On connaissait les rejets de greffe cellulaire et humoral, il faudra maintenant composer avec le rejet vasculaire qui vient d'être découvert. En le prenant en compte, les auteurs espèrent que cela favorisera à l'avenir le succès des transplantations.
À lire, notre dossier pour tout savoir sur la greffe
C'est une découverte majeure. Des chercheurs français ont identifié une cause nouvelle - et un processus distinct - à la survenue du rejet de greffe d'organe. Leurs travaux ont porté...

Lire la suite : Transplantation d'organes : un troisième type de rejet de greffe
Les actualités Futura-Sciences