Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 50

Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?



  1. #1
    RSSBot

    Post Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    L'exploration et l'exploitation éventuelle des gaz de schiste en France grâce à la fracturation hydraulique, actuellement interdites dans le pays, suscitent des interrogations. Des problèmes environnementaux, climatiques et territoriaux sont apparus aux États-Unis. Futura-Sciences a interrogé Marine Jobert, qui a coécrit un livre très critique.
    À l'heure où la France aborde la délicate question de la transition énergétique, un sujet polémique revient de plus en plus sur le...

    Lire la suite : Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    charlieglagla

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    Très bon article, merci !

    J'ai appris pas mal de chose, il est vrai que l'on entend parler que du risque de contamination des nappes phréatiques et pas du tout de la fragmentation et bétonisation du territoire. Le problème est bien plus complexe que ne laisse le croire les discussions habituel. Je n'étais pas complétement contre car pas assez informé. Maintenant je pense être totalement et irrémédiablement contre ( Surtout en regardant la dernière photo, la vue aerienne. c'est une horreur ! ) malgré les emplois possible et l'indépendance énergétiques. Il faut chercher ailleurs !

    Charlie
    Dans le doute, frappe encore (proverbe gamorréen)

  4. #3
    bu2bu

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    Charlie, bonjour, tu as peut-être raison, je ne sais pas. Ce que je sais, en revanche, c'est que se forger une opinion sur la base d'une vision exclusivement critique d'un probléme, ce n'est pas une bonne idée.
    Imagine que FS nous sorte un article à la gloire des gaz de schistes, est-ce que tu nous communiquerais ton enthousiasme avec la même énergie - mais cette fois en faveur de cette technique?
    Entendre au moins deux sons de cloche est la base incontournable pour décrypter la vérité - ou pour s'en approcher, la réalité ayant la mauvaise habitude de se révéler le plus souvent complexe -, c'est la pierre angulaire de l'esprit critique.
    Cordialement, bien sûr

  5. #4
    bel23

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    Pourquoi les entreprises qui abiment l'environnement ne nettoient pas derrière elles ?

  6. #5
    charlieglagla

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    Salut bu2bu ,

    Jusqu’à maintenant je n'étais pas contre, et avais entendue la version favorable avec le travail, l’énergie moins cher, l'indépendance énergétique, sortie du nucléaire, et certain problème dont la pollution des nappes phréatiques, le transport très important par camion, les pertes de gaz a effet de serre des puits... mais l'article a énuméré bien plus de problème dont le retraitement problématique des eaux utilisé a la fracturation, le bétonnage d'hectares entiers et j'en passe et des meilleurs.

    D'ailleurs j'ai prêté attention a l'article car il commençait avec les cotés positifs, chiffrer. Par la suite oui le gros de l'article se pose clairement contre l'exploitation des gaz de schistes, mais ne dénigre pas gratuitement.

    Je ne considère jamais les articles élogieux ou complétement contre quelque chose car comme tu le souligne la vérité est.... ailleurs

    Charlie
    Dans le doute, frappe encore (proverbe gamorréen)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    bu2bu

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    Quand on lit ça : http://lci.tf1.fr/economie/conjonctu...e-7654006.html , on ne peut pas en rester à la position infantile des zécolos Francais qui nous la jouent degré zéro de la réflexion; parce que si ces prévisions - qui sont à trés court terme, quelques années -, se révèlent exactes, il ne s'agit pas seulement d'un probléme de ressources énergétiques, mais d'un changement géopolitique majeur : Imaginez les USA dispensés pour leur approvisionnement de protection de leurs intérêts pétroliers au Moyen-Orient .... Croyez pas que ça change profondément la donne, d'autant qu'une conséquence immédiate - qui se fait déja sentir - est la concurrence directe de ces gaz avec Gazprom, le géant Russe ....
    Ignorer ces réalités qui font partie de ce qui va concrétement changer le monde dans les prochaines années, au nom d'un positionnement idéologique au raz des pâquerettes, comme le font les nécolos, c'est tout simplement consternant. Interdire la recherche ! Pas l'exploitation, l'exploration ! Les Amerloques vont sûrement se plier aux beuglements de C.D et autres J.B (pas de noms, attaques personnelles interdites ...), assasséssûr !

