Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Armée américaine : des lasers anti-missiles de 100 kW d'ici quatre ans



  1. #1
    RSSBot

    Armée américaine : des lasers anti-missiles de 100 kW d'ici quatre ans

    La société Northrop Grumman Corporation vient d'être choisie par l'armée américaine pour développer la phase 3 de son projet de laser solide haute puissance. Le contrat, d'une durée...

    Lire la suite : Armée américaine : des lasers anti-missiles de 100 kW d'ici quatre ans

  2. Publicité
  3. #2
    exobiolo

    Re : Armée américaine : des lasers anti-missiles de 100 kW d'ici quatre ans

    Bien venu dans la guerre des étoiles .D'un autre coté si ce systeme n'est que défensif cela peut etre une bonne chose au final.....Du moin pour ceux qui savent se le payer ce qui va au final creuser l'écart militaire entre les états-unis et les autres.......

  4. #3
    KarmaStuff

    Re : Armée américaine : des lasers anti-missiles de 100 kW d'ici quatre ans

    Citation Envoyé par exobiolo
    Bien venu dans la guerre des étoiles .D'un autre coté si ce systeme n'est que défensif cela peut etre une bonne chose au final.....Du moin pour ceux qui savent se le payer ce qui va au final creuser l'écart militaire entre les états-unis et les autres.......
    Une grosse bombe EMP dans les environs des émetteurs laser et hop, plus rien... Encore faut-il parvenir à approcher les émetteurs (rayon d'action de plusieurs kilomètres pour les plus puissantes)...
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  5. #4
    Sushi

    Re : Armée américaine : des lasers anti-missiles de 100 kW d'ici quatre ans

    Salut,

    100kw ça représente quoi comme puissance ? Ca peut détruire quoi par exemple (à part un missile) ?

    Quelle taille fait un module de cette puissance ? Et comment on lui fournit l'énergie disponible, dans l'article ils parlent de l'installer dans des avions pour servire de défense air/air ? Je croyais que les lasers et leurs alimentations étaient intransportables.

    Merci
    @+
    Raphaël
    Dernière modification par Sushi ; 09/01/2006 à 19h33.
    Meilleurs sentiments
    Raphaël...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    moijdikssékool

    Re : Armée américaine : des lasers anti-missiles de 100 kW d'ici quatre ans

    Citation Envoyé par Sushi
    Quelle taille fait un module de cette puissance ? Et comment on lui fournit l'énergie disponible, dans l'article ils parlent de l'installer dans des avions pour servire de défense air/air ? Je croyais que les lasers et leurs alimentations étaient intransportables
    sur http://www.saftbatteries.com/120-Tec...le_Produit=PGR, on y trouve des batteries pour torpilles, j'imagine qu'elles sont performantes. petit calcul, elles stockent 20kwh pour 400Kg et peuvent permettrent de faire fonctionner un lazer de 100kw pendant 12minutes, soit quelques minutes en considérant les rendements machinchose. C'est suffisant pour faire péter un missile (20kwh de chaleur en quelques minutes, au prorata des rendements, n'importe quel métal fond) et le tout ne doit pas être beaucoup plus lourd que le chargement d'un avion en missiles. C'est sûr, ca tient pas dans une poche révollazer
    ceci dit, un lazer haute puissance est-il aussi efficace, pour faire péter un missile, qu'un petit lazer guidant une mitrailleuse lourde hyper précise? portée, coût, poids?
    et que se passe-t-il si le missile est recouvert de surface réfléchissante?

  8. #6
    Rendelf

    Re : Armée américaine : des lasers anti-missiles de 100 kW d'ici quatre ans

    juste pour voir si je ne me trompe pas:
    pour le laser, il s'agit bien de reussir a projeter une quantite d'enerigie en un point donne c sa?
    ou alors, est ce qu'il s'agit des lasers a la star wars, comme dans l'image d'ailleurs avec le tank?

