La testostérone, hormone masculine bien connue, pourrait devenir un traitement efficace de la sclérose en plaques. Une étude française menée sur des souris montre que les androgènes contribuent à préserver la myéline, indispensable pour la circulation du message nerveux. Une nouvelle preuve d'une composante hormonale de la maladie.
Un dossier pour tout savoir sur la sclérose en plaques
L'utilisation de testostérone pourrait-elle demain, offrir une option thérapeutique contre la...

Lire la suite : Sclérose en plaques : la traiter avec de la testostérone ?
Les actualités Futura-Sciences