  9. Publicité
  10. #7
    toothpick-charlie

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    Citation Envoyé par bu2bu Voir le message
    (...) on ne peut pas en rester à la position infantile des zécolos Francais qui nous la jouent degré zéro de la réflexion
    alors c'est peut-être parce que j'habite à deux pas du Larzac, mais je ne vois pas ce qu'il y a d'infantile à souhaiter habiter dans un cadre agréable, le moins pollué possible. Tu peux parler d'égoïsme si tu veux mais pas d'infantilisme à mon humble avis. Cela dit, je ne me fais pas d'illusions, ce gaz sera exploité un jour ou l'autre. On extraiera jusqu'à la dernière goutte d'hydrocarbure de la planète.

  11. #8
    Damien49

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    Les USA sont déjà 3eme plus gros producteur mondial de pétrole et sans les gazs de schistes. Maintenant s'ils veulent que leur paysage ressemble à ça : http://blogs.mediapart.fr/files/Cori...e_wyoming2.jpg et que leurs nappes aquifères soient totalement pollués, voir radioactives, effectivement c'est bien leur problème.

    Je sais pas qui est au raz des paquerettes ou ignore les réalités, mais ce n'est certainement pas avec un argument du genre, les américains ils le font, alors faut qu'on le fasse aussi, que tu arriveras à convaincre grand monde. Le gaulois a l'âme résistante, tu savais pas ?
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  12. #9
    JPL

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    Je rappelle la charte du forum :

    Étant sur un forum scientifique, les discussions religieuses ou politiques ne sont pas tolérées.
    Donc les messages qui ne s'en tiennent pas à des arguments scientifiques et techniques seront supprimés.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  13. #10
    charlieglagla

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    J'en reviens aussi sur le degré zéro de réflexion... qui dans certain cas s'applique en effet...

    Mais la pour les gaz de schistes, le seul problème de la pollution de l'eau devrais déjà faire tout arrêter. L'eau devient de plus en plus rare et dans un futur pas si loin que ça de l'eau de qualité deviendra plus recherché que les énergie fossiles qui elles finiront par disparaitre. Il me semble que les priorités ne sont pas bien établie. Les Américains vont peut être finir avec des zones entières pleines de camion citernes full de gaz mais sans eau potables pour les agriculteurs et habitants. Donc, oui les écolos ont raisons cette fois ci, et pourtant je ne suis pas un fan des écolos souvent trop extrémiste.

    Charlie
    Dans le doute, frappe encore (proverbe gamorréen)

  14. #11
    bu2bu

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    En ramenant la discussion à un ton moins polémique (je parle pour moi, merci d'avoir été mesurés dans vos réponses), je crois ne pas avoir été compris : Ce que je veux dire, c'est que certaines réalités - et en ce moment une "révolution" a cours aux USA, que ça plaise ou non- existent et qu'il n'est pas raisonnable de ne pas les inclure dans notre raisonnement; comme si la France pouvait ignorer le village global qu'est devenue la Planéte. L'interdépendance énergétique faisant partie de ce qu'il n'est pas possible de négliger, aucune exception culturelle n'est possible dans ce domaine. La position NIMB (pas dans mon jardin) adoptée - pour le moment ! - en France n'est pas tenable, c'est tout ce que je dis. Et je le dis hors politique.

  15. #12
    Quisit

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    pour avoir suivi les discussions, je ne trouve pas l'article si instructif (pour un site comme futura) on y apprend ce qu'on sait déjà, mais sans contradiction ni alternativé, ni point de vue éloigné (comme la logique de "bulle de schiste" qui semble se profiler, la productivité des puits semblant fondre comme neige au soleil.

