Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Actu - Quelle alimentation en 2050 ? Un expert nous répond



  1. #1
    RSSBot

    Post Actu - Quelle alimentation en 2050 ? Un expert nous répond

    La Journée mondiale de l'alimentation est l'occasion de se poser des questions. Pourrons-nous par exemple tous manger en 2050 ? Jean-Louis Rastoin, directeur de la chaire Unesco en alimentations dans le monde de Montpellier SupAgro, s'est confié à Futura-Sciences. Cet expert nous a d'abord dressé un bilan désastreux de la situation actuelle, avant de se montrer plus optimiste sur notre avenir... si d'importants changements sont opérés par les acteurs des filières...

    Lire la suite : Quelle alimentation en 2050 ? Un expert nous répond
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    Keorl

    Re : Actu - Quelle alimentation en 2050 ? Un expert nous répond

    Bonjour,

    Prévoir les solutions et les cas idéaux qui permettraient de tenir à 9 milliards sur la planète, que ce soit pour la nourriture ou le reste (eau, logement, ou même biens de consommation) c'est bien. Mais il s'agit de cas idéaux qui, même si ils sont tout à fait réalistes, relèvent en fait de l'utopie de par la bêtise humaine qui est présente à tous les niveaux. Nous sommes aujourd'hui 7 milliards, et dans l'incapacité de donner des conditions de vie ne serait-ce qu'acceptables à toute la population actuelle, et ce sur chacun des points pour lesquels les spécialistes passent leur temps à théoriser que ça sera faisable à 9 milliards (y compris donc le problème de la nourriture dont nous parlons ici).
    Quant à l'application collective de mesures permettant d'assurer un futur correct à l'humanité, on voit déjà ce que ça donne dans un domaine où on a pourtant déjà bien commencé : le réchauffement climatique --> c'est loin d'être idéal. Je doute que les populations, les individus, les gouvernements et les communautés soient réellement plus motivés quand les mesures à appliquer par chacun seront pour assurer l'alimentation future des populations que pour les problèmes climatiques.
    Et ceci, sans compter que l'application du cas idéal de partage et de bonne utilisation des ressources qui permettrait de vivre bien à 9 milliards suppose généralement que l'espèce humaine s'approprie encore plus (pas loin de 100% ?) la planète Terre, en terme de surface et en terme d'exploitation des capacités de production de ressources, durables ou non. Or, il se trouve que nous ne sommes pas seuls sur cette planète, et qu'il serait - à mon humble avis - souhaitable de la conserver en bon état du point de vue écologique et naturel et donc d'éviter de nous étaler plus que nous le faisons déjà.

    Bref, je pense que la meilleure solution pour prévoir les problèmes de ressources avec l'augmentation de la population est de ... prévenir cette augmentation, puis même d'essayer de commencer une diminution. Oui mais voilà, je suis bien conscient que c'est tout aussi utopique (sinon plus) que d'espérer l'application par toute l'humanité des mesures visant à vivre bien à 9 milliards. Parce que chaque individu s'en fiche et, pour tout un tas de raisons toutes discutables mais indéracinables de leurs esprits, tient beaucoup à se reproduire, souvent au delà du nombre neutre de 2 enfants. Parce que certaines populations n'ont pas accès aux moyens pour éviter de faire plus de 2 enfants par personne ou n'y sont pas éduquées. Parce que dans les pays dits démocratiques, des lois dans le sens d'un contrôle démographique seraient très mal acceptées. Parce que dans ces mêmes pays, on a monté des systèmes sociaux biaisés qui se basent sur une augmentation démographique pour fonctionner (exemple : les retraites. Au lieu de capitaliser sur les cotisations de chaque tranche d'âge pour sa propre retraite, on compte sur la génération suivante pour payer en temps voulu, avec en plus le besoin qu'elle soit plus nombreuse, empêchant dans le meilleur des cas toute volonté de stabilisation de la population et dans tous les cas toute volonté de diminution de la population). Parce que les plus grandes religions le refuseront et leurs croyants suivront. Et parce que le contrôle a déjà été testé dans un grand pays (la Chine) et que même là, où le système de dictature facilite grandement les choses, on voit que c'est loin de se passer idéalement.
    Malgré tout je continue à préférer l'idée d'une régulation de la démographie plutôt que celle d'une adaptation au prix de gros efforts pour nous et pour la planète à une démographie galopante. Je ne suis pas le seul à le penser, mais je crois savoir que nous sommes peu nombreux (chacun des "parce que" ci dessus regroupant un nombre fort important de gens).

