Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Actu - Énergie : le cobalt pourrait démocratiser la production d'hydrogène



  1. #1
    RSSBot

    Post Actu - Énergie : le cobalt pourrait démocratiser la production d'hydrogène

    La production d'hydrogène à partir d'eau coûte cher car elle nécessite l'emploi de platine. Des chercheurs français proposent des alternatives peu onéreuses pour le remplacer par deux matériaux composés de cobalt. Le premier fonctionne à un pH neutre tandis que le second est commutable : il change de forme selon que l'on veut produire de l'hydrogène ou de l'oxygène.
    Les énergies renouvelables (soleil, vent, etc.) sont des sources d'énergie primaire...

    Lire la suite : Énergie : le cobalt pourrait démocratiser la production d'hydrogène
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    Geb

    Re : Actu - Énergie : le cobalt pourrait démocratiser la production d'hydrogène

    Bonjour,

    Je vois que Marc Fontecave est co-auteur dans les deux publications citées dans cette Actu très intéressante. Pourquoi ne suis-je pas surpris.

    Chapeau bas à tous ces chercheurs !

    Cordialement.

  4. #3
    Jean-GUERIN

    Question Potentiel des catalyseurs à base de cobalt ?

    Bonsoir à toutes et à tous,

    Je suis tombé (entre autres) sur l'annonce de Futura à propos de ces catalyseurs. La chimie n'est vraiment pas mon fort. Quel est le potentiel réel de ces avancées ? Est-ce vraiment un gros progrès, ou un développement attendu et marginal ?

    Merci infiniment d'avance de vos lumières, amitiés,

    Jean
    Γνῶθι σεαυτόν

  5. #4
    Geb

    Re : Potentiel des catalyseurs à base de cobalt ?

    Bonjour Jean,

    Citation Envoyé par Jean-GUERIN Voir le message
    Quel est le potentiel réel de ces avancées ?
    Une catalyse telle que celle suggérée aujourd'hui est quelque chose d'absolument clé dans la fameuse "économie de l'hydrogène".

    Je ne suis pas du tout un expert, mais à ma connaissance, l'équipe de Marc Fontecave étudie les cobalaximes et leurs applications pour des hydrogénases artificielles au moins depuis 2005. Comme je le disais dans mon message précédent, ce n'est donc pas un mystère si son équipe et lui semblent y être arrivés aujourd'hui.

    Citation Envoyé par Jean-GUERIN Voir le message
    Est-ce vraiment un gros progrès, ou un développement attendu et marginal ?
    Je le répète, je ne suis pas un expert, mais il me semble que c'est un progrès capital. Je te suggère la lecture d'un topo assez complet rédigé par Vincent Artero, membre de l'équipe du labo du Dr Fontecave, ainsi que co-auteur dans les deux papiers :

    Modélisation des Hydrogénases

    Aussi, depuis 2009, le Dr Marc Fontecave est professeur au prestigieux Collège de France. Sur le site internet du Collège, il y a notamment de nombreuses vidéos à propos des travaux récents de Fontecave (la chimie bio-inspirée) et de ses collègues :

    Vidéos de Marc Fontecave

    Cordialement.
    Dernière modification par Geb ; 02/11/2012 à 05h04.

  6. #5
    Geb

    Re : Potentiel des catalyseurs à base de cobalt ?

    Citation Envoyé par Jean-GUERIN Voir le message
    Quel est le potentiel réel de ces avancées ?
    Un petit détail supplémentaire.

    Marc Fontecave, le 14 avril 2010, dans son cours au Collège de France intitulé : "les hydrogénases : des biocatalyseurs pour la production et l'oxydation de l'hydrogène", à propos des hydrogénases :

    C'est bien parce que ces systèmes-là sont tout à fait remarquables du point de vue catalytique, qu'il est important, lorsqu'on se pose la question de découvrir de nouveaux catalyseurs pour l'électrolyse de l'eau, pour la photolyse de l'eau, pour les piles à combustible, de se poser la question : "comment ces systèmes fonctionnent ?" "Est-ce qu'on peut les comprendre ?" Et "est-ce qu'on peut s'en inspirer pour inventer de nouveaux catalyseurs ?"
    Source : Les hydrogénases : des biocatalyseurs pour la production et l'oxydation de l'hydrogène

    Marc Fontecave cite également souvent certains des travaux de Juan C. Fontecilla-Camps, qu'il présente comme le "grand spécialiste mondial des hydrogénases" et qui travaille actuellement à l'Institut de Biologie Structurale (BIS) à Grenoble.