    Pour l'eau, on aurait aimé un rapport d'échelle : que des puits du wyoming soient pollués a un endroit ou on le sait déjà... on s'en fout !
    tester 28 puits, en trouver 9 pollués, alors qu'il y en a plusieurs centaines de milliers maintenant ... on aimerait savoir en quelle proportion ça pollue et si les nappes polluées forment un phénomène exceptionnel ou courant .

    Pour le paysage, il faut aussi savoir que si l'endroit est aussi mité, c'est ... qu'ils le peuvent ! il n'est as obligatoire de faire un puit tous les 600m, seulement c'est moins cher que d'étaler des forages horizontaux, j'imagine qu'une production encadrée pourrait éviter ce phénomène.

    Et pour les contre, je vous suggère les points de vues de géologues et économistes autour des enjeux financiers : le schiste est surtout promu par une société de forage que ça arrange énormément, mais il semblerait que la production unitaire des puits soit desastreuse, et pousserait a une sorte de fuite en avant... les société qui investissent vendent du gaz non encore produit, dans des volumes supérieurs à la production réelle maxi potentielle. une sorte de subprime du gaz.

    Le point de vue des russes est édifiant sur la question.

    A mon sens cette énergie n'est pas à oublier, mais en tout cas il est urgent d'attendre !

  16. Publicité
  17. #13
    bu2bu

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    Quisit : " Le point de vue des Russes"? Comme déja dit, les gaz de schistes US menacent Gazprom. Comment tenir compte de leur point de vue ? " De mon point de vue, dit le renard, le poulailler devrait être ouvert la nuit" !

  18. #14
    Damien49

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    Citation Envoyé par bu2bu Voir le message
    comme si la France pouvait ignorer le village global qu'est devenue la Planéte. .
    Bah t'as rien compris depuis le début alors. Car c'est justement parce qu'elle n'ignore pas le village globale qu'est devenue la planète et a bien vu les dégâts que cela a engendré sur les autres pays, que la france, pas tout à fait conne et aveugle, a statué (comme d'autres pays européens) sur l'interdiction de l'exploiter. Maintenant on ne doute pas qu'il y a des lobbies bien puissants qui voudraient bien changer cette législation pour se remplir les poches. Un gaz moins cher et quelques emplois à la clef, ça fait une bien maigre contribution pour le citoyen, compte tenu de tous les désavantages que cela engendre en contrepartie. Quant à l'argument énergétique proclamé, c'est encore et toujours une mauvaise piste qui ne fonctionne qu'à très court terme.
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  19. #15
    kalish

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    Je suis assez d'accord avec Quisit, on devrait savoir à quel degré cette pollution s'établit. pour le gain énergétique, je le trouve un peu maigre si l'exploitation de chaque puits ne dure que 3 à 5 ans (!), le préjudice est quand même non négligeable. Je doute que les EU cessent leurs importations de pétrole grâce à ces ressources, ou pas au delà de quelques années, donc question géopolitique ça m'étonnerait que quoi que ce soit change, ça ressemble bien à un produit survendu. Au pire, si on attend betement et qu'on exploite plus tard, on gagnera sur le long terme quand les prix auront de nouveau augmenté. 60 000 emplois ça me parait maigre pour un secteur aussi important, dans un pays qui compte quelques millions de chomeurs. faisons un calcul: 60 000/5 000 000=1.2% de chomeurs en moins (pas 1,2 point du pourcentage de chomeurs dans la population active) pas franchement une révolution.
    j'aspire à l'intimité.

  20. #16
    erico29

    Unhappy Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    Merci pour cet article édifiant sur le gaz de schiste et la fracturation hydrolique. Mais comment pouvons-nous faire pour essayer d'empêcher ça ? Vu les intérêts économiques en jeux.

