Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 119

Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France



  1. #1
    RSSBot

    Post Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    Durant l'année 2009, 49.000 décès sont directement imputables à l'alcool en France, en grande majorité chez les hommes. Des chiffres très élevés par rapport à nos voisins européens. Au pays du bon vin, aurait-on tendance à en boire trop ?
    Tout savoir sur l'alcool grâce à notre dossier complet
    Selon un travail de l'Institut Gustave Roussy (IGR) à Villejuif, la consommation d'alcool a été responsable de 49.000 décès en 2009, en France. Avec 36.500 décès contre...

    Lire la suite : Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    Agroculteur

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    49 000 personnes, vraiment ??
    De 1994 à 2009, la consommation d'alcool est passée de 33 à 27 g/j soit une chute d’environ 18%.
    Or Mme Hill, qui a participé à la présente "étude", disait en 2000 que 5 ans plus tôt, en 1995 donc, l’alcool avait tué 45000 personnes en France : http://www.hcsp.fr/docspdf/adsp/adsp-30/ad301417.pdf.
    De 1995 à 2009 le nombre de décès causés par l’alcool est donc passé de 45000 à 49000, soit une augmentation d’à peu prés 9%…
    Moralité : moins les Français boivent d’alcool, plus l’alcool les tue !
    Il est cocasse de constater que la proportion de décès "attribuables" à l'alcool est de 13 % en France, et bien supérieure à la proportion attribuée dans les autres pays, y compris au Danemark, pourtant connu pour ses addictions à l'ivresse.. Ce chiffre de 49 000 ne correspond pas en effet à une observation, mais à un calcul de risque, et l'on sait que la manière de calculer le "risque" de mourir de l'alcool est en France assez fantaisiste, et très éloignée de l'observation de la mortalité réelle, beaucoup plus basse, et peu "vendable" à la presse.
    Selon le Global Health Risks de l'OMS (cf colonne centrale, ligne Alcohol use, à peu près au centre du tableau page 51) 25 000 personnes sont mortes en 2004 pour cause d'abus d'alcool dans l'ensemble des pays d'Europe dans lesquels le niveau de vie est le plus élevé : Andorra, Allemagne, Autriche , Belgique, Chypre, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Islande, Irlande, Israël, Italie, Luxembourg, Malte, Monaco, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Royaume uni, Saint Marin, Slovénie, Suède, Suisse.
    Donc, on pourrait en déduire que c'est dans notre pays que se produisent 180% des décès dus à l'alcool au sein de l'ensemble de ces pays d'Europe : apparemment, c'est possible selon l'Institut Gustave Roussy !!!
    Les chiffres réels sont bien plus bas, comme le relève le Centre d'épidémiologie de l'INSERM (http://v3.vitisphere.com/blogs/media...log//deces.pdf) : 2984 décès directs en 2008 !
    Cela est cohérent avec le taux de décès dus à l'alcool par rapport au nombre total de décès dans les pays d'Europe au niveau de vie le plus élevé soit 25000 / 3 809 000 = 0,66%. En l'appliquant au nombre total de décès en 2004 suivant le Centre d'épidémiologie de l'INSERM (507 506), on arrive à 3331.
    Ce chiffre demande bien sûr à être majoré de causes indirectement liées, en évitant d'être fantaisistes, telle que la conduite en état d'ivresse, laquelle est estimée génératrice de 30% des accidents mortels de la route soit à peu près 1200 personnes.
    Quant à l'attribution d'autres maladies à l'alcool, on sait que cet exercice est très subjectif. On a vite fait d'imputer à l'alcool toutes les cirrhoses, ou les cancers imputables au tabac.


