Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 25 sur 25

Actu - La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde



  1. #1
    RSSBot

    Post Actu - La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde

    Après le survol de l'astéroïde 2012 DA 14, la nécessité de développer une stratégie de déviation prend tout son sens. C'est justement l'objectif de la mission Aida, qui prévoit de dévier le double astéroïde Didymos en 2022.
    Le passage de l'astéroïde 2012 DA 14 à moins de 28.000 kilomètres de la Terre et l'explosion dans l'atmosphère de la météorite de l'Oural, d'une masse comprise entre 7.000 et 10.000 tonnes, blessant des centaines de personnes et endommageant près de...

    Lire la suite : La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    EspritTordu

    Re : Actu - La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde

    Cela est intéressant de voir que les deux agences fusionnent leur ambition à ce sujet ; En effet, si la concurrence est utile sur d'autres projets, ici elle est plus ridicule. Les américains, aussi bénificieront du crédit d'image de l'Europe, plutôt bonne et pacifiste, pour que leur test ne soit pas perçue comme une énième provocation militaire sur le plancher des vaches (notamment à l'intention de la Chine).

    Cela m’inquiète néanmoins si cela marche : comment être sûr que la déviation de ces astéroïdes n'entraînent pas, à plus long terme, sans qu'on puisse le prédire, une déstabilisation de l'équilibre fragile de ceintures ou de nuage d'astéroïdes, ouvrant la porte alors à la nécessité accrue de dévier des astéroïdes coupant la trajectoire de la Terre plus tard, si tenté qu'on le puisse alors... N'est ce pas jouer au feu avec une épée de Damoclès sur la tête?
    Je rappellerais que l'on a aujourd'hui, et demain probablement aussi, aucun outil capable de surveiller avec la précision diabolique que cela entend, ces lointaines ceintures ou nuages de corps trop petits pour être résolus depuis la Terre. La leçon à tirer du météore russe récent, est peut-être, moins pompeusement, d'optimiser nos de moyens de détections à court et moyen terme, car l'astéroïde a complétement passé inaperçu. C'est aussi de se rappeler la faible probabilité de ces évènements, ainsi que les faibles relatifs dégât d'une explosion aérienne de ces bolides (effectivement peut-être plus destructeur sur des régions plus densément peuplées)

    Dévier un astéroïde signifie-t-il dans cette expérience un peu puérile menée, de transformer la trajectoire de collision en une trajectoire d'évitement, ou bien une trajectoire de collision destructrice pour l'astéroïde dans l'atmosphère terrestre? Je ne sais pas vraiment, mais la dernière option me rassure davantage, même si la disparation de l'élément par désintégration, supprime de facto son influence gravitationnelle aussi pour le futur, mais pour de petit caillou, on croise les doigts avec plus de sérénité.

  4. #3
    invite765732342432
    Invité

    Re : Actu - La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde

    Citation Envoyé par EspritTordu Voir le message
    Cela m’inquiète néanmoins si cela marche : comment être sûr que la déviation de ces astéroïdes n'entraînent pas, à plus long terme, sans qu'on puisse le prédire, une déstabilisation de l'équilibre fragile de ceintures ou de nuage d'astéroïdes, ouvrant la porte alors à la nécessité accrue de dévier des astéroïdes coupant la trajectoire de la Terre plus tard, si tenté qu'on le puisse alors... N'est ce pas jouer au feu avec une épée de Damoclès sur la tête?
    Hummm... Je doute que les ceintures/nuages d'astéroïdes soient réellement équilibrés (les astéroïdes vont et viennent) et je doute encore plus que de dévier quelques astéroïdes puisse avoir un impact majeur sur les "plusieurs millions de milliards de noyaux de comètes de plus de 1,3 km" que le nuage d'Oort pourrait contenir

    Et même si influence il n'y a aucune raison qu'elle soit plus négative que positive.

