Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Actu - Une partie de paintball spatial pour dévier un astéroïde !



  1. #1
    RSSBot

    Post Actu - Une partie de paintball spatial pour dévier un astéroïde !

    Parmi les initiatives les plus audacieuses envisagées pour dévier la trajectoire d'un astéroïde fonçant droit sur la Terre, oubliez l'arme nucléaire pour le réduire en morceaux ou le dévier, oubliez également l'idée de le doter d'ailes pour utiliser le vent solaire voire de se servir d'un remorqueur gravitationnel. Pensez plutôt à... de la peinture. Et blanche de préférence.
    Tout savoir sur les astéroïdes avec notre dossier complet
    Si l'on se fie à Jean-Pierre Luminet,...

    Lire la suite : Une partie de paintball spatial pour dévier un astéroïde !
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    jacquolintégrateur

    Re : Actu - Une partie de paintball spatial pour dévier un astéroïde !

    Bonjour
    Astucieux ! Et ça peut marcher, à condition de s'y prendre longtemps à l'avance. Il y a tout, de même, une incertitude en ce qui concerne la façon dont la "peinture" va effectivement s'étaler sur l'astéroïde (dont la gravité est excessivement faible), s'y fixer et ne pas s'absorber dans le régolithe très poreux qui se trouve probablement à la surface. Personnellement, je reste partisant de la bombe nucléaire, à la condition de ne pas se contenter de la faire exploser bêtement près de l'astéroïde, mais de l'entérer pour volatiliser une partie de "l'écorce" dans un direction telle que la trajectoire soit convenablement déviée, en se souvenant que l'impulsion est proportionnelel à la masse éjectée et à la vitesse d'éjection, tandis que l'énergie mise en oeuvre est, elle, proportionnelle à la masse et au CARRÈ de la vitesse d'éjection. Mais enfin, les spécialistes ont du faire les calculs ou simulations idoines. Alors, faisons leur confiance...
    Cordialement.
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  4. #3
    invite765732342432
    Invité

    Re : Actu - Une partie de paintball spatial pour dévier un astéroïde !

    Citation Envoyé par jacquolintégrateur Voir le message
    Personnellement, je reste partisant de la bombe nucléaire, à la condition de ne pas se contenter de la faire exploser bêtement près de l'astéroïde, mais de l'entérer pour volatiliser une partie de "l'écorce" dans un direction telle que la trajectoire soit convenablement déviée
    Le niveau de complexité de ces deux opérations est sans commune mesure !
    S'il s'agit de se poser sur l'astéroïde et de le percer, alors autant le motoriser et éventuellement l'exploiter...

    Tiens, d'ailleurs quelqu'un sait-il s'il est envisageable d'exercer une poussée comparable à la poussée de la peinture avec les moteurs spatiaux actuels ?

  5. #4
    jacquolintégrateur

    Re : Actu - Une partie de paintball spatial pour dévier un astéroïde !

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Le niveau de complexité de ces deux opérations est sans commune mesure !
    S'il s'agit de se poser sur l'astéroïde et de le percer, alors autant le motoriser et éventuellement l'exploiter...

    Tiens, d'ailleurs quelqu'un sait-il s'il est envisageable d'exercer une poussée comparable à la poussée de la peinture avec les moteurs spatiaux actuels ?
    Bonjour
    Bien sûr !! En clair, ma remarque signifie que, si l'on veut s'intéresser sérieusement aux astéroïdes, dans quelque but que ce soit, il faut commencer par se doter de moyens d'accés à l'espace plus performants que les fauteuils roulants dont nous sommes contraints de nous contenter à l'heure actuelle !! La peinture, cela revient, en quelque sorte, à chasser le tigre avec une bombe lacrymogène d'auto-défense standard !!
    Quant à la poussée exrecée par le rayonnement, pour un géocroiseur de 300 m de diamètre, la surface d'interception du rayonnement est de l'ordre de: 70000 m2 . La pression exercée est de:
    70000. 1500/C = 0,35 Newtons. Pour une densité estimée à 5, cela donne une accélération de: 5.10-12m/sec2 .
    Les moteurs à plasma, dont nous disposons, aujourd'huis, à ma connaissance, peuvent faire largement aussi bien. Mais, naturellement, il faut leur fournir de l'énergie, solaire (ce qui implique des panneaux couverts de cellules plus l'équipement électrique idoine) ou nucléaire, ce qui implique un réacteur.
    Cordialement.
    Rectificatioin: la surface d'intersection est 4 fois plus petite, d'où la même réduction pour l'effort et l'accélérattion. Ce sont, bien sûr, des ordres de grandeur.
    Dernière modification par jacquolintégrateur ; 08/11/2012 à 11h13.
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Actu - Une partie de paintball spatial pour dévier un astéroïde !

    Bonjour Jacquolintégrateur

    J'ai fais le calcul de mon coté car le résultat me semblait excessivement bas et je trouve la même chose.
    J'ai du mal à croire que l'on puisse significativement dévier un astéroïde d'environ 10 mégatonnes avec une poussée aussi faible...