    Comment et pourquoi un Institut comme Gustave Roussy en arrive à sortir de telles sornettes ?
    Pour autant que nous pouvons en juger après recherche, le "45 000" apparaît en l'an 2000. Entre autres dans le Baromètre Santé de cette année là.
    On peut y lire que 5 millions de personnes ont «des difficultés médicales, psychologiques et sociales liées à leur consommation d'alcool». Un chiffre "évalué" lui aussi, avec une part de subjectivité de mauvais aloi. Ces "5 millions" nous sont constamment assénés depuis lors, malgré une baisse de la consommation intervenue entre-temps égale à plus de 1% par an.
    Si les tenants de ces 5 millions supposent en plus que tous meurent à cause de l'alcool et pas d'autre chose, on obtient alors 45 000 morts par an, en reprenant le taux de mortalité relevé en 2000 par le Centre d'épidémiologie de l'INSERM, soit 535 385 morts sur 5 8630 363 Français, soit 0,9%.
    Pourquoi répandre des chiffres aussi fantaisistes ?? Sans doute parce qu'en ce moment au Parlement, on débat sur l'alignement du taux de fiscalité du vin et du cidre sur le taux ces alcools forts, et que cette attaque, qui vise en sous-main le vin, facilité l'augmentation de la fiscalité sur le vin !
    Pourtant, il faudrait mettre en balance les effets positifs d'une consommation d'alcool raisonnable et modérée telle qu'elle est majoritairement pratiquée en Europe.
    Et rappeler que la consommation de deux verres de vin par jour aboutit à la plus faible occurrence de problèmes de santé, et la plus forte longévité. C'est le chiffre qui est toujours retenu par la Direction Générale de la Santé.
    Parmi les 9 pays évoqués plus haut, ceux dont les citoyens consomment habituellement surtout du vin de façon régulière et modérée sont les mieux placés en terme de longévité, la France venant juste après Andorre.

  4. #3
    Alhec

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    Ci-dessus, viticulteur énervé

  5. #4
    Agroculteur

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    Pas viticulteur, mais consommateur modéré et scientifique exigeant.. énervé surtout de voir certains essayer de dégrader la santé publique en France en condamnant les conduites qui ont montré leurs bienfaits (p.ex; la consommation régulière et modérée de vin rouge), en se basant sur ces calculs théoriques et fantaisistes, et en ne prenant pas en compte les résultats des études scientfiques
    C'est tout ce que vous trouvez à dire à ces remarques ? Rien sur le fond, juste essayer de décrédibiliser le propos en trouvant une (mauvaise) raison à écrire..
    Personnellement, si je me demande pourquoi l'IGR nous sert des salades, c'est après avoir montrer l'incohérence de leurs affirmations.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Alhec

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    Dans la mesure où les chiffres que vous avancez ne tiennent clairement pas compte des effets indirects de l'alcool, je trouve effectivement votre démonstration ridicule.

    Pour le reste, vous accusez publiquement un chercheur de malhonnêteté et de manipulation de données. Mais rien de grave en effet.

  8. #6
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    Citation Envoyé par Agroculteur Voir le message
    De 1994 à 2009, la consommation d'alcool est passée de 33 à 27 g/j soit une chute d’environ 18%.
    ...
    De 1995 à 2009 le nombre de décès causés par l’alcool est donc passé de 45000 à 49000, soit une augmentation d’à peu prés 9%…
    Moralité : moins les Français boivent d’alcool, plus l’alcool les tue !
    Juste en passant: l'alcool ne tue pas "proportionnellement" ses consommateurs, il se peut qu'il y ai plus de consommations à risques, moins de consommation à faible risque et que la consommation totale diminue.
    Je ne dis pas que c'est ce dont il s'agit, vu le nombre de façon de calculer les décès ou l'alcool intervient mais ce n'est absolument pas contradictoire.
    Ceci dit sans préjuger de la façon dont les autres pays calculent leurs risques et des erreurs qu'ils pourraient faire.


    Citation Envoyé par Agroculteur Voir le message
    Pourtant, il faudrait mettre en balance les effets positifs d'une consommation d'alcool raisonnable et modérée telle qu'elle est majoritairement pratiquée en Europe.
    Et rappeler que la consommation de deux verres de vin par jour aboutit à la plus faible occurrence de problèmes de santé, et la plus forte longévité. C'est le chiffre qui est toujours retenu par la Direction Générale de la Santé.
    J'aimerai revoir les études correspondantes ainsi que la définition de santé...
    Pour rester sur ce forum: http://forums.futura-sciences.com/co...te-dose-2.html