    L'exercice est clairement nécessaire pour avoir une chance de protéger la Terre sur le long terme. Avec, en prime, la possibilité d'en tirer un bénéfice économique (phase préalable à la satellisation d'un astéroïde)

  5. #4
    EspritTordu

    Re : Actu - La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Hummm... Je doute que les ceintures/nuages d'astéroïdes soient réellement équilibrés (les astéroïdes vont et viennent) et je doute encore plus que de dévier quelques astéroïdes puisse avoir un impact majeur sur les "plusieurs millions de milliards de noyaux de comètes de plus de 1,3 km" que le nuage d'Oort pourrait contenir

    Et même si influence il n'y a aucune raison qu'elle soit plus négative que positive.

    L'exercice est clairement nécessaire pour avoir une chance de protéger la Terre sur le long terme. Avec, en prime, la possibilité d'en tirer un bénéfice économique (phase préalable à la satellisation d'un astéroïde)
    Ces ceintures ou ces nuages ne sont-ils pas des équilibres dynamiques? Sinon, on en verrait passer davantage et ces éléments ne seraient pas concentré sur un lieu précis, non? En effet, l'influence d'un seul ne doit pas être une conséquence majeure sur des milliers. Mais peut-on seulement évaluer cette influence mineure? Je ne le pense pas aujourd'hui (ni demain). Savoir si des millions de corps de ces structures sont modifiées n'est pas en soi mon inquiétude immédiate, mais savoir seulement si l'un deux peut se "décrocher dangereusement vers la Terre", oui plutôt. Je trouve que les agences pré-citées traitent à la légère cette interrogation, en mettant, sans vergogne ou incertitude légitime ou même mise en garde, des projets pareils en oeuvre. C'est un peu si dans le futur on annoncera à nos enfants, "voilà l'astéroïde que nos pères ont dirigé sur nous plus tôt..." C'est un peu le discours de la dette rapportée sur les enfants que l'on entend ailleurs. C'est un trait de société?

    Vous entendez par positive, qu'elle renforce la stabilité de l'ensemble je suppose. Mais reste que l'incertitude que vous relevez, je la trouve légère pour des sujets pouvant au pire annihiler des continents complets. On s'avance à l'américaine, on y va, on chamboule et on rejette la responsabilité sur les autres...

    Je comprends qu'il faut s'exercer, et aujourd'hui comme on ne sait plus dépenser les budgets spatiaux dans des programmes accrocheurs et utiles (en ce moment il n'y en a pas vraiment), on prend le premier venu avec relative rapidité alors que d'autres plus tranquilles sont décortiquées longtemps avant (exomars, cassini, juice, rosetta, 10 à 20 ans). Aucune étude des différents cas, possibilités, alternatives.
    Protéger la Terre... contre quoi vraiment? la paranoïa entretenue par la communication, les outils d'informations? Voilà des siècles que l'on fait de la science sans se préoccuper de cailloux pareils avec autant de précipitation et de coeur. Si face à la probabilité d'un danger réel d'un tel objet on était aussi actif, que devrait-on penser de nos positionnement de nos sociétés sur les probabilités moindres qu'elles affichent quant aux dangers des centrales nucléaires par exemple.
    En temps de crise on a justifié qu'ExoMars ne pouvait être soutenu par la NASA, mais ce projet oui...
    Dernière modification par EspritTordu ; 01/03/2013 à 12h41.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    invite765732342432
    Invité

    Re : Actu - La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde

    Citation Envoyé par EspritTordu Voir le message
    Vous entendez par positive, qu'elle renforce la stabilité de l'ensemble je suppose.
    Non, je dis qu'il y a autant de chances que ça détourne un astéroïde qui percutera la Terre que de chances que ça détourne un astéroïde qui, grace à cela, loupera la Terre.
    L'espérance est nulle. Et elle donne un résultat strictement identique à celui de ne rien faire.

