Le célèbre Botox se recycle. Connue pour ses propriétés antirides, la toxine botulique va passer des tests pour voir si elle ne peut pas soigner le rhume des foins. Comment ? En bloquant l'action des nerfs du nez impliqués.
L'antiride Botox va être mis à l'essai par une équipe de chercheurs australiens dans le traitement de la rhinoconjonctivite allergique, plus communément appelée rhume des foins, après des premiers tests concluants, ont-ils annoncé mardi.
Selon Philip Bardin,...

Lire la suite : Rhume des foins : vous prendrez bien un peu de Botox ?
Les actualités Futura-Sciences