    Voici une liste des publications du Groupe Métalloprotéines du BIS, dont Fontecilla-Camps est le responsable :

    Publications depuis 2000

    En ce qui me concerne, la petite équipe du Groupe Métalloprotéines ne m'est pas non plus complètement inconnue, grâce à ses nombreuses collaborations avec le géologue britannique Michael John Russell au sujet des origines de la vie. Mais c'est une autre histoire.

    Cordialement.
    Dernière modification par Geb ; 02/11/2012 à 05h33.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    GillesH38a

    Re : Potentiel des catalyseurs à base de cobalt ?

    je pense qu'on a quand même un hiatus énorme entre un discours scientifique sur des recherches certes de haut niveau, et la réalité concrète de l'économie et de la société. On a régulièrement des nouvelles "breaking news" sur des résultats scientifiques qui pourraient "bouleverser" la production d'hydrogène, de photovoltaïque, etc ... mais il suffit de revenir sur Terre pour voir qu'on reste très très loin de l'utilisation pratique de masse, et que ces sources sont très loin de répondre aux défis de la pénurie énergétique, pendant que les ressources s'épuisent et que les crises économiques se multiplient. On a quand même l'impression parfois d'entendre l'orchestre du Titanic jouer une jolie musique sur le pont tandis que l'eau s'engouffre dans la coque ...

  9. Publicité
  10. #7
    Jean-GUERIN

    Cool Cobalt, nouvelles sources d'énergie et filières énergétiques ...

    Bonjour Geb et gillesh38, Bonjour à toutes et à tous,

    Merci, Geb, je suis allé voir les "papiers", et j'avoue que j'ai du mal à en tirer une synthèse industrielle. En gros, sommes-nous capables, à partir de ces découvertes, de sortir un/des produits industriels efficaces et à faile coût ? Et dans quel délai ? En effet, ces deux points sont fondamentaux pour arriver à construire une démarche vers l'"énergie hydrogène" dans deux directions :
    • La fourniture d'hydrogène massivement pour les besoins des transports terrestres à PàC/batteries/moteurs électriques, voie qui semble tenir la corde pour les "gros" véhicules terrestres et le transport maritime, hydrogène produit de façon centralisée à partir de centrales nucléaires en nombre considérablement augmenté (avec une autre génération de réacteurs, puis des réacteurs à fusion ?) ;
    • La production d'hydrogène dans des installations capillaires, à partir du soleil et du vent dans chaque foyer, cet hydrogène servant ensuite à alimenter les appareillages electriques du foyer.
    Tout cela est évidemment en concurrence - au moins partielle - avec les hydrocarbures produits par la voie biologique, avec des organismes "dopés" et des réacteurs adaptés (à mon sens plutôt réservé au transport aérien, qui a besoin de la plus grande concentration d'énergie.

    J'ai un peu creusé la question depuis les dernières discussions sur le sujet auxquelles j'ai participé sur FS, et j'ai entre autres investi dans des PMI innovantes du domaine de la méthanisation agricole, une forme de biocarburant, en fait. Et aussi, dans des entreprises fabriquant des éoliennes de faibles puissance (adaptables aux immeubles, par exemple) et des véhicules électriques de livraison "dernier kilomètre", qui semblent une "niche" intéressante.

    Merci donc de vos lumières, amitiés,

    Jean
    Dernière modification par Jean-GUERIN ; 02/11/2012 à 15h47. Motif: style
    Γνῶθι σεαυτόν

  11. #8
    Jean-GUERIN

    Cool En fait, y-a-t-il vraiment du nouveau depuis 3-4 ans ?