  9. Publicité
  10. #7
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    Citation Envoyé par Agroculteur Voir le message
    On a vite fait d'imputer à l'alcool toutes les cirrhoses, ou les cancers imputables au tabac.
    Toutes les cirrhoses non, mais la majorité...
    En France, la prévalence de la cirrhose est estimée de 2 000 à 3 300 cas par million d'habitants, avec une incidence annuelle de 150 à 200 cas par million d'habitants. Le nombre de décès est estimé à 15 000 par an. Ils sont en grande partie liés à l’une des complications possibles de la cirrhose, telles que hémorragie digestive, infections, insuffisance hépatique terminale et, de plus en plus, carcinome hépatocellulaire. La cirrhose atteint un grand nombre de personnes relativement jeunes : l’âge moyen du diagnostic est de 55 ans. L’apparition d’une cirrhose est la conséquence d’une hépatopathie chronique. Les principales causes en France se répartissent comme suit : alcool (50 à 75 %), infection par le virus hépatite C (VHC) (15 à 25 %) ou par le virus hépatite B (VHB) (5 %), maladie stéatosique non alcoolique, autres (hépatopathie auto-immune, autre maladie métabolique...). La cirrhose constitue donc un véritable problème de santé publique.
    Citation tirée de ce lien ; http://www.has-sante.fr/portail/uplo...gumentaire.pdf

  11. #8
    Alhec

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    Donc même en ne tenant compte que des cirrhoses, on est à 7 5000 décès par an.

    On est largement au-dessus des moins de 3000 morts par an avancés plus haut.

  12. #9
    tarninou

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    A chaque fois qu'une étude sort sur un produit psychotrope, des consommateurs en colère viennent nous dire que c'est truqué. Malgré le fait que je consomme ou ai consommé certains de ces produits, je suis absolument estomaqué qu'on puisse les défendre aussi puérilement. Qu'on parle d'alcool, de tabac, de cannabis, de cocaine, d'héroine ou que sais-je encore, on SAIT que ces produits sont nocifs. Certains sont légaux, d'autres non, certaines personnes arrivent à maitriser leur consommation, d'autres non, d'autres encore pendant juste un temps, mais s'il est bien un fait incontestable au vu des connaissances faramineuses compilées sur le sujet, c'est qu'une des principales caractéristiques de ces substances est qu'elles sont nocives.
    C'est l'histoire d'un têtard qui croyait qu'il était tôt alors qu'en fait il était tard.

  13. #10
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    Citation Envoyé par Alhec Voir le message
    Donc même en ne tenant compte que des cirrhoses, on est à 7 5000 décès par an.
    http://onlinelibrary.wiley.com/doi/1...ijc.21903/full
    Et puis il y a ce qu'on ne compte pas alors: http://www.paperblog.fr/6126847/canc...ronostic-invs/

  14. #11
    Agroculteur

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    Bien sûr que ce que je dis tient clairement compte des effets indirects !! Quand on voit le chiffre "estimé" des morts dus à l'alcool augmenter d'année en année, alors même que la consommation d'alcool a été divisée par deux en 25-30 ans, il s'agit bien de chiffres qui intègrent la mortalité directe et la mortalité indirecte supposée. Et des chiffres qui deviennent immédiatement suspects, même si des manières différentes de consommer sont susceptibles d'influer différemment sur les effets néfastes.
    Quant à la proportion de décès "attribuables" à l'alcool qui varie d'un pays à l'autre, de 13 % en France à 1%, elle aussi intègre les effets indirects, mais visiblement, ce n'est pas la même approche qui est réalisée d'un pays à l'autre. Au lieu d'en profiter pour condamner je ne sais quelle particularité française qui pourrait expliquer ces chiffres, il faudrait peut-être se demander si ce ne sont pas le mode de calcul la vraie particularité française.
    On sait qu'en France, l'évaluation statistique liée à l'alcool suit des modèles statistiques fantaisistes, et cela depuis au moins 1956 et la sinistre "théorie" de Ledermann et sa courbe en cloche, dont la validité n'a pas dépassé les frontières de l'hexagone : les mathématiciens la trouvaient étonnante, mais pensaient qu'elle avait été validée par les observations de médecins, tandis que les médecins s'en étonnaient aussi, mais pensaient que les mathématiciens l'avaient établie.
    Mme HILL dont il est question maintenant n'est pas médecin, elle est diplômée en mathématiques pures. Son boulot consiste à travailler des données statistiques. Elle est à l'origine de l'application d'un concept étonnant, la "fraction attribuable" : ainsi, s'il y a dix morts par cancer des voies aérodigestives supérieures dues à l'éthylo-tabagisme, puisque c'est lui qui est en cause, on va par exemple en attribuer 4 à l'alcool et 6 au tabac (je ne connais pas la proportion qu'elle retient, mais le principe même en est scientifiquement condamnable : l'alcool seul ne provoque pas cancer des voies aérodigestives supérieures, et la consommation de vin rouge en diminue même l'incidence !).
    Pour le reste, on n'est pas des "perdreaux de l'année" : chaque fois que surgit en France une annonce choc sur l'alcool, non basée sur des résultats de nouvelle étude scientifique, mais sur le calcul d'anciennes données par diverses officines, cela survient au moment de discussions au Parlement, que ce soit sur la fiscalité, le droit à la promotion, le taux d'alcool au volant, les interdictions de vente aux mineurs,… Vous aurez pu constaté que l'impact médiatique de cette annonce-ci a été soigneusement orchestré, avec plus de 200 reprises dans la presse, alors qu'il n'y a aucun élément nouveau à mettre en avant.

