L' « effet superglu » des moules a inspiré les biologistes : ils ont créé un gel basé sur les mêmes caractéristiques que la colle du mollusque. Celui-ci formerait une barrière de protection contre les inflammations et les cassures des vaisseaux sanguins.
Une moule résiste à la puissance de la mer grâce à un étonnant pouvoir adhésif qui demeurait incompris encore récemment. À l'état larvaire, les moules sont mobiles, mais elles finissent par se...

Lire la suite : En bref : la colle des moules au service de la médecine
Les actualités Futura-Sciences