    Ces ceintures ou ces nuages ne sont-ils pas des équilibres dynamiques? (...) On s'avance à l'américaine, on y va, on chamboule et on rejette la responsabilité sur les autres...
    Le problème dans ces propos est que tu supposes que la nature est "gentille" et qu'on ne peut que rendre les choses moins bien en intervenant.
    Désolé, c'est complètement faux. La nature est neutre.
    Un gros astéroïde exterminateur arrivera obligatoirement sur Terre à plus ou moins long terme. C'est une certitude mathématique.
    A partir de là, soit on attend la mort, soit on se prépare. Dans ce cas, se préparer ne peut pas être négatif à long terme.

  8. #6
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde

    Citation Envoyé par EspritTordu Voir le message
    Voilà des siècles que l'on fait de la science sans se préoccuper de cailloux pareils avec autant de précipitation et de coeur.
    Eh oui, c'est l'erreur qui a été commise par les dinosaures et c'est pour cela que toutes leurs connaissances ont été perdues
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  9. Publicité
  10. #7
    EauPure

    Re : Actu - La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde

    Après les dinosaures la vie devais être très avide de comprendre ce qui l'avais mise au tapis
    D'où peut être notre apparition, une adaptation génétique qui a finalement réussis mais ce ne sont que des suppositions d' un darwinisme exacerbé
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  11. #8
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Actu - La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde

    Citation Envoyé par EauPure Voir le message
    suppositions d' un darwinisme exacerbé
    Non, c'est un peu ça (même si l'homme n'est apparu que tardivement)

    La diversité a bel et bien explosé (sans jeu de mot) après la chute de l'astéroïde. En particulier pour les mammifères qui attendaient ça depuis longtemps (ils sont apparus grosso modo en même temps que les dinosaures)
    Keep it simple stupid

  12. #9
    EspritTordu

    Re : Actu - La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Non, je dis qu'il y a autant de chances que ça détourne un astéroïde qui percutera la Terre que de chances que ça détourne un astéroïde qui, grace à cela, loupera la Terre.
    L'espérance est nulle. Et elle donne un résultat strictement identique à celui de ne rien faire.
    Cela me fait froid dans le dos de savoir, qu'aujourd'hui on ne puisse savoir donc le destin d'un astéroïde dans notre environnement spatial immédiat. Mais en effet la probabilité, à défaut d'être modulée par des informations supplémentaires que l'on ignore, est de 50% pour que cela touche et 50% que non. Mais peut-on se contenter de cette approche de base? En fait, peut-être qu'on a déjà une meilleure réponse : si la probabilité de collision était de 50 %, je ne pourrais pas écrire ces mots en ce moment !

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Le problème dans ces propos est que tu supposes que la nature est "gentille" et qu'on ne peut que rendre les choses moins bien en intervenant.
    Désolé, c'est complètement faux. La nature est neutre.
    Un gros astéroïde exterminateur arrivera obligatoirement sur Terre à plus ou moins long terme. C'est une certitude mathématique.
    A partir de là, soit on attend la mort, soit on se prépare. Dans ce cas, se préparer ne peut pas être négatif à long terme.
    Je ne pense pas la nature "gentille" ni même "méchante" alors. Je la voie bien neutre et je pense que manifester la prudence minimale vis-à-vis de cette chasse à l'astéroïde tueur est la meilleure manière de montrer la "neutralité" de la nature. Je ne suis pas contre ne principe (qui voudrait recevoir ces cailloux sur la tête?), mais seulement ne pas se précipiter, il n'y pas de raison véritable à cela, et attendre de développer des outils, des approches, faire des études plus nombreuses, de manière à pouvoir réellement prendre une décision qui ne soit pas un coup de tête ne se préoccupant pas des conséquences, mais plutôt une décision réfléchie qui sait les conséquences vraies et démontrées de son acte. Effectivement, un jour il y aura un astéroïde plus gros qu'un autre, mais ce qui est vrai, cela ne l'a pas été dans les siècles précédents et non plus dans ceux à venir.