  21. #17
    javahl

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    Je me demande si ce livre apporte quelque chose de nouveau par rapport à un reportage diffusé sur une chaîne de télévision, qui avait suscité à l’époque, de vises réactions de l’un de mes amis qui travaille sur une plateforme pétrolière. A se demander si Mme Marine Jobert a déjà mis les pieds sur l’une de ces plateformes ce qui lui aurait peut-être permis de comprendre comment ça marche. Quels sont ses diplômes ? Est-elle une spécialiste attitrée qui lui permet d’émettre un jugement objectif sur cette question ? Apparemment non. Ce n’est qu’une simple journaliste et militante écolo. Et si on écoutait d’avantages les véritables scientifiques pour se faire une bonne opinion !!! On aurait alors appris ceci :

    La fracturation hydraulique n’est pas une technique toute récente inventée pour extraire le gaz de schiste. Cette technique est apparue au milieu du XX e siècle et elle est couramment utilisée pour améliorer le taux de récupération des huiles dans les réservoirs pétroliers et gazeux. C’est à la fin des années 1940 que cette technique commença à être utilisée avec un fort développement dans les années 1980. Plus d’un million de forages utilisent la fracturation hydraulique dans le monde pour extraire du gaz et du pétrole, y compris dans des zones proches des habitations. A-t-on assisté à une catastrophe écologique ? Des personnes se sont-elles plaintes de sortie de méthane à l’ouverture de leurs robinets ? Des nappes phréatiques ont-elles été définitivement empoisonnées ???

    Ce n’est pas parce que quelques pingouins incompétents profitant d’une réglementation locale insuffisante, ont saboté dans certains coins, l’exploitation du gaz de schiste, que cette technique n’est pas fiable. Dans cette technique, il y a des paramètres géologiques qu’il faut savoir caractériser pour mieux cibler les risques associés à l’extraction des gaz de schiste. Ces risques sont connus depuis longtemps, y compris les risques sismiques. Ce sont des risques classiques qu’affrontent quotidiennement, depuis plus d’un siècle, les techniciens et ingénieurs de l’extraction du pétrole et du gaz. Alors, pourquoi une technique qui a fait ses preuves depuis si longtemps, deviendrait-elle aujourd'hui aussi dangereuse pour l’environnement ? Je ne vois dans cette affaire qu’un nouvel épisode de l’exploitation des peurs contre les nouvelles technologies, devenues une spécialité d'un courant politique.

  22. #18
    arbanais83

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    Citation Envoyé par javahl Voir le message
    A se demander si Mme Marine Jobert a déjà mis les pieds sur l’une de ces plateformes ce qui lui aurait peut-être permis de comprendre comment ça marche. Quels sont ses diplômes ? Est-elle une spécialiste attitrée qui lui permet d’émettre un jugement objectif sur cette question ? Apparemment non. Ce n’est qu’une simple journaliste et militante écolo. Et si on écoutait d’avantages les véritables scientifiques pour se faire une bonne opinion !!!
    Bonjour.
    Erin Brockovich n'était elle pas aussi une militante écolo engagée ? et si l'on avait écouté que "véritables" les scientifiques à cette époque que disaient-ils ( disaient-ils simplement quelque chose ?) en tous cas c'est bien une militante écolo qui n'y connaissait rien qui a fait bouger les choses.
    Alors le coup de la militante écolo qui n'y connait rien par rapport au "véritable" scientifique c'est un peu éculé.
    Les faits rapportés sont ce qu'ils sont et les photos n'ont apparemment pas été retouchées.
    Certes la technique n'est pas nouvelle pour autant elle n'est pas parfaite et si cela n'a jamais posé beaucoup de problèmes chez nous c'est quand même que les rares endroits où l'on a extrait un peu de gaz ( je pense à Lacq) n'étaient pas à proprement parlé des zones très habitées même si il y en avait certaines ( en région parisienne de mémoire..). Et encore actuellement la très grande majorité du gaz exploité hors gaz de schiste l'est dans des zones très peu habitées ou dans des pays où la protection de l'environnement ne fait même pas partie du vocabulaire.
    D'autre part pouvons nous comparer la fracturation hydraulique d'un gisement d'huile ou de gaz classique en fin d'exploitation pour en remonter encore une infime partie à celle de l'exploitation des gaz de schistes ?
    C'est vrai que la seule expérience connue ou médiatisée c'est celle des USA et du Canada et cela c'est plutôt mal passé dans certains cas en termes environnemental.
    Dernière modification par arbanais83 ; 12/12/2012 à 16h02.