    Ne me traitez pas de pessimiste dans vos réponses : je sais. Quelle que soit la voie qui serait majoritairement choisie (contrôle démographique ou optimisation des ressources) j'ai du mal à voir comment cette voie pourra aboutir pleinement à une humanité qui vive bien pendant le siècle à venir (au delà c'est une autre histoire ... et peut-être la science nous permettra-t-elle de régler le problème à la manière qui tient actuellement de la fiction : ne plus être limités à la Terre. Mais encore faut-il, en supposant que ça arrive un jour, pouvoir tenir jusque là dans des conditions correctes).
    Et par pudeur je n'écrirais pas la solution à laquelle je pense que l'humanité fera appel dans les prochaines décennies pour régler le problème (enfin ce problème et d'autres complètement séparés des ressources et de la démographie mais qui commencent à sentir mauvais aussi).

    Mais bon, peut-être que l'humanité, sous la pression, réagira et me prouvera que j'ai tort de A à Z ?

  4. #3
    Yaourt à la viande

    Re : Actu - Quelle alimentation en 2050 ? Un expert nous répond

    Et les terres arables en plus nécessaires, on les prendra où ? Sur ce qui reste de forêts primaires ??
    Et l'eau potable, on la trouve où ?
    Et au-delà de 2050 ? Combien de personnes sur la planète pour quelle conditions de vie ?

    J'ai moi aussi du mal à croire que l'on sera en mesure de relever ce genre de défis à l'avenir.
    "Cette signature est le résultat d'une expérience ratée sur un bretzel"

  5. #4
    Franckybleu

    Re : Actu - Quelle alimentation en 2050 ? Un expert nous répond

    Cet article va bien avec celui que je viens de lire:
    Progrès de la science : vers une immortalité à brève échéance ?

    Sachant que la colonisation de planettes n'est encore qu'un rêve, il va à un moment ou à un autre y avoir un problème !
    Sauf guerre ou maladie qui ferait une baisse, la terre va avoir de plus en plus de monde.

    Concernant les aliments, nous devrons certaiment voir également du côté des insectes et algue, mais en tout cas, cela impose un changement de comportement/mentalité incroyable !

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Keorl

    Re : Actu - Quelle alimentation en 2050 ? Un expert nous répond

    L'immortalité ou même un allongement conséquent de la durée de vie devrait évidemment être accompagnée d'une baisse de la reproduction humaine en conséquence pour être envisageable (sauf, comme tu le dis, guerres ou maladies bien plus mortelles que ce qu'on connait actuellement et qui bien que dramatiques n'ont strictement aucun impact sur notre démographie)
    Mais même si dans ce cas certains des problèmes que j'ai cités comme raisons pour lesquelles un contrôle démographique est difficile à mettre en place s'estomperaient (les gens qui individuellement tiennent à avoir des enfants pourraient les faire bien plus tard, le problème lié aux systèmes de retraites ne serait plus d'actualité ...); je crains que certaines empirent, notamment celles liées aux religions dont je m'attends déjà à ce qu'elles empêchent beaucoup toute tentative de régulation de notre démographie, mais si on lie le problème avec une avancée vers l'immortalité, elles constitueront probablement une barrière infranchissable, et ce d'autant plus que le côté stupide de la religion semble être en nette progression au moins chez les deux plus grandes religions monothéistes et ce bien qu'on s'éloigne du moyen âge ... (comprendre par "côté stupide de la religion" - je respecte les croyances de chacun - tout ce qui est extrémisme, intégrisme, fait d'imposer à soi, à son entourage, et souvent à son pays des règles de vie dictées par la religion alors qu'elles n'ont rien à voir avec la croyance en un dieu; et enfin l'interprétation au pied de la lettre des histoires imagées faites pour faire passer des valeurs et écrites il y a des milliers d'années, au mépris le plus total des évidences scientifiques (je pense notamment au créationnisme et tout ce qui tourne autour, qui est quand même assez stupéfiant au XXIèeme siècle). Bref, éviter la mort, s'éloigner de dieu, empêcher la création de la vie qui est sacrée ... tout ça ensemble ça risque de faire de gros blocages dans un monde ou les deux religions que je connais assez pour savoir qu'elles vont bloquer, ont un pouvoir important.

  8. #6
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Quelle alimentation en 2050 ? Un expert nous répond

    Rappel de la charte du forum :

    Étant sur un forum scientifique, les discussions religieuses ou politiques ne sont pas tolérées.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  9. Publicité
  10. #7
    Lord Predator

    Re : Actu - Quelle alimentation en 2050 ? Un expert nous répond

    Bonjour !