    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Eh oui, c'est l'erreur qui a été commise par les dinosaures et c'est pour cela que toutes leurs connaissances ont été perdues
    Citation Envoyé par EauPure Voir le message
    Après les dinosaures la vie devais être très avide de comprendre ce qui l'avais mise au tapis
    D'où peut être notre apparition, une adaptation génétique qui a finalement réussis mais ce ne sont que des suppositions d' un darwinisme exacerbé

    On cite souvent les dinosaures sans qu'on ait une véritable idée de leur triste sort. il ne s'agit pas d'ouvrir le débat mais non plus aussi de le laisser se refermer comme "travail accompli". Si ce scénario d'impact s'appuie sur des arguments plausibles, il demeure de plus en plus, dans cette spéculation assise, qu'on encourage aussi d'autres phénomènes comtemporains.
    D'autres part, si on voyait venir un si gros, on verrait venir de loin, et on n'aurait pas de solution pour réellement le détourner ou faire quelque chose d'utile. Ce que les agences proposent aujourd'hui c'est détourner des "petits" que l'on ne sait pas vraiment détecter seul au loin, ou, les événements russes le rappelant, à proximité.
    pas


    Dernière modification par EspritTordu ; 01/03/2013 à 15h30.

  13. #10
    invite765732342432
    Invité

    Re : Actu - La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde

    Citation Envoyé par EspritTordu Voir le message
    Mais en effet la probabilité, à défaut d'être modulée par des informations supplémentaires que l'on ignore, est de 50% pour que cela touche et 50% que non.
    Ouh là, là ! Mais pas du tout ! Ce n'est absolument pas ça que j'ai dit !
    J'ai dit que la probabilité d'une modification positive est égale à la probabilité d'une modification négative. Ca n'a rien à à voir avec une probabilité d'impact de 50% !!!

    Quand on dévie un astéroïde, oui, ça peut nous en envoyer 5 sur le coin de la figure. Mais ça peut aussi éloigner celui qui devait exterminer la race humaine 50 ans plus tard (voir éloigner les 5 prochains qui auraient du tomber)

    Bref, le fait de dévier un astéroïde ne peut pas être considéré comme augmentant le danger global.

    faire des études plus nombreuses, de manière à pouvoir réellement prendre une décision qui ne soit pas un coup de tête ne se préoccupant pas des conséquences
    Nous ne serons JAMAIS capables de connaître avec précision toutes les conséquences d'une déviation d'un astéroïde.
    Il n'y aura pas moins de risque à attendre 200 ans avant de détourner un astéroïde. Tout ce qu'on gagnera, c'est que si un exterminateur se pointe dans 150 ans, on n'aura aucun entrainement... Beau bénéfice, en effet !

  14. #11
    EspritTordu

    Re : Actu - La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde

    Et la probabilité d'un tel événement ne doit pas voler haut! Le risque d'avoir un accident nucléaire est supérieur et statistiquement expérimenté

    Ouh là, là ! Mais pas du tout ! Ce n'est absolument pas ça que j'ai dit !
    J'ai dit que la probabilité d'une modification positive est égale à la probabilité d'une modification négative. Ca n'a rien à à voir avec une probabilité d'impact de 50% !!!

    Quand on dévie un astéroïde, oui, ça peut nous en envoyer 5 sur le coin de la figure. Mais ça peut aussi éloigner celui qui devait exterminer la race humaine 50 ans plus tard (voir éloigner les 5 prochains qui auraient du tomber)
    Je vois en effet, ce n'est pas tout à fait une probabilité d'impact (ou de risque de collision). Reste une véritable incertitude profondément dérangeante. En fait, je me corrige : s'il vient un jour un astéroïde tueur, on ne saura jamais si la main de l'homme et (la bêtise humaine) l'a aidé pour le mettre sur le chemin. L'incertitude a du bon aussi et laisse alors le champ à toutes actions sans retenue?

    Dans un certain sens je préfère une déviation sur une trajectoire de collision destructrice de la Terre (et de son atmosphère), qui est un outil de l'envergure du problème plutôt qu'une trajectoire d'évitement.