  15. #12
    Alhec

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    Vous niez le pouvoir carcinogène de l'alcool? Ca vous ferait mal de lire liens postés?

  16. Publicité
  17. #13
    Agroculteur

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    Vous avez tout à fait raison, Myoper, la quantité totale absorbée ne fait pas tout, et le mode de consommation est important. Il est exact que la politique menée en France depuis 1956, qui a visé à diminuer les consommations raisonnables, a indirectement augmenté proportionnellement les consommations à risque, notamment chez les jeunes.
    Il n'en demeure pas moins que le mode de consommation à la française apparaît dans les études comme plus bénéfiques que celui des pays anglo-saxons ou nordiques (voir l'étude Toulouse-Belfast http://www.ladepeche.fr/article/2010/11/27/957480-Moins-de-risque-d-infarctus-a-Toulouse.html ).

    Le 16 % établi en France par nos statisticiens est donc plus que suspect, surtout si l'on connaît les problèmes d'alcoolisme du Danemark.

    Pour les études menées sur l'alcool qui concluent quasiment à chaque fois qu'une consommation modérée et régulière de vin est bénéfique pour la santé, leur nombre est maintenant impressionnant. La plupart sont hélas menée hors de France, à part l'étude Cancer alcool du Dr Petithory (http://www.i-dietetique.com/pdf/Resultats_CANCERALCOOL.pdf). Récemment, Alcimed a répertorié 99 études sur les effets du vin sur différentes pathologies chroniques telles que maladies cardio-vasculaires, maladies métaboliques, maladies neuro-dégénératives, cancers, maladies osseuses… en excluant les études in vitro, ou ne portant pas sur les thématiques retenues…). Parmi elles, 18 publications dont certaines portent sur des populations de plus 100 000 personnes : http://www.agence-fleurie.com/2012/12/vin-et-sante-benefices-dune-consommation-responsable-de-vin/

    Des méta-études ont été réalisées en Italie sur ce thème (cf http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22076059).

    Parmi les études dont j'ai conservé les liens, dont deux sur Futura-sciences :
    http://www.futura-sciences.com/fr/ne...e-sante_15876/
    http://www.futura-sciences.com/fr/ne...-prouve_24043/
    http://www.oncolr.org/upload/Le_Rese..._et_cancer.pdf
    http://sante.canoe.com/channel_healt...&channel_id=36
    http://www.ladepeche.fr/article/2010...-Toulouse.html
    http://www.senat.fr/rap/r02-286/r02-2860.html
    http://www.nsfa.asso.fr/spip.php?article36
    http://www.bienpublic.com/cote-d-or/...-pour-le-coeur
    http://www.20minutes.fr/article/5910...-eau-de-roche#
    http://pediatrics.aappublications.or.../e72.full.html
    http://ije.oxfordjournals.org/conten...d-96d626f6f371

    D'une manière générale, les études ciblent soit sur un problème de santé particulier, soit sur l'ensemble des problèmes de santé. Les courbes en J obtenues indiquent que les abstinents se portent moins bien que ceux qui ont une faible consommation. Une autre étude sur 13 894 infirmières quadragénaires aux USA avait aussi pu conclure que 30 ans plus tard, la longévité des consommatrices modérées était supérieure (http://blog.santelog.com/2011/09/08/...plos-medicine/ ).