  9. Publicité
  10. #7
    subichan

    Re : Armée américaine : des lasers anti-missiles de 100 kW d'ici quatre ans

    bonsoir
    Citation Envoyé par exobiolo
    D'un autre coté si ce systeme n'est que défensif cela peut etre une bonne chose au final...
    heuuuu alors d'un c'est l'Homme qui l'a inventé et de deux c'est des ricains... alors se sera pas juste un système défensif pour longtemps
    rajoute 10ans et ils nous en font une nouvelle arme de détruction massives

    haaaaa pourquoi la guerre

  11. #8
    KarmaStuff

    Re : Armée américaine : des lasers anti-missiles de 100 kW d'ici quatre ans

    Citation Envoyé par Rendelf
    juste pour voir si je ne me trompe pas:
    pour le laser, il s'agit bien de reussir a projeter une quantite d'enerigie en un point donne c sa?
    ou alors, est ce qu'il s'agit des lasers a la star wars, comme dans l'image d'ailleurs avec le tank?
    Bah un rayon laser (même dans SW) c'est "projeter une quantité d'énergie en un point donné", non ?
    Parcontre, il ne me semble pas qu'il soit obligatoire que le spectre utilisé soit dans celui de la lumière visible pour l'Homme... Merci de me corriger...
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  12. #9
    moijdikssékool

    Re : Armée américaine : des lasers anti-missiles de 100 kW d'ici quatre ans

    Parcontre, il ne me semble pas qu'il soit obligatoire que le spectre utilisé soit dans celui de la lumière visible pour l'Homme... Merci de me corriger...
    visible ou non, ne suffit-il pas de peindre le missile en blanc ou de le recouvrir avec une surface réfléchissante? on peut aussi recouvrir les missiles avec la matière dont sont faits les boucliers de satellites
    c'est une technologie qui permet de rendre hasbeen les anciennes, mais c'est une avancée toute relative

  13. #10
    tokamac

    Re : Armée américaine : des lasers anti-missiles de 100 kW d'ici quatre ans

    Faire fonctionner une arme à énergie dirigée de type laser pendant plusieurs minutes n'a strictement aucun sens. Même durant quelques secondes. Le but est de le faire fonctionner durant le temps le plus bref possible, afin d'obtenir le maximum de puissance.

    Le travail que fournit le laser, la puissance P est fonction de l'énergie E divisée par le temps t durant laquelle est fournie cette énergie.
    Par exemple, un laser d'1 mégajoule fonctionnant pendant 10 secondes produira une puissance de 100 kilowatts.
    Mais le même laser délivrant cette énergie d'1 MJ en 1 seconde enverra par contre 1 mégawatt.
    Réduisez le pulse à 1 milliseconde, et vous balancerez sur la cible... 1000 MW.
    Et ce n'est pas tout, puisque le but des militaires est de faire fonctionner les lasers en micro et nanosecondes. Vous imaginez les puissances, de l'ordre de plusieurs centaines de gigawatts ou de petawatts.

    Ce que l'armée US ne dit pas et qui n'est pas expliqué dans l'article, c'est à quelle durée minimale de pulse leurs lasers solides peuvent être ramenés. 27 kW durant 5 mn 50 s, ça ne veut pas dire grand chose pour les capacités de destruction d'un laser militaire.
    Déjà, leur laser "phase 2" semble fournir une énergie de 9,45 MJ. On va arrondir à 10 MJ. S'ils le pulsent en 1 seconde, il ont donc une puissance fournie de 10 MW. Et en 1 ms, 10 gigawatts. Et caetera.
    Pour le "phase 3" à "100 kW", assumons que c'est durant la même durée annoncée (mais est-ce le cas ?) : on obtient un laser de 35 MJ. Un pulse d'une seconde fournit alors 35 MW. Mais en 1 ms, 35 GW.
    Vous voyez le schéma général. Et je répète que les recherches avancées sont tournées vers les pulses inférieurs à la nanoseconde.

    Un autre facteur nécessitant des pulses ultra brefs et faisant qu'une longue durée de fonctionnement est devenue inefficace : suite à l'annonce de l'ancien programme SDI "StarWars" des Américains dans les années 80, une contre-mesure adoptée par les soviétiques sur leurs missiles nucléaires intercontinentaux a été de les gainer d'une couche de plasma pour absorber les faisceaux d'armes à énergie dirigée, ainsi que de les mettre en rotation autour de leur axe afin de réduire la chauffe due à des faisceaux lasers de plusieurs secondes.

  14. #11
    badack

    Question Re : Armée américaine : des lasers anti-missiles de 100 kW d'ici quatre ans

    Est ce que ce laser pourra arreter un homme armé d'un cutter ?

  15. #12
    Sushi

    Re : Armée américaine : des lasers anti-missiles de 100 kW d'ici quatre ans

    Merci Tokamac pour toutes ces précisions.

