plus facile à mettre en place qu'un projet "aller retour".

  5. #4
    snoosha

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    Bonjour,
    A condition qu'ils ne fassent pas de mauvaises rencontres
    Donc si j'ai tout lu , on construit la base de manière robotique , on envoie ensuite les colons...
    Mais quel type de colons ?
    A part une s.cte je vois pas qui serait assez fou pour tenter l'expérience
    car si on fait le parallèle avec collomb qui a brulé ses caravelles pour empêcher de penser au retour
    c plus facile de faire un radeau pour tenter de retourner la d'ou l'on vient que de faire
    le voyage à travers l'espace pour regagner la Terre
    Dernière modification par snoosha ; 06/06/2012 à 14h38.

  6. #5
    jacquolintégrateur

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    Bonjour
    On pense au roman de Pierre Boulle: "Le jardin de Kanashima". Julliard- Paris 1964. L'action se situe avant la réussite d'Appollo. Von Braun (dont le personnage est inclus dans le roman) hésite: faut-il, ou non, utiliser l'énergie nucléaire pour aller dans la Lune? Le problème est d'assurer le retour des astronautes...Les japonais doublent tout le monde au poteau!! Le docteur Kanashima s'embarque pour la Lune, sans espoir de retour: il doit se suicider aprés avoir créé, sur la Lune, un jardin purement minérale entourant le drapeau japonais...

    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Svenn

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    Citation Envoyé par snoosha Voir le message
    A part une s.cte je vois pas qui serait assez fou pour tenter l'expérience
    Je ne pense que ce sera un problème pour trouver des candidats. Le propriétaire du premier pied qui foulera Mars deviendra dans l'imaginaire collectif l'égal des Colomb et des Magellan et son nom restera à jamais gravé dans l'histoire (par contre, personne ne se souviendra des ingénieurs qui auront mené à bien ce projet). Le monde sportif -et non sportif aussi d'ailleurs- est rempli de personnes qui ont fait le choix de la gloire en échange d'une vie courte, c'est précisément toute la problématique du dopage. Ici, on parle d'un évènement incomparablement plus retentissant, je suis sur qu'ils auront mille fois plus de candidats que de places dans le cercueil.


    car si on fait le parallèle avec collomb qui a brulé ses caravelles pour empêcher de penser au retour
    Il me semble qu'il s'agit de Cortès et non de Colomb.

  9. Publicité
  10. #7
    Quisit

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    Tu soulignes bien le problème : qui est assez fou pour un voyage sans retour uniquement pour la gloire ?
    Quel névrosé pourrait vouloir partir avec la certitude de ne plus jamais revoir un autre humain ailleurs que sur un écran, juste pour la gloire ... tout en restant compatible avec les exigences d'une telle mission ?
    déjà comment éviter que des gens aussi dévorés par l'ambition ne s'étripent à la descente pour être celui qui sera le premier en bas de l’échelle ?

  11. #8
    snoosha

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    Bonsoir
    surtout dans le cadre d'une émission de télé réalité , personne ne regardera s'il y a aucune tension chez l'équipage , déja que c'est pas triste dans un certain loft ; et en plus il n'y aura pas de piscine ...
    Ou alors on fait croire qu'ils partent dans un voyage simulé je pense que vu les dates on aura fait quelques progrès dans la reproduction virtuelle d'environnement , et en plein milieu du programme on leur dit qu'ils sont bien en train de partir pour MARS ....
    Et bien sur la prime revient au dernier survivant ...

  12. #9
    invite765732342432
    Invité

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    Citation Envoyé par Quisit Voir le message
    Tu soulignes bien le problème : qui est assez fou pour un voyage sans retour uniquement pour la gloire ?
    Quel névrosé pourrait vouloir partir avec la certitude de ne plus jamais revoir un autre humain ailleurs que sur un écran, juste pour la gloire ...
    Merci pour tous ces beaux qualificatifs.
    Si je n'avais pas eu d'ancrage ici (ou si le projet était né il y a quelques années), j'aurais volontiers fait parti des "fous et névrosés" qui auraient postulé pour ce voyage.