  18. #14
    Agroculteur

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    Non, je ne nie pas l'effet carcinogène de l'alcool, mais celui-ci est bien moindre que ce qui est prétendu par des officines statisticiennes style INCA, qui ne veulent pas prendre en compte les résultats des récentes et nombreuses études sur ce thème, qui se gardent bien de chercher une distinction entre les alcools forts et le vin ou la bière, et qui surtout ne font pas la part de l'éthylotabagisme d'un côté, et de l'action anti-cancer des polyphénols du vin rouge. C'est bien le cas sur les liens que vous proposez.
    Lisez vous aussi les liens sur cette action anticancer :
    http://www.i-dietetique.com/pdf/Resu...NCERALCOOL.pdf
    http://www.futura-sciences.com/fr/ne...-prouve_24043/
    http://www.oncolr.org/upload/Le_Rese..._et_cancer.pdf
    http://sante.canoe.ca/channel_health...&channel_id=36

  19. #15
    yoda1234

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    Malgré tous ces arguments, n'en demeure pas moins que l'alcool est produit psycho-actif nocif qui tue régulièrement sur la route et autrement par les maladies qu'il engendre.
    Mais l'alcool est protégé par un lobby très influents en France, voir par exemple la loi Évin contournée de manière légale sur internet: http://www.droit-technologie.org/act...-garde-le.html
    Qu'un lobbyiste masqué vienne défendre son poison n'est pas étonnant. Je reprend à mon compte ceci:

    Citation Envoyé par tarninou Voir le message
    A chaque fois qu'une étude sort sur un produit psychotrope, des consommateurs en colère viennent nous dire que c'est truqué. ...
    ... je suis absolument estomaqué qu'on puisse les défendre aussi puérilement. Qu'on parle d'alcool, de tabac, de cannabis, de cocaine, d'héroine ou que sais-je encore, on SAIT que ces produits sont nocifs. Certains sont légaux, d'autres non, certaines personnes arrivent à maitriser leur consommation, d'autres non, d'autres encore pendant juste un temps, mais s'il est bien un fait incontestable au vu des connaissances faramineuses compilées sur le sujet, c'est qu'une des principales caractéristiques de ces substances est qu'elles sont nocives.
    Mais pas la deuxième phrase que j'ai effacée
    Là où l'ignorance est un bienfait, c'est de la folie d'être sage (Thomas Gray).

  20. #16
    Agroculteur

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    Pour Tarninou : le problème, c'est qu'il n'y a pas d'étude dans ce cas, juste un nouveau recalcul de statistiques.
    Je ne défends pas puérilement un produit psychotrope. J'avance des chiffres et des données établies par des dizaines d'études au niveau mondial, malheureusement trop souvent occultées en France, qui est devenu selon un grand journal américain, "le pays où le vin est maudit", alors même que sa consommation augmente dans presque tous les pays au vu des résultats concordants de ces études.
    C'est un fait maintenant incontestable que l'alcool est nocif à forte dose et bénéfique à faible dose. C'est le cas d'ailleurs de la plupart des aliments : ainsi les laitages sont nocifs au-delà de 3 portions par jour, ce n'est pas pour cela qu'il faut en déconseiller la consommation.
    Une attitude vraiment ambitieuse de santé publique doit être d'amener à une consommation optimale de tous les aliments, y compris des boissons alcoolisées : éduquer plutôt qu'interdire. Seul le Canada s'est engagé sur cette voie et a fait reculer l'alcoolisme. Dans tous les pays où les interdits s'accumulent, l'alcoolisme et l'ivresse sont élevés. La France est en train de rejoindre les Britanniques et la Scand

  21. #17
    Alhec

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    Sans vouloir jouer sur les mots, de quoi parle-t-on (et de quoi parlent toutes les études) quand on dit "alcool"? Il me semble que l'on parle de l'effet de l'éthanol. Or ce qui protège dans le vin rouge, ce n'est pas l'éthanol, qui lui est bien nocif même à faible dose.

    Et je maintiens que vous ne pouvez pas écrire "l'alcool seul n'est pas responsable de cancers", vu l'avalanche de preuves du contraire (peu importe que certaines molécules présentes dans le vin rouge puissent protéger).

  22. #18
    vilveq

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    Citation Envoyé par Alhec Voir le message
    Et je maintiens que vous ne pouvez pas écrire "l'alcool seul n'est pas responsable de cancers", vu l'avalanche de preuves du contraire (peu importe que certaines molécules présentes dans le vin rouge puissent protéger).
    On ne doit pas lire la même chose ....

    Il ne dit pas que l'alcool n’est pas responsable de cancers, il dit que l'alcool n’est pas responsable de cancers des voies aérodigestives supérieures.

