Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Actu - Un gène du langage diffère chez l'homme et la femme



  1. #1
    RSSBot

    Post Actu - Un gène du langage diffère chez l'homme et la femme

    Le gène Foxp2, bien connu pour son rôle dans le langage, est exprimé davantage chez les petites filles que chez les garçons. En revanche, chez le rat, c'est l'inverse. Cette découverte justifie-t-elle pourquoi les femmes ont de meilleures aptitudes dans la communication que les hommes ? Peut-être partiellement, oui.
    La communication, c'est aussi une histoire de génétique. En 2001, les chercheurs mettaient en évidence l'existence d'un gène, nommé Foxp2, qui semble jouer un rôle crucial...

    Lire la suite : Un gène du langage diffère chez l'homme et la femme
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    kalish

    Re : Actu - Un gène du langage diffère chez l'homme et la femme

    c'est prouvé que "les femmes sont plus tournées vers la communication que les hommes"?
    j'aspire à l'intimité.

  4. #3
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Actu - Un gène du langage diffère chez l'homme et la femme

    Citation Envoyé par kalish Voir le message
    c'est prouvé que "les femmes sont plus tournées vers la communication que les hommes"?
    En tout cas, ce serait plutôt quand le gène d'origine paternelle manque qu'apparaissent les problèmes...
    Feuk et al. (2006) characterized 13 patients with developmental verbal dyspraxia (DVD; 602081): 5 with hemizygous paternal deletions spanning the FOXP2 gene; 1 with a translocation interrupting FOXP2; and the remaining 7 with maternal uniparental disomy of chromosome 7 (UPD7) who were also given a diagnosis of Silver-Russell syndrome (SRS; 180860). Of these individuals with DVD, all 12 for whom parental DNA was available showed absence of a paternal copy of FOXP2. The authors also described 5 other individuals with deletions of paternally inherited FOXP2 with incomplete clinical information or phenotypes too complex to properly assess. Four of the patients with DVD also met criteria for autism spectrum disorder (see 209850). Using quantitative real-time PCR, Feuk et al. (2006) showed maternally inherited FOXP2 to be comparatively underexpressed. The results indicated that absence of paternal FOXP2 was the cause of DVD in patients with SRS with maternal UPD7. The data also pointed to a role for differential parent-of-origin expression of FOXP2 in human speech development.
    Ici : http://omim.org/entry/605317

  5. #4
    Paminode

    Re : Actu - Un gène du langage diffère chez l'homme et la femme

    Premier constat : les mâles se montrent bien plus inquiets et appellent davantage leur mère que les femelles. C’est d’ailleurs vers eux qu’elle se dirige prioritairement lorsqu’elle est replacée dans la cage.
    (...)
    les mâles exprimaient la protéine issue du gène deux fois plus que les femelles. En revanche, ils n’ont noté aucune différence dans les aires cérébrales qui ne sont pas en lien avec le langage, comme l’hypothalamus.

    Les jeunes rats mâles produisent plus de protéine Foxp2 que les femelles, et émettent en parallèle davantage de cris d'alerte. Le seul gène aurait donc un rôle important dans le langage.
    Pour tester l’impact réel de Foxp2 sur le nombre de cris, un brin d’ARN dessiné pour inhiber l’expression du gène a été inséré chez les mâles. Ceux-ci se calmaient et émettaient autant de vocalises que les femelles. À l’inverse, lorsque le gène a été stimulé chez les femelles, elles criaient autant que les mâles, et les mères venaient s’occuper d’elles en priorité lorsqu’elles étaient replacées dans les cages. Ainsi les scientifiques ont-ils mis en évidence l’importance de Foxp2 dans l’occurrence de la communication chez le rat.
    Bonjour,

    Peut-on savoir si l’activité de Foxp2 est liée à la "communication" ou à l'anxiété ?
    Si un rat "bien plus inquiet" crie plus, cela veut-il dire qu'il "communique" mieux, ou qu'il est plus inquiet ?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Actu - Un gène du langage diffère chez l'homme et la femme

    Le tableau (chez l'humain du moins) est principalement celui d'une dyspraxie oro-faciale, c'est-à-dire davantage d'un trouble de l'élocution ( un langage incompréhensible, pour résumer).
    Toujours OMIM http://omim.org/entry/602081
    Donc ce serait plutôt la communication.

  8. #6
    kalish

    Re : Actu - Un gène du langage diffère chez l'homme et la femme

    Merci mh34, ma question portait plutôt sur le constat "macro" qui est de dire que les femmes sont plus portées sur la communication que les hommes. C'est fort possible, mais je me demande comment on évalue ça, il y a eu une étude qui montrait que les femmes parlaient X fois plus que les hommes il y a quelques temps, étude qui a été invalidée peu de temps après si mes souvenirs sont bons. D'autant qu'à faire la part du culturel dedans, ça me parait dur.
    Le tableau (chez l'humain du moins) est principalement celui d'une dyspraxie oro-faciale, c'est-à-dire davantage d'un trouble de l'élocution ( un langage incompréhensible, pour résumer).
    question bonus HS:
    Est-ce que c'est impossible que ce soit lié biologiquement? C'est à dire que a priori ce sont deux choses différentes, on a envie de dire "évidemment", mais ce sont des catégories humaines (communication et anxiété), pas encore biologique, on va surement vers beaucoup de difficultés dans l'analyse du génome si on essaie d'associer systématiquement une catégorie/fonction humaine à une protéine ou une location dans le cerveau. Je suis persuadé qu'il y a des liens insoupçonnés entre différentes fonctions. (peut-être pas dans ce cas précis c'est général). Bien sûr on me dira que toutes les catégories sont humaines...mais bon vous avez compris.
    j'aspire à l'intimité.

  9. Publicité
  10. #7
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Actu - Un gène du langage diffère chez l'homme et la femme

    Citation Envoyé par kalish Voir le message
    question bonus HS:
    Est-ce que c'est impossible que ce soit lié biologiquement?
    Non bien sûr...
    on va surement vers beaucoup de difficultés dans l'analyse du génome si on essaie d'associer systématiquement une catégorie/fonction humaine à une protéine ou une location dans le cerveau.
    Cette corrélation existe pour certaines pathologies, mais on peut avoir pour un même gène tout un panel de symptômes ( ou de maladies) très différents, et un même symptôme peut avoir à l'origine toute une variété d'anomalies géniques. Donc je ne pense pas que ce risque soit méconnu des chercheurs et/ou des cliniciens.

Discussions similaires

  1. Actu - Un gène du cerveau trouvé chez l'Homme mais pas chez les singes
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/02/2013, 10h10
  2. Actu - Science décalée : un gène du bonheur uniquement chez la femme
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 5
    Dernier message: 03/09/2012, 17h09
  3. Changements hormonaux chez l'homme et la femme
    Par syl00 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/12/2011, 06h23
  4. Actu - Exclusif : la femme de Florès entre au Musée de l'Homme
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 26/11/2007, 14h35
  5. Actu - Un gène de la parole chez Neandertal
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/10/2007, 06h35