  23. Publicité
  24. #19
    javahl

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    Citation Envoyé par arbanais83 Voir le message
    Alors le coup de la militante écolo qui n'y connait rien par rapport au "véritable" scientifique c'est un peu éculé.
    Il vaut mieux bien sur, faire confiance aux militants écolos - les "véritables" scientifiques qui seraient moins compétent, c'est aussi un peu éculé

    Citation Envoyé par arbanais83 Voir le message
    ... c'est quand même que les rares endroits où l'on a extrait un peu de gaz ( je pense à Lacq) n'étaient pas à proprement parlé des zones très habitées
    Rien qu’aux USA, des zones pétrolières conventionnelles habitées (avec des dizaines de millions d’habitants) ; il y en a en Pennsylvanie, Texas, Louisiane, Californie, Kansas, Nouveau-Mexique. En Irac, la plus grande partie est située dans la province peuplée de Bassora, sur les 32 gisements pétrolifères de l’Iran, 25 sont sur des zones habitées…

    Citation Envoyé par arbanais83 Voir le message
    D'autre part pouvons nous comparer la fracturation hydraulique d'un gisement d'huile ou de gaz classique en fin d'exploitation pour en remonter encore une infime partie à celle de l'exploitation des gaz de schistes ?
    C'est quoi la différence ??? ça fait longtemps que les productions actuelles de pétrole ne sortent plus par pression, et pas pour recueillir une infime partie.

  25. #20
    arbanais83

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    Citation Envoyé par javahl Voir le message

    En Irac, la plus grande partie est située dans la province peuplée de Bassora, sur les 32 gisements pétrolifères de l’Iran, 25 sont sur des zones habitées…

    Bon là tu illustres exactement ce que je sous-entendais en parlant de pays où le mot protection de l'environnement ne fait pas partie du vocabulaire tu aurais pu aussi bien parler des champs pétroliers et gaziers de Bakou ou de ceux de Sibérie, j'espère que ce n'est pas cela que tu voulais citer en exemple pour nous convaincre que le gaz de schiste ne créera plus de problèmes que ces exploitations classiques.

  26. #21
    arbanais83

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    Citation Envoyé par javahl Voir le message
    Il vaut mieux bien sur, faire confiance aux militants écolos
    Quand ils se contentent de montrer des faits sans les déformer ou de rendre compte d'une information retenue par ailleurs pourquoi pas.
    Après pour l'interprétation et l'extrapolation des chiffres c'est une autre histoire.
    Ils étudient 28 puits ils en trouvent 9 de pollués c'est un fait, une info. Que cela ne soit pas significatifs sur les milliers de puits forés peut-être mais alors que d'autres organismes indépendants fassent de même sur une échelle plus importante.
    Pour l'instant on a que cette info alors on fait avec.

  27. #22
    javahl

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    Citation Envoyé par arbanais83 Voir le message
    Pour l'instant on a que cette info alors on fait avec.
    Au moins tu as le mérite de montrer comment ton raisonnement fonctionne, sans utiliser le moindre sens critique, qui consiste en premier lieu à vérifier la source d’information des personnes à qui tu as confiance – ainsi, le peu qu’elles auraient contrôlé te suffis pour en faire des généralités.

    Déjà tu t’es planté sur les zones d’habitation. Et tu ne connais pas les techniques d’extractions – As-tu déjà été voir comment ça fonctionne à Parentis et demandé à la population si le méthane sortait de leurs robinets ?

    Quelles sont tes sources d’information de ce qui se passe en Iran et en Irak ? Tu crois aussi que dans les Emirats, tout le monde se moque de l’environnement, alors qu’ils sont déjà en train de préparer l’après pétrole par le développement du tourisme - dans des zones polluées ???

  28. #23
    defdef

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    Quand les américains n'auront plus d'eau potable, on leur échangera contre du gaz
    Sinon on peut aussi se chauffer au bois en granule ou buche.
    Je croyais aussi que l'on devait diminuer notre production de CO2 alors pourquoi loucher sur combustible fossile?