    Pourquoi ? simplement pour tenter d'inciter les gens à faire comme moi, à lancer un mouvement vers l'espace. Mais aussi pour avoir l'impression de faire quelque chose de concret pour l'humanité. Parce qu'informaticien, taxi, banquier ou vendeur de vêtement, ça a une portée parfaitement nulle pour la société, et c'est parfois déprimant.

    En tout cas, c'est impressionnant de voir les quelques commentaires emplis de mépris envers les futurs-candidats... c'est édifiant sur la nature humaine: plutôt que de laisser les gens faire ce qu'ils veulent, à leur risques et périls, vous n'hésitez pas à les insulter d'avance.
    S'ils sont névrosés, je ne sais pas comment qualifier ceux qui les insultent ainsi.

  13. #10
    JPL

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    Comme quoi il n'est pas nécessaire d'aller sur Mars pour qu'il y ait une tension entre les participants...
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  14. #11
    mtheory

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    Citation Envoyé par Quisit Voir le message
    Quel névrosé pourrait vouloir partir avec la certitude de ne plus jamais revoir un autre humain ailleurs que sur un écran, juste pour la gloire ... tout en restant compatible avec les exigences d'une telle mission ?
    déjà comment éviter que des gens aussi dévorés par l'ambition ne s'étripent à la descente pour être celui qui sera le premier en bas de l’échelle ?
    Ils seraient plusieurs là bas et à mon avis, pas mal d'exobiologistes et de géologues sportifs passé 45/50 ans se verraient bien fouiller la géologie martienne à la recherche de plein de trucs passionnants avec l'idée qu'ils ne resteront pas plus de 15 à 20 ans sur Mars. La technologie va vite, je suis pas sûr que ça soit un vrai allez simple et on a sur Terre des gens qui n'hésitent pas à se mettre dans des monastères jusqu'à la fin de leur vie...Faut quand même voir que là, pour des géologues et des exobiologistes, on leur donnerait un gros chèque cadeau pour du matos, de la nourriture et des vacances illimités pour faire ce qu'ils ont envie de faire, ça se réfléchit pas bien longtemps....
    Dernière modification par mtheory ; 06/06/2012 à 18h27.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  15. #12
    jacquolintégrateur

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    Bonsoir
    Peut-être n'est-il pas déplacé, dans ce fil, d'annoncer la mort, à 91 ans, de l'écrivain Ray Bradbury ("Les Chroniques Martiennes")
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  16. Publicité
  17. #13
    Svenn

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    Pour un géologue ça sera surement un coin de paradis, par contre j'ai un peu peur qu'un exobiologiste nous fasse une grosse dépression sur Mars

  18. #14
    mtheory

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    Citation Envoyé par Svenn Voir le message
    Pour un géologue ça sera surement un coin de paradis, par contre j'ai un peu peur qu'un exobiologiste nous fasse une grosse dépression sur Mars
    S'il se mettait en tête de chercher une vie actuelle très probablement mais pour des machins fossilisés ou même simplement des trucs prébiotiques rigolos, je parierai pas
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  19. #15
    RVmappeurCS

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    Pour trouver des gens pour le voyage, je pense qu'il n'y aura aucun problème. Concernant la difficulté d'une telle mission, la seule chose qui me fait réfléchir c'est Apollo qui en moins de 10 ans a réussi a poser un humain sur la Lune. La difficulté est tout autre pour Mars, mais :
    - si tu as des crédits quasiment illimité de la part des organismes financeurs (on peut penser aux annonceurs)
    - si tu n'as pas à penser au retour
    - si tu es en mode "tête brûlée" et que tu es moins à cheval sur les conditions de sécurité
    Alors je pense que ça peut aller "assez" vite (genre un peu plus d'une dizaine d'années). Mais peut être que je me trompe.
    C'est relancer la conquête spatiale pour des mauvaises raisons (comme dans les années 60 en fait), mais si on attend que les gouvernements débloquent un budget illimité pour des raisons scientifiques et techniques, on risque d'attendre longtemps
    PHELMA Physique-Nanosciences + M2R Astro -> actuellement en thèse de Cosmologie

  20. #16
    snoosha

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    Bonjour,
    Ou alors il ne reste qu'à supprimer l'argent car de toute manière ils ne reviendront pas
    mais bon sans rencontre du troisième type ou de la deuxieme femme
    cela risque d'être ennuyeux pour les téléspectateurs deja conditionnés
    Dernière modification par snoosha ; 07/06/2012 à 09h23.