  15. #12
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde

    Citation Envoyé par EspritTordu Voir le message
    Dans un certain sens je préfère une déviation sur une trajectoire de collision destructrice de la Terre (et de son atmosphère), qui est un outil de l'envergure du problème plutôt qu'une trajectoire d'évitement.
    Je ne comprends pas ou c'est de l'humour ?

    Et pour reprendre des idées qui ont été évoquées dans des messages précédents, pourquoi diable penser que détourner un astéroïde va modifier la trajectoire des autres ? Ils sont suffisamment espacés pour que leurs interactions gravitationnelles soit totalement négligeable (surtout face à celle des planètes).
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  16. Publicité
  17. #13
    EspritTordu

    Re : Actu - La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde

    Oui cela rassure un peu. Mais les comètes peuvent être de faibles sources gravitationnelles qui dans les structures fragiles comme les ceintures ou les nuages, peuvent devenir, à leur insu d'ailleurs, le papillon qui déclenche le chaos, ou simplement l'élément déclencheur d'un décrochage d'un élément de ces structures qui ne demandait que cela! En fait, détourner l'astéroïde, c'est accepter une cascade en chaine d'événements dont on ne peut qu'ignorer le contenu sur le long terme dont l'intensité peut être bien plus grave que celle que l'on pouvait attendre d'une simple comète/astéroïde.

    Envoyé par EspritTordu Dans un certain sens je préfère une déviation sur une trajectoire de collision destructrice de la Terre (et de son atmosphère), qui est un outil de l'envergure du problème plutôt qu'une trajectoire d'évitement.
    Je ne comprends pas ou c'est de l'humour ?
    Non c'est très sérieux. Je préfère un détournement sur une collision de désintégration (sans dommage au sol) avec l'atmosphère terrestre (comme au-dessus d'un océan pour anticiper les résidus), plutôt qu'un détournement d'évitement où l'on ne sait où il va aller plus tard. Dans ce dernier cas, ne faudrait-il pas par ailleurs un suivi systématique dès lors de sa nouvelle trajectoire?

  18. #14
    invite765732342432
    Invité

    Re : Actu - La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde

    Citation Envoyé par EspritTordu Voir le message
    Non c'est très sérieux. Je préfère un détournement sur une collision de désintégration (sans dommage au sol) avec l'atmosphère terrestre (comme au-dessus d'un océan pour anticiper les résidus), plutôt qu'un détournement d'évitement où l'on ne sait où il va aller plus tard. Dans ce dernier cas, ne faudrait-il pas par ailleurs un suivi systématique dès lors de sa nouvelle trajectoire?
    Que tu préfères, peut-être, mais c'est sans fondement rationnel...

    Parce que tu oublies une chose capitale: si le corps que tu veux faire désintégrer (et choisir l'atmosphère terrestre est de l'inconscience pure... si tu veux limiter les risque, choisis Mars ou le Soleil !) avait continué sa route "normalement", il aurait croisé d'autres corps et modifié leurs trajectoires. Ces modifications auraient été positives ou négatives, comme si tu le dévies.
    Bref, entre deux situation rigoureusement identiques, tu en choisis arbitrairement une parce que "ça te rassure".

    Ca peut se comprendre, mais ne viens pas dire que c'est pour des raisons rationnelles que tu fais ce choix !

  19. #15
    carracas

    Re : Actu - La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde

    Oui cela rassure un peu. Mais les comètes peuvent être de faibles sources gravitationnelles qui dans les structures fragiles comme les ceintures ou les nuages, peuvent devenir, à leur insu d'ailleurs, le papillon qui déclenche le chaos, ou simplement l'élément déclencheur d'un décrochage d'un élément de ces structures qui ne demandait que cela! En fait, détourner l'astéroïde, c'est accepter une cascade en chaine d'événements dont on ne peut qu'ignorer le contenu sur le long terme dont l'intensité peut être bien plus grave que celle que l'on pouvait attendre d'une simple comète/astéroïde.
    j'aurai 2 réactions:

    - On n'a jamais parlé d'aller chercher une comète dans le nuage de oort ni dans la grande ceinture d’astéroïde. Voyager n'atteindra le nuage de oort que dans quelques siècles de toute façon. Mais juste de faire des tests sur un appolo, un autre géocroiseur qui passerait aux environs de la terre.

