Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Actu - Le staphylocoque doré se répand dans la faune sauvage



  1. #1
    RSSBot

    Post Actu - Le staphylocoque doré se répand dans la faune sauvage

    Le staphylocoque doré est une bactérie bien connue des hôpitaux. Résistant aux antibiotiques, le germe est le principal responsable des infections nosocomiales graves. Si l'utilisation abusive de bactéricides le rend d'autant plus fort, une autre nouvelle alarmante vient d'être publiée : le staphylocoque doré se répand dans la faune sauvage. Engendrée par l'Homme, la bactérie se propage dans l'environnement, court-on vers une contagion mondiale ?
    Le Staphylococcus...

    Lire la suite : Le staphylocoque doré se répand dans la faune sauvage
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    Jean-Luc P

    Re : Actu - Le staphylocoque doré se répand dans la faune sauvage

    Le Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (Sarm), communément appelé staphylocoque doré,
    Nota bene : S. aureus = staphylocoque doré

    Sarm c'est donc un ensemble de populations de staphylocoques dorés. Aureus signifie littéralement en latin doré, dû à l'aspect des colonies sur certains milieux de culture gélosés.
    Jean-Luc
    La violence est le dernier refuge de l'incompétence.
    Salvor Hardin

  4. #3
    ArnoKikoo

    Re : Actu - Le staphylocoque doré se répand dans la faune sauvage

    Je suis d'accord avec la précision de Jean-Luc et ajouterai même que par souci de compréhension (dans le texte, et en général) il vaut mieux utiliser la nomenclature SARM pour bien montrer qu'on a affaire à un acronyme.

    Cela dit, j'aurai quelques critiques à formuler au sujet de cet article, plutôt sur le fond et dans la façon de véhiculer l'information et un peu sur la forme.
    "En effet, depuis plus de 10 ans maintenant, il est connu que sur le bétail et les animaux de compagnie, ce gène s’est développé." Je suppose qu'il y a une faute d'étourderie de la part de l'auteur car un gène ne se développe pas. Il s'agit peut être plutôt de souches du SARM qui se retrouvent sur le bétail depuis certaines années.

    Concernant les résultats de l'étude, l'auteur les présente comme "alarmants". Je n'ai pris le temps que de lire l'abstract de la publication en question et il est conclu que "S. aureus, including MRSA, is being carried by wild animals, although at a low prevalence with the limited number of animals tested. Additional studies are needed to determine how this may impact human health." En français : il faut faire plus d'études pour déterminer si la présence du SARM en milieu sauvage a un impact sur la santé humaine. Et la prévalence des souches est de 2,6% (ce qui, non, n'est pas énorme). Quand on sait la chance qu'a un être humain lambda d'être au contact d'un animal sauvage, il faut vraiment relativiser les résultats de l'étude, et non pas essayer de les rendre sensationnels comme tente de le faire l'auteure (de l'article, pas ceux de la publication).

    Peut être que la présence du SARM chez certains animaux peut dans des circonstances particulières entraîner le début d'une petite épidémie (à propos, les espèces ne sont pas "infectées", elles sont simplement "porteuses") mais comme je l'ai dit, il n'y a rien de très dramatique dans tout cela.
    Je suis d'accord qu'il faut "vendre" ses articles mais faire de la désinformation sous couvert de sensationnalisme c'est vraiment une technique que je trouve irritante, notamment lorsqu'elle concerne des sujets scientifiques.

    Ah oui, à noter que S. aureus, qu'il soit SARM ou non, est un pathogène opportuniste, c'est à dire que la maladie ne se déclenchera que chez une personne dont le système immunitaire déconne (cancéreux, séro-positif, graves opérations) (c'est d'ailleurs pour cela qu'il est dévastateur en milieu hospitalier, où généralement les personnes là bas sont affaiblies). Aussi, Près d'1/3 de la population humaine porte le Staphylocoque de façon saine. Il y a donc beaucoup de choses à relativiser.

    Et concernant la conclusion : "L’Homme subit le revers de la médaille. Par l’utilisation abusive d’antibiotiques, il a créé un vrai fléau..."
    Ce problème ne concerne pas que le Staphylocoque doré mais à peu près toutes les bactéries pathogènes (opportunistes ou non) qu'on a voulu traiter à coup d'antibiotiques. Ce problème est par ailleurs plus inquiétant pour des souches pathogènes obligatoires (comme certaines variantes d'E. coli) qui s'attaquent à tous type d'hôte et pas seulement les personnes fragiles que pour S. aureus.

  5. #4
    delph_enviro

    Re : Actu - Le staphylocoque doré se répand dans la faune sauvage

    Bonjour,

    Nota bene : S. aureus = staphylocoque doré
    Vous avez absolument raison, merci de le préciser.

    "En effet, depuis plus de 10 ans maintenant, il est connu que sur le bétail et les animaux de compagnie, ce gène s’est développé." Je suppose qu'il y a une faute d'étourderie de la part de l'auteur car un gène ne se développe pas. Il s'agit peut être plutôt de souches du SARM qui se retrouvent sur le bétail depuis certaines années.
    Merci d'avoir relevé l'étourderie, c'est évidement de souches qu'il s'agit et non de gènes. C'est corrigé !

  6. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Staphylocoque doré
    Par espoir44 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 26
    Dernier message: 13/08/2012, 23h11
  2. Staphylocoque doré
    Par souriante dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 6
    Dernier message: 20/06/2010, 15h55
  3. staphylocoque dore
    Par france50 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 10
    Dernier message: 10/12/2008, 01h07
  4. staphylocoque doré
    Par nayx dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/09/2007, 13h22