  21. #17
    Quisit

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    @Faith et Mtheory : "névrosé" n'est pas forcément une insulte, je vous renvoie au profil psy des colons de Kim stanley robinson qui s'auto-qualifient de la sorte.
    Il y a une énorme différence entre le rêve romantique d'y aller (que je pourrais tout à fait partager, qu'on est même très nombreux à partager) et le fait effectif de s'embarquer pour un aller sans retour, non pas dans le désert en ermite mais loin de son espèce, sans possibilité de retour.
    L’ermite, souvent, il revient, ou il attend une improbable visite.

    L'évocation des ermites est bonne : ce sont, dans les fait des névrosés qui partagent un puissant besoin de s'éloigner de leur espèce, parfois par narcissime, pas vraiment le bon profil pour la mission.
    Il est possible de ne recruter que de véritables autistes qui ne prendront jamais conscience de la gravité et de l'aspect définitif du choix fait, mais seront-ils compatibles avec les autres besoins de la mission, comme de supporter la promiscuité, ce qui révèle au contraire d'une très bonne intelligence relationnelle (profil des gens de mars 500... je rappelle que dans les projets de mêmes types, on a eu des catstrophe : bagarre, tentative de viol, et même tentative de meurtre durant Bio2)

    Si vous vous projetez réellement dans le rôle de la personne qui s'embarque en sachant qu'au moment ou elle met le pied dans le vaisseau , elle se condamne à finir sa vie dans un tube en alu pressurisé de 8m*4 sans plus jamais revoir un ciel bleu, vous vous dites que la personne heureuse de le faire a quand même un compte à régler avec la société...

  22. #18
    invite765732342432
    Invité

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    Citation Envoyé par Quisit Voir le message
    @Faith et Mtheory : "névrosé" n'est pas forcément une insulte, je vous renvoie au profil psy des colons de Kim stanley robinson qui s'auto-qualifient de la sorte.
    Dans un livre, les personnages n'ont pas la possibilité de se sentir insultés par l'écrivain.

    ]non pas dans le désert en ermite mais loin de son espèce, sans possibilité de retour.
    L’ermite, souvent, il revient, ou il attend une improbable visite.
    Mauvaise analogie:
    même dans le cas d'un voyage sans retour, ce n'est pas un voyage seul. Et ce n'est pas un voyage en vase clos, il y a l'espoir que d'autres personnes arrivent régulièrement.
    Ce n'est pas une lieu déconnecté du reste du monde, mais un lieu qui est, au pire, à 40 minutes de communication.
    Enfin, ce n'est pas un repli sur soi-même, mais la création d'une nouvelle société, une extension (potentielle, en cas de succès) de l'humanité.

    L'évocation des ermites est bonne : ce sont, dans les fait des névrosés qui partagent un puissant besoin de s'éloigner de leur espèce, parfois par narcissime, pas vraiment le bon profil pour la mission.
    Il est possible de ne recruter que de véritables autistes qui ne prendront jamais conscience de la gravité et de l'aspect définitif du choix fait, mais seront-ils compatibles avec les autres besoins de la mission, comme de supporter la promiscuité, ce qui révèle au contraire d'une très bonne intelligence relationnelle (profil des gens de mars 500... je rappelle que dans les projets de mêmes types, on a eu des catstrophe : bagarre, tentative de viol, et même tentative de meurtre durant Bio2)
    Ta vision de cette mission est clairement orientée. Difficile de discuter si tu restes aussi négatif sur les futurs candidats.

    Si vous vous projetez réellement dans le rôle de la personne qui s'embarque en sachant qu'au moment ou elle met le pied dans le vaisseau , elle se condamne à finir sa vie dans un tube en alu pressurisé de 8m*4 sans plus jamais revoir un ciel bleu, vous vous dites que la personne heureuse de le faire a quand même un compte à régler avec la société...
    Ou alors elle place son confort personnel en dessous de ce qu'elle peut offrir à la société.
    Ou alors elle considère que participer à la plus grande aventure de ce temps est la meilleure façon d'obtenir la reconnaissance de ses pairs (c'est un informaticien dans une banque qui te parle: dans le genre complètement inutile pour la société, c'est fort...)
    Ou alors, ...