  29. #24
    javahl

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    Citation Envoyé par defdef Voir le message
    Je croyais aussi que l'on devait diminuer notre production de CO2 alors pourquoi loucher sur combustible fossile?
    Parce que tu trouves qu'il y a une incompatibilité ?
    On peut tout aussi bien prévoir une réduction de la production de CO2 tout en privilégiant pour le reste une autre source de production qui permettrait de réduire notre balance des paiements qui est actuellement déficitaire (qui correspondrait au coût du pétrole importé)

  30. Publicité
  31. #25
    defdef

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    Citation Envoyé par javahl Voir le message
    Parce que tu trouves qu'il y a une incompatibilité ?
    On peut tout aussi bien prévoir une réduction de la production de CO2 tout en privilégiant pour le reste une autre source de production qui permettrait de réduire notre balance des paiements qui est actuellement déficitaire (qui correspondrait au coût du pétrole importé)
    Oui il y a incompatibilité entre combustible pas cher et baisse de la consommation.
    Ex: on arrive seulement depuis quelques années a avoir des voitures qui consomment moins, parce que les prix des carburants ont explosés.

  32. #26
    javahl

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    Les carburants sont chers parce qu'ils comprennent une bonne dose de taxes, et je ne vois pas pourquoi le gaz de schiste ne subirait pas le même sort.Il ne faut pas s'attendre à un effondrement des coûts de production avec cette technique. Elle réduira surtout notre dépendance vis à vis de l'étranger.
    Vous préférez donc que l'économie de notre pays continue à s'enfoncer d'avantage dans la récession en raison du cout des carburants ? Ceux qui ont des difficultés à payer leur facture de gaz apprécieront.

  33. #27
    Damien49

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    Citation Envoyé par javahl Voir le message
    Vous préférez donc que l'économie de notre pays continue à s'enfoncer d'avantage dans la récession en raison du cout des carburants ? Ceux qui ont des difficultés à payer leur facture de gaz apprécieront.
    Non mais comme tout citoyen, on te répondra que l'on veut pas de ça dans son jardin, ni chez le voisin ou même sa commune d'ailleurs. Qu'on veut pas que l'eau qu'on boit soit pollué etc... Bref si toutes ces conditions sont réunis, le citoyen veut bien que cela ait lieu loin dans la commune voisine ou chez toi par exemple du moment que ça me dérange pas moi, je vois pas d’inconveniant à ouvrir une usine de gaz de schiste dans ton jardin si ça te fait si plaisir que ça.

    Le problème c'est que le citoyen que je suis et qui a ce genre de revendication, il habite partout en France...
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  34. #28
    Damien49

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    Car tu compares ce qui n'est pas comparable. Le problème du gaz de shiste c'est qu'il s'agit de micro-usine qui ne peut exploiter le gaz qu'à proximité immédiate soit 3.6ha en moyenne. Pour que ce soit rentable il faut donc multiplier le nombre d'usine. Il faut environ cinquante puits de gaz de schiste pour produire la même quantité de gaz qu'un puits en mer du Nord. Donc ça prend beaucoup de place, ton jardin suffira pas, désolé.
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  35. #29
    defdef

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    Si le carburant produit de cette façon n'est pas moins cher, les factures de gaz ne seront pas plus facile à payer.

    La gaz de schiste boosterait l'économie temporairement en relançant le système actuel et dans quelques années on se retrouverait à la case départ, minus les dégâts engendrés.

    Pourquoi perdurer dans un système qui ne fonctionne pas?
    On commence par les GDS, après on s'attaque à l'arctique et puis on fini par le permafrosts quand il ne sera plus si "frosts" que cela avec le réchauffement.

    Ceux qui y gagnerait le plus ne seraient pas les consommateurs: on est bien d'accord!
    Pour certain les bénefs... pour les autres les paysages bétonnés et les sols/l'eau pollués.