    - Je ne vois absolument comment détourner ce type d’astéroïde pourrait créer une réaction en chaîne. Comment un astéroïde de quelques dizaines de mètres pourrait avoir des interactions avec d'autres objets situés a des millions de km ? Je comprends ton inquiétude vis a vis du détournement d’astéroïde mais les risques qu'un objet détourné revienne sur terre est quand même beaucoup plus faible que de cibler un endroit sur terre. Comme il a été dit, il est beaucoup plus "safe" de les détourner vers le systeme interne ou on profitera de la gravitation solaire pour le faire disparaitre définitivement.

  20. #16
    EspritTordu

    Re : Actu - La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde

    Les comètes/astéroïdes sont les nomades du système solaire. Si on ne sait voyager qu'avec peine et pas très loin, ces objets, eux le font naturellement, parfois à des vitesses élevées. Aussi les modifier ici sur Terre, modifie leur destin sur tout le reste de leur trajet par la suite d'une trajectoire d'évitement. D'autre part, non seulement les astéroïdes sont massifs (même pour les plus petits), mais en plus il ont une vitesse qui rend leur collision sensible.

    Oui vers le soleil, c'est un détournement plus sûr en effet encore. Je n'y avais pas pensé mais c'est encore mieux que d'envisager leur désintégration dans l'atmosphère terrestre. Reste, que le métérore russe récent nous le rappelle, ce genre d'alternative n'est plus une option lorsque l'objet est à proximité.


    Ce genre de possibilité nous interroge sur la responsabilité si l'un des astéroïdes venait percuter le sol d'une planète voisine? Ou bien a qui donner la responsabilité d'une telle opération? A une nation, à un duo de la nation et ce pour représenter la terre entière? Qu'en est-il des responsabilités et des conséquences en cas de ratage plausible?

  21. #17
    invite765732342432
    Invité

    Re : Actu - La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde

    Citation Envoyé par EspritTordu Voir le message
    Aussi les modifier ici sur Terre, modifie leur destin sur tout le reste de leur trajet par la suite d'une trajectoire d'évitement.
    Encore une fois: en les crashant, tu crées le même risque que celui que tu souhaites éviter: tu changes (d'un pouillème) l'avenir des autres astéroïdes ailleurs dans le système solaire.

  22. #18
    carracas

    Re : Actu - La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde

    Ce genre de possibilité nous interroge sur la responsabilité si l'un des astéroïdes venait percuter le sol d'une planète voisine? Ou bien a qui donner la responsabilité d'une telle opération? A une nation, à un duo de la nation et ce pour représenter la terre entière? Qu'en est-il des responsabilités et des conséquences en cas de ratage plausible?
    Responsabilité a quel propos ? Tu penses qu'on pourrait avoir une déclaration de guerre de la confédération du CO2 vénusien ou celle du basalte martien ?

  23. Publicité
  24. #19
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde

    Citation Envoyé par EspritTordu Voir le message
    Les comètes/astéroïdes sont les nomades du système solaire. Si on ne sait voyager qu'avec peine et pas très loin, ces objets, eux le font naturellement, parfois à des vitesses élevées.
    Encore une fois on ne parle pas de ça mais de géocroiseurs qui ont des orbites connues et "proches", qui n'ont aucun rapport avec le nuage d'Oort.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  25. #20
    arbanais83