  23. Publicité
  24. #19
    Alhec

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    L'alcool est une cause de cancers des voies aérodigestives... Le fait est que combiner au tabac c'est encore pire. Mais ça ne veut pas dire qu'il est inoffensif seul.
    http://annonc.oxfordjournals.org/con...nc.mds197.full

    Encore une étude faite par des statisticiens français incompétents je présume...

  25. #20
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    Citation Envoyé par vilveq Voir le message
    Il ne dit pas que l'alcool n’est pas responsable de cancers, il dit que l'alcool n’est pas responsable de cancers des voies aérodigestives supérieures.
    Euh...oui mais non. L'alcool a bien un rôle dans l'apparition des cancers des VADS.

  26. #21
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    J'avoue ne pas comprendre à quoi rime cette bataille de chiffres.
    Que l'alcool ( sous quelque forme que ce soit) soit toxique on en est tous convaincus ; y a qu'à voir l'effet que produit sur un foetus la consommation d'alcool par sa mère ; http://www.sfalcoologie.asso.fr/down...af_sfa2009.pdf, et il n'y a pas de relation claire entre la quantité consommée et la gravité du SAF.
    Il n'y a aucune interdiction de vente à l'heure actuelle en France, sauf aux mineurs, et je n'ai pas entendu dire qu'il était question d'en mettre une.
    Alors? où est le problème?
    Si ça permet de faire réaliser à quelques-uns que boire de l'alcool n'est pas anodin, je trouve ça plutôt bien.

  27. #22
    Agroculteur

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    Il est vrai que je n'aurai pas dû écrire "l'alcool seul n'est pas responsable de cancer", c'était un raccourci abusif pour dire que c'est principalement l'éthylo-tabagisme qui est en cause.
    A part ça, non, toutes les études ne parlent pas de "l'éthanol" justement. Aucune ne devrait d'ailleurs parler de "l'éthanol", car personne ne boit d'éthanol pur. Quand on entend quelqu'un parler d'alcool au lieu de "boisson alcoolisée", déjà au départ il faut se méfier, et suspecter une volonté de manipulation au lieu de communication claire et sincère.
    De plus, l'éthanol seul n'apparaît pas clairement comme "nocif à faible dose". Si cela est le cas sur quelques rares pathologies, d'incidence variable, c'est le contraire pour d'autres, comme les maladies cardio-vasculaires dont l'incidence est énorme : le bilan en terme de santé global apparaît systématiquement positif dans toutes les études qui se penchent dessus, c'est ce qui amène tant la Direction générale de la Santé, le Haut Conseil de la Santé Publique, la Ligue contre le cancer que l'OMS ou le WCRF ( World cancer research fund) a considérer que les gens qui boivent deux verres par jour peuvent continuer à le faire (cf http://www.ligue-cancer.net/article/...u-rapport-wcrf).
    Notez dans ce lien que l'OMS, considérant que le sucre a désormais largement dépassé l'alcool en terme de dégâts sur la santé dans les pays développés, recommande d'éviter les boissons sucrées et seulement de limiter les boissons alcoolisées. Remarquez qu'on ne voit pas nos officines françaises reprendre ces recommandations, au contraire (je mets à part la Ligue contre le cancer, qui n'est pas un organisme administratif).

  28. #23
    yoda1234

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    Il n'y a pas qu'en France: http://www.theregister.co.uk/2013/03...lcohol_report/
    "The pervasive marketing of alcohol products in the UK is indefensible,"
    Ces propositions devraient faire loi:

    A minimum price of at least 50p per unit of alcohol should be introduced for all alcohol sales, together with a mechanism to regularly review and revise this price.
    At least one third of every alcohol product label should be given over to an evidence-based health warning specified by an independent regulatory body.
    The sale of alcohol in shops should be restricted to specific times of the day and designated areas. No alcohol promotion should occur outside these areas.
    The tax on every alcohol product should be proportionate to the volume of alcohol it contains. To incentivise the development and sale of lower strength products, the rate of taxation should increase with product strength.
    Licensing legislation should be comprehensively reviewed. Licensing authorities must be empowered to tackle alcohol-related harm by controlling the total availability of alcohol in their jurisdiction.
    All alcohol advertising and sponsorship should be prohibited. In the short term, alcohol advertising should only be permitted in newspapers and other adult press. Its content should be limited to factual information about brand, provenance and product strength.
    An independent body should be established to regulate alcohol promotion, including product and packaging design, in the interests of public health and community safety.
    The legal limit for blood alcohol concentration for drivers should be reduced to 50mg/100ml.
    All health and social care professionals should be trained to routinely provide early identification and brief alcohol advice to their clients.
    People who need support for alcohol problems should be routinely referred to specialist alcohol services for comprehensive assessment and appropriate treatment.
    Je ne doute pas que l'un des intervenants sur ce fil soit un lobbyiste avançant masqué.
    Là où l'ignorance est un bienfait, c'est de la folie d'être sage (Thomas Gray).

