Il existe différents fonds diffus de rayonnement sur la sphère céleste. Le rayonnement fossile en est un, ainsi que le fond infrarouge et ses fluctuations observées par Spitzer, dont on pensait qu'il était dû aux premières étoiles dans les galaxies en formation dans le jeune univers observable. Mais selon certains astrophysiciens, il serait la signature d'étoiles arrachées aux galaxies lors de collisions et se trouvant dans leurs halos et au-delà.
La formation des premières...

Lire la suite : Le fond diffus infrarouge ne serait pas d'origine cosmologique
Les actualités Futura-Sciences