    Re : Actu - La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde

    Citation Envoyé par carracas Voir le message
    Responsabilité a quel propos ?
    Ce n'est pas aussi anodin que cela parait cette histoire de responsabilités.
    Imaginons un ratage l'astéroïde qui aurait du toucher la Terre et provoquer des destructions sur le pays X est effectivement dévié mais pas suffisamment précisemmment et fort malencontreusement il finit par s'écraser sur le pays Y qui au départ était épargné par la trajectoire naturelle de l'astéroïde. Dès lors qu'il y a une action humaine pour modifier sa trajectoire, il y a effectivement une responsabilité qui incombe à quelqu'un.
    C'est en partie pour cela que j'avais posé la question de savoir s'il était possible de déterminer avec précision le point d'impact d'un astéroïde repéré suffisamment à l'avance ou si le simple fait de pénétrer dans notre atmosphère suffisait à empêcher la détermination avec précision du point d'impact.
    Les recherches que j'ai effectuées depuis montrent que dans au moins un cas, il a pu être déterminé avec une relative précision le point d'impact d'un astéroïde.
    Relative précision car c'est quand même à l' échelle d'un grand pays.
    L'astéroïde tombé au Soudan il y a quelques années avait été repéré et son point d'impact avait été déterminé avec précision puisque l'on avait même demandé au pilote d'un avion de ligne présent dans la zone de vérifier s'il pouvait apercevoir quelque chose ( ce qui fut le cas ) par contre je n'ai pas réussi à savoir combien de temps à l'avance cette précision ( lieu d'impact Soudan ) avait pu être obtenue.
    Dernière modification par arbanais83 ; 02/03/2013 à 16h59.

  26. #21
    EspritTordu

    Re : Actu - La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Encore une fois: en les crashant, tu crées le même risque que celui que tu souhaites éviter: tu changes (d'un pouillème) l'avenir des autres astéroïdes ailleurs dans le système solaire.
    Oui en effet, mais on s'épargne le doute d'une réaction en chaîne et des multiples conséquences sur le nouveau chemin de l'astéroïde dévié. On s'épargne la multiplicité des influences sur les objets croisés dans son futur, on simplifie à notre hauteur de connaissance (et des moyens de connaissance que l'on a) le problème. Une fois écrasé, il ne va plus influencer l'environnement. L'influence restant étant alors seulement, ici où là, son non-influence alors. C'est plus acceptable et moindre?

    Citation Envoyé par carracas Voir le message
    Responsabilité a quel propos ? Tu penses qu'on pourrait avoir une déclaration de guerre de la confédération du CO2 vénusien ou celle du basalte martien ?
    arbanais83 présente bien l'idée que j'avais en tête. Déjà qu'on ne s'entend sur les armes dans l'espace (pour des intérêts terre-à-terre) alors quand il s'agit de sauver la planète... (j'ai l'impression d'être dans une série américaine?!) D'autre part, qui financera cela? Cela donne un atout significatif de diplomatie déséquilibrée qui se résume : qu'est que tu me donne si je sauve ton pays (que j'ai révélé moi-même être la cible- qui m'accuse de l'avoir aidé à s'aligner dans mes services militaires secrets?) d'une mort totale et certaine? Hummm on sent les dérives d'une telle situation! Sans parler du cas de guerre on peut utiliser l'objet en question : d'ailleurs les états-unis j'avais vu qu'ils sont en train d'étudier des systèmes militaires spatiaux qui consistent à lâcher des masses lourdes depuis l'orbite. Cette mission est-elle une coïncidence?. C'est mieux néanmoins qu'une bombe nucléaire (peut-être un peu plus cher tout de même)

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Encore une fois on ne parle pas de ça mais de géocroiseurs qui ont des orbites connues et "proches", qui n'ont aucun rapport avec le nuage d'Oort.
    Les géocroiseurs sont loin d'être connus, soyons honnêtes ; Même ceux qui le sont (les plus gros, les plus éclairés) ont une trajectoire grossière qui font la une scandalisante des journaux puis sont contredites sur l'édition suivante... Humblement c'est avec ça qu'on s'apprête à modifier notre environnement spatial? Avec si peu de connaissance? C'est un coup de poker oui je vous le dit!