  29. #24
    Alhec

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    ah là, on a dépassé le cadre de la mauvaise foi pour entrer dans celui de l'hallucination...

    Je cite votre propre lien
    "Limiter les boissons alcoolisées*

    Pour la population, la proportion dépassant les limites recommandées doit être réduite d’un tiers tous les 10 ans **.

    Pour les individus, en cas de consommation d’alcool ne pas dépasser 20 à 30 grammes d’éthanol par jour pour les hommes, 10 à 15 grammes d’éthanol par jour pour les femmes.

    * Cette recommandation prend en compte l’effet protecteur cardiovasculaire probable de l’alcool.
    ** Cette recommandation prend en compte l’effet protecteur cardiovasculaire probable de l’alcool, les enfants et les femmes enceintes ne doivent pas consommer d’alcool"

    Je ne vois nulle part que l'on dit "si vous buvez 2 verres par jours pas plus, continuez". Je ne vois nulle part que c'est recommandé comme "positif pour la santé". Et oh, en passant, de quoi parle votre lien? D'éthanol.
    Et si l'alcool est à "limiter" et pas à "éviter", c'est justement pour conserver éventuellement son effet protecteur contre les maladies cardio-vasculaires. A ma connaissance, les sodas n'ont eux absolument aucun intérêt.

    Je prends note que l'on ne peut pas parler d'un composé tant qu'il n'est pas consommé pur. On peut donc mettre à la poubelle 99% des études de toxicologie. Pourquoi n'envoyez vous pas vos suggestions éclairées aux agences officielles? N'oubliez pas de mentionner que vous connaissez mieux les faits que les statisticiens incompétents payer à raconter des conneries volontairement.

    Bref, on nage en plein délire, je me retire de cette conversation

  30. Publicité
  31. #25
    Agroculteur

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    Pour mh34 : ces batailles de chiffres, lancées périodiquement par quelques uns en faisant fi de toutes les découvertes récentes, visent à faire diminuer voire disparaître, la consommation régulière et modérée de vin, ce qui était un peu le modèle français, et une part du french paradox.
    En faisant croire par des affirmations alarmistes et sans fondement scientifique solide que la mortalité due à l'alcool est en France sans commune mesure avec celle des autres pays, notamment nordiques, c'est ce modèle qui est visé.
    Voilà donc le problème : on veut empêcher les Français de réaliser que boire du vin à faible dose est bon pour leur santé. Tout le monde sait bien maintenant que les boissons alcoolisées en excès sont dangereuses, et c'est un net progrès par rapport aux années 50, mais peu de Français sont convaincus de l'effet positif des faibles consommations, surtout si l'alcool est accompagné d'eau et de polyphénols comme dans le vin rouge. Ce n'est plus le cas dans les autres pays, où les récentes découvertes ont pu être popularisées.
    Pour le fœtus, le lien indiqué montre bien (page 12) que "l’ensemble des études s’oriente vers une dose hebdomadaire seuil en dessous de laquelle il n’y aurait pas de troubles : 7 verres". A mon avis, il est dommage de s'en tenir à des doses hebdomadaires, alors que d'autres études montrent bien l'importance de l'étalement de la consommation.
    Mieux, si l'on regarde l'effet des faibles doses, une étude anglaise a découvert que les résultats des enfants de femmes ayant bu jusqu'à deux verres d'alcool par semaine étaient meilleurs dans certains domaines et une étude australienne a montré que les enfants de femmes ayant bu modérément pendant leur grossesse présenteraient moins de troubles du comportement que les enfants des femmes ayant observé une totale abstinence (cf http://www.slate.fr/story/28799/etre...E2%80%99alcool ).

  32. #26
    polo974

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    population en 2009 : 64.3M
    population en 1994 : 59M

    augmentation: 8.9%

    surtout ne pas en tenir compte dans une démo de mauvaise foi...

