Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

P2P et licence globale : les députés légalisent les échanges de fichiers ?



  1. #1
    RSSBot

    P2P et licence globale : les députés légalisent les échanges de fichiers ?

    Au sujet du projet de loi sur les droits d'auteur dans la société de l'information et de la lutte contre le téléchargement illégal, le gouvernement et les députés ne semblent pas aller dans le même...

    Lire la suite : P2P et licence globale : les députés légalisent les échanges de fichiers ?

  2. Publicité
  3. #2
    sanfarcio

    Thumbs up Re : P2P et licence globale : les députés légalisent les échanges de fichiers ?

    Bravo aux courageux députés UMP qui se sont alliés à la gauche pour dépénaliser le P2P voire le légaliser.

    OUI, ce texte de RDDV (le min. de la culture) était le fruit des lobbyistes et non le souhait de la société française.

    NON, ce projet de license globale n'est pas contre les artistes.

    La preuve l'association ADAMI est pour : http://www.adami.fr/portail/index.php

    Savez vous combien gagne un artiste sur un CD ? au mieux 8% (un peu plus pour les artistes en position de force).

    L'argument comme quoi le téléchargement tue les artistes est FAUX. Au contraire, ceux qui utilisent le P2P sont les plus gros consommateurs. La preuve : http://www.zescoop.com/news.php?id=1758

    Que le P2P finissent par tuer les majors : tant mieux. 90% de marketing pour 10% d'art, de qui se moque-t-on ?

    Grace à internet un produit culturel s'il est bon trouvera ses clients, et pas besoin d'un matracage staracadémique qui fait vivre les cadres des majors et des labels indépendants ou pas.

    Encore bravo à nos députés qui (une fois n'est pas coutume) ont su faire parler le peuple qu'il représente contre les projets d'un gouvernement qui protège trop souvent les interets particuliers au détriment de l'intérêt général.

    Allez à quand la fête du P2P le jour de la fête de la musique ??

  4. #3
    tarbault

    Talking Re : P2P et licence globale : les députés légalisent les échanges de fichiers ?

    Moi j'aime bien les analogies .
    On peut comprendre que quand Gutemberg s'est pointé avec son imprimerie, le syndycat des moines-copistes se soit ému du fait que la diffusion du savoir puisse devenir, pour un coût ridicule, l'apanage du premier commercant venu. J'imagine aussi qu'ils ont juré leur grands dieux que c'était la fin de l'oeuvre amoureusement reproduite à la main et celle de la littérature.
    Oui, mais voilà, qui oserait prétendre que les écrivains ont eu à pâtir du fait que l'on puisse depuis lors diffuser leurs oeuvres pour trois fois rien ?

    Non messieurs, arrêtez votre hypocrisie !
    Vous ne protégez pas les artistes et leurs oeuvres, vous protégez vos gros salaires, et vos supports en voie de disparition.
    Regardez la vérité en face: CD et DVD ont dans le futur proche une place qui leur est réservée: tout à côté des betamax et 33 tours, juste pas loin des parchemins et des tablettes d'argile.
    On appelle ça le train du progrès. Vous l'avez longtemps regardé et il est parti sans vous et maintenant vous venez vous plaindre et vous voudriez punir ceux qui ont sauté dedans ? Dommage...

    La protection que vous prônez pour les artistes c'est celle que le fermier procure à ses poules: mangez pendant que je monte la garde (et gare à celle qui me fait pas un oeuf tous les jours...).

    Une dernière chose: quand dans un pays on a 15 millions de hors la loi, on les met tous en prison ? Ou on change la loi ?

  5. #4
    equation

    Re : P2P et licence globale : les députés légalisent les échanges de fichiers ?

    entierrement d'accord avec toi trabault

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    camaron

    Re : P2P et licence globale : les députés légalisent les échanges de fichiers ?

    Ce sujet est, de manière très nette, net inspirateur de beaucoup d'images de comparaison. J'aime beaucoup celle prise par tarbault avec les moines copistes parce qu'elle parait tout à fait transposable.

    J'en ai, en revanche, entendu des redoutables de la part d'artistes opposés à ce projet. Une des pires fut celle d'un artiste qui disait qu'en cas de la dépénalisation du téléchargement il se sentirait le droit de violer les femmes des téléchargeurs….. ! Je ne me souviens plus le nom de ce redoutable misogyne au sens délicat de la comparaison. Mais je pense comme les précédents intervenants que les plus virulents censeurs sont les artistes les plus riches (trop riches ?), ils s'abritent honteusement derrière la création pour s'opposer à certaines nouvelles possibilités de diffusion plus large comme le fut effectivement l'imprimerie !

    L'"inconvénient" c'est que le téléchargement rend la culture plus accessible et qu'un plus grand nombre peut en profiter sans qu'il n'y ai perte de quoi que ce soit par quelqu'un.

    Les peines encourues actuellement : prison et plusieurs centaines de milliers d'Euros sont totalement disproportionnées en comparaison d’autres peines ou délits.

Discussions similaires

  1. Les USA relancent leur programme de surveillance globale
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/04/2007, 06h21
  2. DADVSI : la valse de la licence globale à l'Assemblée
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/03/2006, 10h13
  3. Licence globale : Le gouvernement botte en touche
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/03/2006, 14h19
  4. Les effets économiques du P2P sur les ventes
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/12/2005, 08h56