    Bref, tant que tu restes aussi restrictif dans tes hypothèses, il est évident que ton avis sera caricatural.

  23. Publicité
  24. #19
    Quisit

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    Tu t'es senti visé là dessus, c'est pas le but, et je m'en excuse - on partage habituellement pas mal de points de vue. Pour Stanley Robinson, c'est une forme d'auto-analyse, c'est réellement très réaliste - d'ailleurs un des seuls aspects que j'ai trouvé réaliste de son oeuvre.
    Ma vision n'est pas orientée, on planche depuis des années sur la problématique du recrutement. Des gens extrêmement motivés et qu'il n'ont pas à subir l'éloignement "pètent les plomb" dans la plupart des simulations. Je ne suis pas sûr que tu intègres réellement la dimension du truc.

    Tu me trouve caricatural alors que c'est au contraire un point crucial, quand je lit ton dernier paragraphe, je te trouve pas caricatural mais romantique, pas dans le réel de la chose.
    Et rien ne prouve qu'une fois là bas tu serais rejoint, c'est une simple hypothèse, un espoir. ta seule certitude c'est de passer de très très longues années aux coté des 4 ou 5 mêmes personnes ...

  25. #20
    invite765732342432
    Invité

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    Citation Envoyé par Quisit Voir le message
    Ma vision n'est pas orientée, on planche depuis des années sur la problématique du recrutement. Des gens extrêmement motivés et qu'il n'ont pas à subir l'éloignement "pètent les plomb" dans la plupart des simulations.
    Tout à fait, et c'est normal.
    Ca ne fait pas de ces gens des névrosés, ça fait de ces gens des humains normaux.

    je te trouve pas caricatural mais romantique, pas dans le réel de la chose.
    Le dernier paragraphe est certes romantique, mais également réaliste: un certain nombre de personnes pensent comme cela, et si je n'avais pas rencontré ma compagne, j'aurais probablement postulé pour ces raisons.
    Si tu veux d'autres raisons plus pragmatiques: l'appât du gain (surtout pour ta famille), le désoeuvrement sur Terre, la volonté d'avoir une influence politique (sur Terre c'est devenu presque impossible, tandis que dans une communauté restreinte, c'est beaucoup plus facile)

    Bref les motivations ne manquent pas. Les volontaires ne se résument pas à des ermites.

    Et rien ne prouve qu'une fois là bas tu serais rejoint, c'est une simple hypothèse, un espoir. ta seule certitude c'est de passer de très très longues années aux coté des 4 ou 5 mêmes personnes ...
    C'est quand même prévu.
    Et oui, c'est très long. Je ne dis pas que c'est facile ni à la porté du premier venu. Mais c'est une mission intéressante.

  26. #21
    Sinalco

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    Un autre point à prendre en compte c'est qu'ils ont l'intention de recruter les astronautes qui iront en premier sur Mars en 2013.
    Et donc de les "entraîner" pendant 10 ans, notamment dans un désert avec une réplique de la future base martienne (le tout retransmis à la TV).
    S'entraîner pendant une décennie pour quelque chose qui n'est pas sûr de se réaliser, c'est aussi assez fou.
    Personnellement, cela me rebute plus que l'idée de partir toute ma vie sur Mars.

  27. #22
    richard-12

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    c'est quoi ce projet de taré? ils sont pas sérieux..

  28. #23
    polo974

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    Entre aller sur Mars ou aller décontaminer un réacteur accidenté, la première aventure est bien plus exaltante et pourtant il y a eu pas mal de monde sur la seconde...
    Le plus dur est l'aspect hui clos à perpétuité, toujours face aux mêmes autres 3 personnes (mixité ou pas ???).
    Mais en fait, une fois lancé, rien n'empêche d'envoyer d'autres personnes (sauf que ça coutera encore plus bonbon...).

    Les problèmes de santé sont aussi un frein.

    Et coté financement, je ne vois pas de source pérenne (un reality show ne dure pas longtemps)...
    Daudet, tu vas nous manquer...