    (et dire qu'on continue à glorifier la canne à sucre et le rhum dans les doms...)
    Jusqu'ici tout va bien...

  33. #27
    myoper
    Modérateur

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    Citation Envoyé par Agroculteur Voir le message
    Pour mh34 : ces batailles de chiffres, lancées périodiquement par quelques uns en faisant fi de toutes les découvertes récentes, visent à faire diminuer voire disparaître, la consommation régulière et modérée de vin, ce qui était un peu le modèle français, et une part du french paradox.
    Le french paradox, c'est aussi qu'on clamse beaucoup et pour montrer que ces chiffres font "fi des découvertes récentes (...)", il faudrait les reprendre car tant que la distribution de la consommation ne sera pas exposée ici, on pourra tirer des conclusions qui ne seront pas plus valides que celles de Ledermann car encore une fois, ce sont des effets toxiques de l'alcool dont on parle et ceux ci persistent malgré les effets de la consommation modérée de vin.

  34. #28
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    A Agroculteur ;
    Alors là ça va pas du tout.
    Les recommandations unanimes du CNGOF et de la société française de pédiatrie ( autrement dit ceux qui ont directement les mains dans le cambouis avec ce sujet...) sont : zero alcool pendant la grossesse. Tout autre discours est tout simplement criminel et je pèse mes mots.
    Dernière modification par mh34 ; 06/03/2013 à 13h57.

  35. #29
    Agroculteur

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    Pour Alhec : Encore une fois, vous répondez à mes arguments par des insultes et des moqueries qui n'ont pas lieu d'être.
    La Ligue contre le cancer parle en effet de diminuer les consommations excessives, ce qui est une nécessité absolue, et parle bien de 25 à 30 grammes d'éthanol par jour, ce qui correspond bien à 2 verres de vin, ou deux demis de bière, ou deux petits verres d'alcool fort.
    C'est le WCRF, auquel se réfère ces "10 recommandations préventives", qui parle de continuer à boire si l'on ne dépasse pas cette quantité. Comme vous le dîtes, et c'est ce que je disais aussi, c'est bien pour conserver son effet contre les maladies cardio-vasculaires que ces diverses instances parlent de limiter et non d'éviter.
    Bien entendu, toutes les approches statistiques se basent nécessairement sur une base en équivalent alcool pur. C'est ce qui fait leur intérêt, mais aussi leur limite. Par contre, les études épidémiologiques ou médicales se doivent de différencier à la foi les doses, les rythmes et les produits, sous peine de masquer des effets sous une moyenne trompeuse. On comprend sans peine que c'est ce qui se passe pour toutes les études qui ne prennent pas le soin de relever les consommations journalières mais se contentent de données hebdomadaires. Mais cela est très loin de concerner 99 % des études, qui sont souvent bien faites, mais restent inutilisées en France.
    Je n'ai jamais dit que les statisticiens de l'alcoologie française sont incompétents : au contraire, ils savent très bien où ils veulent en arriver. Il est bien connu qu'on peut faire dire aux chiffres ce que l'on veut. Et c'est bien parce qu'ils ne cherchent pas à établir une vérité scientifique, mais ont une approche militante en faveur de l'abstinence, que je ne vois pas en quoi mes suggestions les intéresseraient. J'avais la faiblesse de penser que les lecteurs de Futura-Sciences étaient plus exigeant.

  36. #30
    Agroculteur

    Re : Actu - Alcool : 49.000 morts chaque année à cause de la boisson en France

    Pour polo974 : bien vu en effet, il y a 0,8 % d'augmentation de la population, et remarquons que c'est le même pourcentage qui est appliqué à la mortalité totale !! cela veut donc dire que les chiffres de Mme HILL ne prennent pas en compte la baisse de 18 % de la consommation entre les deux dates. Chez qui est la mauvaise foi ?

Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - La contraception sauve plus de 250.000 femmes chaque année
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/07/2012, 09h41
  2. Actu - Les cabines UV pourraient faire 80 morts chaque année en France
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 5
    Dernier message: 24/05/2012, 07h52
  3. Actu - Les cabines UV pourraient faire 80 morts chaque année en France
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/05/2012, 23h00
  4. Actu - Réchauffement climatique : 300 000 morts par an
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 8
    Dernier message: 04/06/2009, 21h40
  5. Semaine du Coeur : 120 000 infarctus chaque année en France
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/09/2006, 17h04