Globalement, le nombre d'hospitalisations pour des infarctus du myocarde a reculé de plus de 7 % en France entre 2002 et 2008. Mais cette évolution ne concerne pas tout le monde puisque les femmes de 35 à 65 ans ont vu l'incidence de la maladie cardiaque augmenter de près de 7 %. En cause : le tabagisme, le diabète et l'obésité...
Une bonne et une mauvaise nouvelle sur le front des maladies cardiovasculaires. La bonne nouvelle selon le dernier Bulletin épidémiologique hebdomadaire...

Lire la suite : Les cas d'infarctus reculent, sauf chez les femmes de 35 à 65 ans
Les actualités Futura-Sciences