La pollution des eaux par des médicaments pourrait avoir des conséquences insoupçonnées sur les poissons. À forte dose, la fluoxétine entrant dans la composition du Prozac pousserait des têtes de boule mâles à tuer les femelles. Et le 17-β-oestradiol, une hormone de synthèse, ralentirait les larves de cette même espèce, ce qu'apprécient les prédateurs !
De nombreuses molécules entrant dans la composition de médicaments terminent leur vie au sein...

Lire la suite : Prozac et pilule contraceptive, un cocktail explosif pour les poissons !
Les actualités Futura-Sciences