Depuis quelques années, on pensait que notre mémoire à long terme ne dépendait que d'une seule molécule : la PKMzeta. Cependant, deux études américaines indépendantes viennent de montrer que même sans elle, des souris n'avaient aucun problème pour se souvenir de tout. Si notre mémoire est sûrement moins fragile qu'on le pensait, elle est aussi plus complexe...
Tout commence en 2007. Todd Sacktor, brillant chercheur au SUNY Downstate Medical Center de New York parvient, avec son équipe,...

Lire la suite : Notre mémoire à long terme est-elle plus complexe que prévu ?
Les actualités Futura-Sciences