  8. #6
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Actu - Une partie de paintball spatial pour dévier un astéroïde !

    Si je ne me suis pas trompé dans mon calcul en couvrant un astéroïde de peinture 500 jours avant la "rencontre fatale" on pourra dévier sa course de 0.2mm environ.

  9. Publicité
  10. #7
    invite765732342432
    Invité

    Re : Actu - Une partie de paintball spatial pour dévier un astéroïde !

    Citation Envoyé par Dudulle Voir le message
    Si je ne me suis pas trompé dans mon calcul en couvrant un astéroïde de peinture 500 jours avant la "rencontre fatale" on pourra dévier sa course de 0.2mm environ.
    Sauf erreur, on ne cherche pas à décaler l'astéroïde mais à changer sa trajectoire.
    Il est donc plus judicieux de parler en degrés qu'en millimètres. Quand on réfléchit sur 20 ans, ça change tout !

  11. #8
    jacquolintégrateur

    Re : Actu - Une partie de paintball spatial pour dévier un astéroïde !

    Citation Envoyé par Dudulle Voir le message
    J'ai fais le calcul de mon coté car le résultat me semblait excessivement bas et je trouve la même chose.
    J'ai du mal à croire que l'on puisse significativement dévier un astéroïde d'environ 10 mégatonnes avec une poussée aussi faible...
    Bonjour Dudulle

    En fait, il suffit d'appliquer l'effort assez longtemps à l'avance: en somme, ça revient à modifier les conditions aux limites et on doit pouvoir obtenir la déviation souhaitée. On peut le vérifier, au moins en ordre de grandeur, en résolvant (avec un logiciel de calcul tel que Mathcad ou Mathematica...) les équations du mouvement dans le champ de gravitation solaire (en négligeant les perturbations dues aux planètes et le mouvement du centre des masses). Ce sont trois équations différentielles du second ordre non linéaires. Les logiciels ont des fonctions de résolution numériques (Runge Kutta ou autre) très performantes. Il faut récupérer la vitesse et la position de l'astéroïde en question, pour un instant déterminé, au Bureau des longitudes. Si je trouve le temps de le faire, je vais m'amuser à vérifier.
    Cordialement.
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  12. #9
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Actu - Une partie de paintball spatial pour dévier un astéroïde !

    Sauf erreur, on ne cherche pas à décaler l'astéroïde mais à changer sa trajectoire.
    Il est donc plus judicieux de parler en degrés qu'en millimètres. Quand on réfléchit sur 20 ans, ça change tout !
    Justement non, une valeur d'angle n'est pas judicieuse ici, ce qui est important c'est de pouvoir mesurer une déviation relative sur une durée.

    J'ai refais mon calcul et j'y ai trouvé une erreur : En s'y prenant 500 jours à l'avance on le dévie de 4.7km. 20 ans à l'avance environ 1000km.
    C'est déjà mieux, mais c'est encore bien trop faible étant donné que l'incertitude sur un calcul de trajectoire sur 20 ans est bien plus grande.

  13. #10
    Deudeu

    Re : Actu - Une partie de paintball spatial pour dévier un astéroïde !

    J'avais déjà lu ça il y a quelque temps.
    L'idée peut paraître séduisante, mais en dehors de la réalisation qui peut être faisable, c'est la possibilité de garder le contrôle de la trajectoire qui semble problématique.

    Une fois l'astéroïde peint, on peut se dire que ça va permettre de le dévier pour une collision ou un frôlement qui était prévu dans 20 ans par exemple, mais il est impossible de prédire si le changement de cap ne va pas le précipiter plus tôt ou plus tard directement sur la Terre.
    Et une fois peint, si une simulation montre que l'astéroïde va effectivement rentrer en collision à un autre moment, il n'y a plus de moyen d'action (on peut remettre une deuxième couche de blanc mais ça ne changera pas grand chose, ou bien du noir, mais bon...).

    Je pense que la solution d'un module, posé à la surface, développant une poussée faible mais continue et surtout contrôlable est beaucoup plus réaliste.
    "J'aime pas ceux qui mettent un aphorisme en signature..." Moi

Discussions similaires

  1. Actu - Astéroïde Apophis : la Russie prévoit une sonde pour protéger la Terre
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/04/2012, 20h00
  2. panneau de controle pour depard de partie de paintball sportif
    Par steph60250 dans le forum Électronique
    Réponses: 7
    Dernier message: 07/11/2011, 23h19
  3. Actu - Capturer un astéroïde pour y chercher des métaux : une idée chinoise
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 18
    Dernier message: 20/09/2011, 18h05
  4. Actu - Une deuxième mission pour le drone spatial X-37B en mars
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/02/2011, 14h47
  5. Actu - Une deuxième mission pour le drone spatial X-37B en mars
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/02/2011, 17h35