    S'il y a bien un détails qui me chagrine dans cet article, c'est bien celui-la :

    Les recherches de demain devront également éviter certaines dérives et surtout prendre en compte un paramètre souvent négligé : l’équité sociale. Les gisements d’emploi doivent être préservés. Près de 500 millions d’agriculteurs nourrissent la population mondiale. Or, si l’on généralisait le modèle agroindustriel actuel, seules 500.000 entreprises agricoles exploitant chacune 4.000 hectares de terre suffiraient pour alimenter 9 milliards d’humain. Mais que deviendraient alors les paysans du monde ?
    Préservés un gisement d'emploi pour le préservés est absurde, on ne met pas 10 personnes à travaillés quand il n'y en a besoin que d'une seule ? Se que deviendraient les paysans du monde ? Des Agriculteurs/Éleveurs bien mieux payés, ou bien des salariés dans une société d'industrie et de service ... Suivez mon regards.

    Cordialement,
    Pour toute l'humanité ! L.P

  11. #8
    Listo

    Re : Actu - Quelle alimentation en 2050 ? Un expert nous répond

    Citation Envoyé par Lord Predator Voir le message
    Bonjour !

    S'il y a bien un détails qui me chagrine dans cet article, c'est bien celui-la
    ....
    :


    Moi aussi, sauf que ce n'est pas le seul détail. Quelqu'un pourrait-il avertir M Rastoin (ou le rédacteur de l'actu car l'origine du propos n'est pas claire) que fin XIVIIIème siècle nous comptions en France 18 millions de paysans sur 25 millions de Français?
    Son propos est si peu argumenté que l'on n'arrive pas à comprendre s'il tient juste un vieux raisonnement luddite ou s'il s'agit d'autre chose.

    Étant sur un forum scientifique, les discussions religieuses ou politiques ne sont pas tolérées.
    Peut-être faudrait-il faire lire la charte aux interviewés et à ceux qui écrivent les actus à partir de leurs propos?
    Dans cette actu le pretexte agronomique est évacué au bout de quelques lignes pour ne plus parler que de vagues idées politico-socio-fumo-économiques. Et tellement vagues qu'on ne voit même pas bien desquelles il s'agit. La seule chose vraiment claire c'est qu'il n'y a strictement rien de scientifique dans cette actu.
    Bon courage pour modérer les discussions quand on lache ce genre d'actu sur un forum scientifique.

    Cerise sur le gâteau, les liens proposés vraiment déroutants pour ne pas dire plus. Ainsi si on clique pour en savoir plus sur ce que proposent, pour nourrir 9 milliards d'habitants, le "grand nombre de spécialistes [qui] sont plus pragmatiques et estiment simplement qu’il suffirait d’améliorer nos modes de production agricole" on tombe sur...une actu sur le bio! C'est censé illustrer "pragmatisme" et "grand nombre de spécialistes"?!

  12. #9
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - Quelle alimentation en 2050 ? Un expert nous répond

    Citation Envoyé par Listo Voir le message
    Peut-être faudrait-il faire lire la charte aux interviewés et à ceux qui écrivent les actus à partir de leurs propos?
    La charte est la charte du forum. Elle ne s'applique pas à la partie rédactionnelle de Futura-Sciences et cela me paraît normal. Ensuite c'est à nous dans la discussion qui en découle de veiller à ce que la charte soit respectée. Par exemple il n'est pas hors charte de critiquer une actualité ; il n'est pas hors charte d'évoquer des considérations démographiques (ce n'est pas de la politique) et les paramètres qui peuvent influer sur cette démographie, à condition de ne dériver ni sur la politique ni sur les religions. Tu remarqueras que j'ai laissé le message qui a motivé mon intervention comme modérateur. J'ai simplement averti qu'il ne fallait pas polémiquer sur ce point au delà de ce qui a été dit.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  13. #10
    Franckybleu

    Re : Actu - Quelle alimentation en 2050 ? Un expert nous répond

    Il n'empêche que 2050 c'est dans 38 ans, donc, très proche de nous !
    Cela implique donc, que les changements de ce que nous mangerons ainsi que la façon de produire vont être "brutaux"...

    L'exemple de la banane qui risque de disparaitre et dont les enfants ne connaîtront peut-être pas le goût dans quelque années, est représentatif des mauvais choix qui ont été fait concernant les cultures.