  29. #24
    jacquolintégrateur

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    Citation de polo974:
    VEntre aller sur Mars ou aller décontaminer un réacteur accidenté, la première aventure est bien plus exaltante et pourtant il y a eu pas mal de monde sur la seconde...
    Bonjour
    Les deux opérations peuvent se traiter de la même façon: par robots interposés. D'autant plus que Mars est mal protégée contre le vent solaire te autres radiations cosmiques, en raison de son atmosphère trop ténue et de son champ magnétique qui se remarque surtout par son abscence ou presque.
    Cordialement.
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  30. Publicité
  31. #25
    invite765732342432
    Invité

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    Citation Envoyé par jacquolintégrateur Voir le message
    Les deux opérations peuvent se traiter de la même façon: par robots interposés.
    Je ne pense pas qu'un "Loft Story Martien" puisse être réalisé avec des robots...
    Il faut quand même remettre les choses à leur place: on ne parle pas ici de missions utilitaires, mais d'une mission de divertissement/loisir (tant pour les acteurs que pour les spectateurs). Pourquoi des gens escaladent l'Everest, traversent l'Atlantique à la rame, partent en expédition au pole nord, etc ? Parce que c'est leur plaisir. Le plaisir est quelque chose que les robots ne peuvent pas apporter (enfin, pas ce genre de plaisir...)

    Mais revenons à ce projet: voyage sans retour.
    C'est un beau rêve. Par contre, en l'absence d'une légalisation du suicide assisté, je n'imagine pas que ce soit possible de lancer une telle expédition.
    A 4 (ou même 20), trentenaires, tout ira sans doute bien les premières années... et la mission pourrait accumuler beaucoup, beaucoup d'argent.
    Mais quel scandale quand les premières maladies/blessures apparaitront, et surtout quand la première personne sera à l'agonie ! Pour l'image de marque de la société, ça va être très compliqué à gérer.

    C'est surtout pour ça que je doute que ce projet se réalise un jour... mais j'espère de tout coeur le voir.

  32. #26
    snoosha

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    Bonjour Faith
    Justement le coté glauque est recherché et même espéré .
    Et on pourrait même voir des sms surfaxé du style
    henri s'est cassé une jambe
    tapez 1 si vous croyez qu'il va s'en sortir
    tapez 2 si la gangrène va l'emporter
    si tout est aseptisé personne ne regardera
    enfin si les personnes interessés par le sujet mais bon comparé aux autres la proportion sera trés faible

  33. #27
    GillesH38a

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    a mon avis, ce n'est qu'un coup de pub pour les promoteurs et il ne se réalisera jamais. Mais on peut avoir une petite idée de ce qui pourrait se passer si c'était le cas en regardant l'histoire de Biosphère II

    Biosphère II, ou Biosphère 2, est un site expérimental construit pour reproduire un système écologique artificiel clos situé à Oracle, dans le désert de l'Arizona. Biosphère 2 fut construite entre 1987 et 1991 par Space Biosphere Ventures, une entreprise dont les promoteurs furent John Polk Allen et Margret Augustine. Cette structure avait pour but de tenter de recréer un écosystème viable à l'intérieur d'un immense dôme fermé. Il avait entre autres objectifs d'évaluer la faisabilité de biosphères identiques lors de la colonisation spatiale. L'expérience a été baptisée Biosphère 2 en considérant que la Terre est « Biosphère 1 ». Les fonds nécessaires, évalués à 200 millions de dollars furent fournis par Edward Bass (en) entre 1985 et 2007.
    Avec une superficie de 1,27 ha, c'est le plus grand système écologique fermé jamais construit. On y avait reconstitué différents écosystèmes : une forêt tropicale humide, un océan avec sa barrière de corail, une mangrove, une savane, un désert, un terrain reservé à l'agriculture, un habitat humain avec ses quartiers privés et ses lieux de travail, ainsi qu'un étage en sous sol pour les installations techniques. De l'eau chaude et froide circulait à travers un réseau de tuyaux indépendant, et l'énergie électrique était fournie par une centrale au gaz naturel.
    ...

    Pourtant durant cette première mission, on se rendit compte que le niveau d'oxygène dans le dôme diminuait de 0,5 % par mois, sans possibilité de trouver l'équilibre qui assurerait sa stabilité. À un moment, l'atmosphère intérieure est devenue comparable à celle qu'on peut retrouver à 1 200 m d'altitude ; petit à petit le niveau est devenu tellement bas, que certains membres de l'équipe tombèrent malades, et il fallut absolument introduire artificiellement de l'oxygène venant de l'extérieur à l'intérieur du dôme, ce qui fit perdre toute crédibilité à la mission.
    ...

