The future we want (Le futur que nous voulons) : c'est le nom du document qui deviendra la nouvelle déclaration de Rio. Finalement accepté avec de multiples concessions des uns et des autres, le document attend la signature des chefs d'États ou de leurs représentants, à moins que l'un d'eux ne bloque le texte ou exige de discuter sur un point ou un autre, ce qui semble peu probable.
Les quelque 130 représentants officiels, dont de nombreux chefs d'États, n'auront semble-t-il qu'à apposer leur...

Lire la suite : Rio+20 : un accord minimaliste prêt à la signature
Les actualités Futura-Sciences