  14. #11
    javahl

    Re : Actu - Quelle alimentation en 2050 ? Un expert nous répond

    je pense que aze555666 a le mérite de poser les vrais problèmes.
    Je suis satisfait de constater que quelqu'un d'autre réfléchit sur la problématique des ressources alimentaires sans qu'il y ait un contrôle du nombre d'êtres humains sur cette planète.
    On ne peut pas étudier comment l'agriculture répondra aux besoins alimentaires dans le future et oublier cet autre paramètre qui joue aussi un rôle important : la maîtrise de l'augmentation de la population.
    Comment peut-on penser agir sur l'un et oublier l'autre ? Ce qui nécessite de prévoir comment on fait pour concilier ces deux aspect du même problème. Si on laisse la population augmenter en permanence, une amélioration des rendements ne sera que palliatif et l'autre problème finira toujours par nous rattraper.
    Et ce n'est pas seulement qu'un problème politique et idéologique car le politique a besoin de données sûrs provenant des scientifiques pour proposer un projet à des électeurs qui tienne la route.
    Je note au passage que l'avenir n'appartient pas à l'agriculture biologique "sans engrais ni pesticide" en raison de ses rendements médiocres. Des scientifiques l'avaient déjà signalé.

  15. #12
    Scaeva

    Re : Actu - Quelle alimentation en 2050 ? Un expert nous répond

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Listo Voir le message
    Dans cette actu le pretexte agronomique est évacué au bout de quelques lignes pour ne plus parler que de vagues idées politico-socio-fumo-économiques. Et tellement vagues qu'on ne voit même pas bien desquelles il s'agit.
    Il me semble, au contraire, inévitable d’aborder aussi ces aspects sociaux, politiques et économiques lorsque l’on traite de ce sujet.
    La question va bien au-delà de l’aspect purement agronomique. L’agronomie permet de travailler sur les quantités produites, or les problèmes de sous-nutrition sont aussi, et surtout, liés à des difficultés d’accès et à des mauvaises répartitions des ressources. Ces difficultés ne se traiteront pas uniquement par l’agronomie.

  16. Publicité
  17. #13
    Listo

    Re : Actu - Quelle alimentation en 2050 ? Un expert nous répond

    Citation Envoyé par Scaeva Voir le message
    Bonjour,

    Il me semble, au contraire, inévitable d’aborder aussi ces aspects sociaux, politiques et économiques lorsque l’on traite de ce sujet.
    Mais ,bien entendu, ce sont des aspects essentiels. Raison de plus pour en parler sérieusement dans l'actu! Mais on n'a droit qu'à des concepts fourre-tout plus ou moins à la mode. Et ma crainte était qu'en essayant d'aller dans le détail pour essayer d'y voir plus clair on ne se heurte à la charte. Un exemple (en plus ce qu'a relevé Lord Predator que je trouve déjà sidérant),
    Le système agroalimentaire actuel fondé sur le profit et l’individualisme est bien sûr visé.
    Mais bien sûr, c'est évident yaka refaire le Monde et il n'y aura plus de problème. Seulement derrière la charge convenue sur le vilain profit on peut mettre tout ce qu'on veut. Moi cela m'évoque en premier les collectivisations et les effondrements de production qu'elles ont souvent entrainés, liés entre autres à l'oubli de ce qui a été un point de départ de la pensée économique au XVIIIème
    Ce n’est pas de la bienveillance du boucher, du brasseur ou du boulanger que nous attendons notre dîner, mais plutôt du soin qu’ils apportent à la recherche de leur propre intérêt. Nous ne nous en remettons pas à leur humanité, mais à leur égoïsme. (Adam smith)
    Mais rien qu'en disant ça je suis sûr le franchir la "ligne verte" du forum.
    Et pour pas grand chose parce qu'il n'est pas du tout évident que cela soit en substance le propos de Rastouin vu qu'il n'y a aucun argument derrière.
    C'est d'ailleurs un problème tout au long de l'article. J'ai un peu de mal à savoir ce que dit Rastouin et ce qui vient de l'auteur de l'actu car ce n'est pas toujours très cohérent.
    J'ai cherché à approfondir ce que dit VRAIMENT Rastouin et trouvé ceci
    http://www.agrobiosciences.org/artic...d_article=2088

    C'est quand même plus clair et précis et peut éviter de partir dans tous les sens. Je ne suis pas forcément convaincu par tout mais au moins je comprends ce qu'il veut dire.
    Au passage, vu ses positions favorables aux ogm et son allusion aux rendements insuffisants du bio , le lien suggérant le bio dont je parlais plus haut parait encore plus surprenant comme illustration de son discours.

Discussions similaires

  1. Actu - Amazone : un expert nous explique la crue historique de 2012
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/08/2012, 08h00
  2. Actu - Les robots ont-ils un avenir en écologie ? Un spécialiste nous répond
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/06/2012, 23h00
  3. Actu - Les robots ont-ils un avenir en écologie ? Un spécialiste nous répond
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/06/2012, 16h00
  4. Actu - Le pic de pétrole passé depuis 2005 ? Un expert nous répond
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 154
    Dernier message: 21/02/2012, 07h01
  5. Alimentation TDA 2050
    Par paulovedras dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/01/2006, 00h09