    D'après Neil Campbell et Jane Reece4, Biosphere 2 souffrait de niveaux de CO2 très fluctuants, et presque toutes les espèces de vertébrés et tous les insectes pollinisateurs moururent. Il y eut une prolifération de cafards et d'autres nuisibles, qu'il fallut contenir. Les fourmis ne furent délibérément pas introduites dans l'habitat mais une espèce locale se développa très bien.
    ...
    La seconde mission débute le 6 mars 1994, pour une durée annoncée de 10 mois. L'équipage se compose de Norberto Romo (Capitaine), John Druitt, Matt Finn, Pascale Maslin, Charlotte Godfrey, Rodrigo Romo (pas de lien de parenté avec Norberto) et de Tilak Mahato.
    Le 1er avril 1994, une dispute au sein de l'équipe de direction a lieu. Le 5 avril 1994, à 3 heures du matin, Abigail Alling et Mark Van Thillo, membres du premier équipage, vandalisent délibérément le projet en ouvrant des portes et en violant l'étanchéité du lieu. Peu après le capitaine Norberto Romo (alors marié avec Margret Augustine) quitte Biosphère. Il est remplacé par Bernd Zabel, qui avait été nommé capitaine lors de la première mission mais avait été remplacé à la dernière minute. Deux mois plus tard Matt Finn est remplacé par Matt Smith.
    L'entreprise Space Biospheres Ventures, qui possède et dirige Biosphère est officiellement dissoute le 1er juin 1994. La deuxième mission prend fin prématurément le 6 septembre 1994.
    effectivement, tout serait réuni pour tenir le public de télespectateurs en haleine, c'est encore mieux que "plus belle la vie " ....

  34. #28
    invite231234
    Invité

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    S'il n'y a pas de sexe dans l'espace martien je porte plainte !

  35. #29
    invite765732342432
    Invité

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    Citation Envoyé par snoosha Voir le message
    Justement le coté glauque est recherché et même espéré .
    Et on pourrait même voir des sms surfaxé du style
    henri s'est cassé une jambe
    Et si on restait sérieux ?

  36. #30
    jacquolintégrateur

    Re : Actu - Mars One, le projet d'un aller simple pour la Planète rouge

    Citation de Faith:
    Je ne pense pas qu'un "Loft Story Martien" puisse être réalisé avec des robots...
    Il faut quand même remettre les choses à leur place: on ne parle pas ici de missions utilitaires, mais d'une mission de divertissement/loisir (tant pour les acteurs que pour les spectateurs).
    Bonjour
    Justement, on sait maintenant faire des robots humanoïdes très réalistes (à "l'intelligence" près). Rien n'interdit de mettre en piste le Capitaine Carter et, pourquoi pas, son grand copain martien, Tars Tarkas en personne avec ses quatre bras et ses défenses!! ça amuserait sûrement les foules autant que d' insipides humains en partie inhibés par leurs problèmes psy. On pourrait varier les scénarios et les faire évoluer à volonté, les héros de Rice Burrhougs évoluant dans le décor réel!!! Je ne suis pas compétent en matière de prospective médiatique mais n'y aurait-il pas là de quoi assurer des retours substentiels sur investissements?? De toute façon, si l'on veut faire les choses sérieusement, il faut d'abord résoudre le problème de l'accès à l'orbite en développant des système ramenant le pris du kilo en orbite à celui du kilo de l'autre côté de l'Atlantique, ce qui est possible avec le seul secours de "la Physique sur étagères", et alors, aucun problème pour assurer le retour...
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - Mars 500 : six voyageurs immobiles vers la Planète rouge
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 7
    Dernier message: 03/06/2010, 21h53
  2. Actu - Mars, la Planète rouge qui fascine les hommes, au plus près de la Terre
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/01/2010, 11h35
  3. Actu - Mars Express révèle le passé torturé de la Planète rouge
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 18/03/2008, 23h21
  4. Actu - Mars Express sonde les dépôts les plus insolites de la Planète rouge
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/11/2007, 11h40
  5. Mars aller simple
    Par invité576543 dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 21
    Dernier message: 26/10/2006, 17h07