    A défaut de connaître précisement tout notre système solaire avec précision et maîtrise du moindre mètre carré, ce qu'on ne saura jamais faire un jour comme on gère les territoires nationaux (notamment à cause des distances), envisager sérieusement une trajectoire d’évitement impose par la suite le suivi constant de la nouvelle trajectoire, et la capacité de la dévier si nécessaire dans le futur, y compris lorsque l'objet sera loin et hors de notre portée. Un système embarqué sur l'objet pourrait en fait répondre à cela, si tenté qu'il ne tombe pas en panne, et qu'il puisse être toujours aligné correctement pour communiquer avec la Terre. Mais là aussi c'est un faux-semblant, car il ne fonctionnera qu'une seule fois guère plus. Et que feront les générations suivantes, continueront-elles le suivi rigoureux : c'est là encore un problème similaire à la gestion des déchets nucléaires à longue durée de vie, dont le bon sens nous fait dire que leur maitrise nécessaire sera perdue au cours des années, ne serait-ce que leur lieu enfouissement. C'est le problème des choses étalées dans le temps, elles ne sont pas fiables comme la technique l'exige.
    Dernière modification par EspritTordu ; 02/03/2013 à 21h29.

  27. #22
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actu - La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde

    Citation Envoyé par EspritTordu Voir le message
    Oui en effet, mais on s'épargne le doute d'une réaction en chaîne et des multiples conséquences sur le nouveau chemin de l'astéroïde dévié. On s'épargne la multiplicité des influences sur les objets croisés dans son futur, on simplifie à notre hauteur de connaissance (et des moyens de connaissance que l'on a) le problème.
    Cette crainte relève du fantasme ou de la paranoïa. Probabilité nulle.

    Citation Envoyé par EspritTordu Voir le message
    Une fois écrasé, il ne va plus influencer l'environnement. L'influence restant étant alors seulement, ici où là, son non-influence alors. C'est plus acceptable et moindre?
    Bref pour éviter qu'il s'écrase sur la terre on va l'envoyer s'écraser sur la terre avec un gros boum qui l'enverra on ne sais où (parce que tu crois qu'on pourra viser ?) ! Arrête, on est sur un forum scientifique ici mais je vois que tu mérites bien ton pseudo.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  28. #23
    invite765732342432
    Invité

    Re : Actu - La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde

    Citation Envoyé par EspritTordu Voir le message
    L'influence restant étant alors seulement, ici où là, son non-influence alors. C'est plus acceptable et moindre?
    Non, ce n'est ni "plus acceptable", ni "moindre". C'est strictement identique.
    C'est juste un problème psychologique qui fait qu'une non-influence semble moins dangereuse qu'une influence. C'est sans fondement.

  29. #24
    EspritTordu

    Re : Actu - La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde

    Je ne suis pas sûr que cela soit strictement identique : une absence de collision partielle n'est-elle pas favorable?

    Bref pour éviter qu'il s'écrase sur la terre on va l'envoyer s'écraser sur la terre avec un gros boum qui l'enverra on ne sais où (parce que tu crois qu'on pourra viser ?) ! Arrête, on est sur un forum scientifique ici mais je vois que tu mérites bien ton pseudo
    C'est caricatural! En situation désespérée, il faut mieux contrôler la chute plutôt que d'avoir la chute et les dégâts. Le corollaire étant qu'on soit dans la capacité de modifier alors la trajectoire...

  30. Publicité
  31. #25
    invite765732342432
    Invité

    Re : Actu - La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde

    Citation Envoyé par EspritTordu Voir le message
    Je ne suis pas sûr que cela soit strictement identique : une absence de collision partielle n'est-elle pas favorable?
    Mathématiquement, non.

Discussions similaires

  1. Actu - Deuxième mission commerciale de SpaceX pour la Nasa
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/02/2013, 13h40
  2. Actu - La Nasa embarque dans la mission Euclid de l'Esa
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/01/2013, 10h50
  3. Actu - Une partie de paintball spatial pour dévier un astéroïde !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 9
    Dernier message: 08/11/2012, 11h08
  4. Actu - Énergie noire : l'Esa donne son feu vert pour la mission Euclid
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/06/2012, 10h35
  5. Actu - La Nasa et l'Esa ensemble pour explorer les mondes de Jupiter et de Saturne
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/02/2011, 07h45