Le lien semble évident : en diminuant la pollution atmosphérique, on augmente l'espérance de vie. C'est bien vrai. Après 30 ans de baisse de la concentration en polluants aux États-Unis, une étude vient de montrer qu'il faut poursuivre les efforts car même une diminution modeste de la concentration en microparticules prolonge l'existence.
Réduire la pollution atmosphérique est un enjeu de taille. Aux États-Unis, la prise de conscience date des années 1970. Depuis cette époque, 25...

Lire la suite : Aux États-Unis, la pollution diminue et l'espérance de vie augmente
Les actualités Futura-Sciences