    Re-,

    En fait, y-a-t-il du nouveau par rapport à la situation présentée dans d'autres discussions sur FS, assez anciennes, rares et peu fournies, par exemple : http://forums.futura-sciences.com/ph...ml#post2452809, sauf erreur ou mauvaise recherche de ma part ?

    S'il y a du nouveau, cela se "connecte" en fait avec une autre discussion en cours : http://forums.futura-sciences.com/de...ml#post4238365.

    Merci infiniment d'avance, amitiés,

    Jean
    Dernière modification par Jean-GUERIN ; 02/11/2012 à 16h14. Motif: Ajout lien
    Γνῶθι σεαυτόν

  12. #9
    Lopgor

    Re : En fait, y-a-t-il vraiment du nouveau depuis 3-4 ans ?

    Les moteurs à hydrogène c'est intéressant mais plutôt dangereux à priori. Surtout dans les voitures. C'est aussi un très bon moyen pour produir de l'éléctricité.

    Mais comment dire depuis la machine à vapeur rien de spécial... On a adapter avec des divers sources et formes de vapeur...

    En ce qui concerne la fusion je suis très sceptique car le rayonnement de la matière chauffé à plus d'un million de degres est tellement intense qu'aucun conteneur n'est capable de resister. Même si tu contien ton plasma avec des champs magnétique la source de ce champ doit être approximité et elle sera vulnerable. Actuellement il est possible de chauffer des quantité de matière extrêment faible pour une durée extrêment courte. Progressé dans ce domaine c'est extrêment difficile. A mon sens il ne faut pas s'attendre à des progres significatifs pour les décénies qui viennent. Toutefois espèrons que je me trompe et qu'on découvre une facon de produir de l'énergie extrêment performants.

  13. #10
    Jean-GUERIN

    Smile Perspectives ?

    Bonsoir Lopgor, Re-,

    Citation Envoyé par Lopgor Voir le message
    Les moteurs à hydrogène c'est intéressant mais plutôt dangereux à priori. Surtout dans les voitures. C'est aussi un très bon moyen pour produir de l'éléctricité.
    Je ne parlais pas de moteur à hydrogène (au sens hydrogène = combustible) mais de pile à combustible à hydrogène, alimentant des moteurs électriques via des batteries. Il existe déjà des modèles quasi-industrialisables en Allemagne (par exemple Merco F125, un genre de classe S new-look).

    Citation Envoyé par Lopgor Voir le message
    Mais comment dire depuis la machine à vapeur rien de spécial... On a adapter avec des divers sources et formes de vapeur...
    Exact ! Disons qu'on est en train de passer à la "machine électrique", presque aussi ancienne !

    Citation Envoyé par Lopgor Voir le message
    En ce qui concerne la fusion je suis très sceptique car le rayonnement de la matière chauffé à plus d'un million de degres est tellement intense qu'aucun conteneur n'est capable de resister. Même si tu contien ton plasma avec des champs magnétique la source de ce champ doit être approximité et elle sera vulnerable. Actuellement il est possible de chauffer des quantité de matière extrêment faible pour une durée extrêment courte. Progressé dans ce domaine c'est extrêment difficile. A mon sens il ne faut pas s'attendre à des progres significatifs pour les décénies qui viennent. Toutefois espèrons que je me trompe et qu'on découvre une facon de produir de l'énergie extrêment performants.
    Certes, ce n'est pas pour demain. Je pense qu'il y aura au moins une (voire deux) technos à fission "intermédiaires" ...

    Amitiés,

    Jean
    Γνῶθι σεαυτόν

Discussions similaires

  1. Actu - Une super bactérie double la production biologique d'hydrogène
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/04/2010, 17h42
  2. Production d'hydrogène
    Par shiryu2 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/09/2009, 21h28
  3. Production mondiale d'hydrogène
    Par guezguez karim dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 15/07/2009, 02h18
  4. Production d'hydrogène
    Par monito dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/10/2008, 14h10