    Et même si il n'y a que 1 forage sur 1000 qui pollue, c'est 1 de trop!
    Sauf que si on permet l'exploitation des GDS, il n'y aura pas de solution pour l'arrêter en cas de problème... Le doigt mis dans l’engrenage et c'est le bras qui est perdu.
    il suffit de penser aux marrés noires. N'est-ce pas hallucinant qu'il y ait régulièrement des catastrophes de plus en plus grosse et que tout continu malgré tout?
    De la même manière, pour le moment, on n'y a eu que 2 grosses catastrophes nucléaires, avec des conséquences terribles et pourtant tout continu...

    Ce n'est pas l'indépendance énergétique qui est le moteur de l'exploitation des GDS... c'est l'argent.
    On est indépendant avec nos barrages, nos éoliennes, nos forêts.
    On est ultra dépendant avec l'uranium, le gaz, le pétrole.

    Avant on entendait: en France, il n'y a pas de pétrole, mais il y a des idées... ben maintenant on veut du pétrole, c'est tout dire . Et pour l'obtenir, on veut utiliser une technique datant d'un autre siècle.

    Le bilan serait à calculer sur le long terme, avec le manque à gagner sur l'activité touristiques des régions touchées + les terres devenues impropre à la culture agricole + probablement la sécu gérant des allergies aux produits chimiques et les riverains déprimés par les vas et viens des camions citernes transportant les milliers de m3 d'eau utilisés et par l'industrialisation de zone entière de paysages.

    Je fais souvent, une promenade dans un endroit idyllique qui malheureusement se termine en longeant un dépôt pétrolier... c'est le choc: grillage de protection, odeur désagréable, bac de rétention des eaux usées, etc. Une vrai zone industrielle en pleine nature. J'imagine la même chose multiplié pour chaque forage.

    Je me demande s'il y a du gaz de schiste sous Paris ?
    On pourrait faire les expérimentations sous la Capitale pour montrer l'exemple...

    De la même manière que le pétrole est sur le déclin pour les transports, le gaz n'est plus la solution pour le chauffage.
    Pour faire baisser la facture de chauffage, il est plus pérenne d'isoler correctement.
    On augmente notre indépendance aussi en consommant mieux.

  36. #30
    wizz

    Re : Actu - Gaz de schiste, fracturation hydraulique : pourquoi tant de craintes ?

    Citation Envoyé par erico29 Voir le message
    Merci pour cet article édifiant sur le gaz de schiste et la fracturation hydrolique. Mais comment pouvons-nous faire pour essayer d'empêcher ça ? Vu les intérêts économiques en jeux.
    Le dernier Iphone, tout le monde en veut, et ça se vend à 800€
    Kolanta, c'est merdique dans l'absolu. Mais comme ils sont des millions de Français à y river ses yeux devant l'écran de télé, alors ça a de la valeur, pour les annonceurs publicitaire. Et donc on continue à diffuser

    Demain, si les Iphones sont passés de mode, alors ça ne vaudra pas un kopek.
    Idem pour toutes ces émissions de télé. Lorsque les gens ne regardent plus, alors elles n'ont plus de valeur (commerciale), et donc la chaine arrête sa diffusion. Elle ne va pas continuer à produire ces émissions dont personne ne regarde (et donc pas de pub à vendre)

    Alors pareil pour le gaz de schite
    Tu ne veux pas qu'on exploite le gaz de schite?
    Très simple. Il suffit de baisser sa consommation énergétique, de ne plus consommer de gaz de schite, qui n'est rien d'autre que du méthane, exactement le même que le gaz "naturel". Alors aucun industriel n'ira dépenser des millards € pour extraire ce gaz de schite dont personne n'achètera

    Mais la question est: qui veut réellement baisser sa consommation énergétique???

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - Fracturation hydraulique : une distance de sécurité de 600 m requise
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 11
    Dernier message: 03/05/2012, 09h22
  2. Actu - Gaz de schiste : la fracturation hydraulique fait trembler la terre
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 20
    Dernier message: 08/11/2011, 07h42
  3. Définition - Fracturation hydraulique
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/06/2011, 23h14
  4. Actu - Mieux que le gaz de schiste, la crotte de chien !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 7
    Dernier message: 08/05/2011, 18h16