    Quelle est donc l'utilité d'investir des millions de $ dans un armement dont apparement les contre mesures sont préexistantes ?

    Je n'arrive vraiment pas à me représenter les puissances dont tu parles, est-ce que ça peut percer une maison, un moteur de voiture, le blindage d'un char... ? Pourrais tu donner des exemples concrets ?

    Une autre question qui n'est pas vraiment en rapport avec les lasers (un modérateur voudra bien l'effacer si elle est jugée trop hors sujet) :
    Il y a longtemps, on m'a expliqué que, sur le principe des accélérateurs de particule, on pouvait accélérer des protons à des vitesses considérables et s'en servir comme arme (infiniement plus efficace qu'un laser du fait de leur masse). Un canon à proton en somme.
    Dans cette hypothèse, aucun bouclier ne pourrait résister contrairement aux lasers présentés dans ce fil ? Est-ce possible, est-ce que ça existe déjà ?



    Merci
    @+
    Raphaël
    Meilleurs sentiments
    Raphaël...

  16. Publicité
  17. #13
    domlefebvre

    Re : Armée américaine : des lasers anti-missiles de 100 kW d'ici quatre ans

    Bonjour,
    Aujourd'hui l'idée d'utiliser des lasers de puissance pour abattre un missile lors de sa phase de lancement ou balistique est pratiquement abandonnée. Les contre-mesures sont trop simples (encore qu'on puisse trouver des parades).

    Selon leur puissance et leur plate-forme les lasers sont (ou seront) utilisés:
    - sur plateforme terrestre: pour aveugler l'optronique adverse (fantassin, blindé, hélicoptère de combat). Il serait bien trop couteux d'abattre un homme au laser alors qu'une 5,56 suffit!

    - sur plateforme aéroportée : comme arme anti-missile sur certains types de missiles (AM ou AA supersoniques). Mais dans ce cas, on a des problèmes de senseurs et d'électronique de commande.

    - sur plateforme satellite: contre les charges en phase terminale balistique ou en pénétration atmosphérique, les MIRV en particulier (mais là pb de physique - les plasmas...), contre les autres satellites aussi et essentiellement parce qu'il est très difficile de protéger une plateforme aérospatiale contre un pulse laser de puissance.


    Tout ça n'est pas très nouveau. On a fini les travaux d'études et d'essais. Maintenant, place au déploiement opérationnel...

  18. #14
    tokamac

    Re : Armée américaine : des lasers anti-missiles de 100 kW d'ici quatre ans

    Pour répondre à ta question Sushi, qui n'est pas hors sujet parce que tout cela a trait aux "armes à énergie dirigée".

    On peut accélérer des particules chargées (le plus souvent un plasma, plus dense que quelques particules isolées) avec des champs électromagnétiques variables et les propulser à plusieurs km/s, mais ce plasma se disperse rapidement dans l'air. Il n'est pas autoconfiné.

    Par contre, le Russe Andreï Sakharov a inventé un canon à plasmoïde autoconfiné en 1952, avec des vitesses de l'ordre de 100 km/s. Cela fonctionne sur le principe de la "magnétostriction" à l'aide d'explosifs "à compression de flux".

    Le principe est un canon sous vide avec une bague en aluminium de quelques grammes (c'est le projectile)
    Derrière, autour de la bague, un gros solénoïde qui fournit un bon champ magnétique de quelques teslas.

    On pourrait s'arrêter là et utiliser ce champ, rapidement variable, pour propulser la bague métallique, comme le font actuellement les militaires français avec leur prototype de canon électromagnétique, qui propulse un obus à quelques km/s, grâce aux courants induits.

    Mais l'idée géniale de Sakharov a été d'adjoindre un explosif solide de forme conique derrière tout ce dispositif.
    Au moment où le courant électrique traverse les spires du solénoïde et crée axialement un champ magnétique selon l'âme du canon, l'explosif est mis à feu.
    La déformation conique très rapide de l'explosif (10 km/s) shunte les spires du solénoïde les unes après les autres, ce qui par la loi de conservation du flux augmente au fur et à mesure énormément l'intensité du courant dans les spires restantes en fonction de la chute de l'inductance (augmentation comme le carré) ; l'explosion comprime également les lignes de champ magnétique, ce qui fournit lors du premier essai une pression magnétique de 25 millions de fois la pression atmosphérique.
    Au final, un champ de départ relativement faible de quelques teslas donna lors de la première expérience un pic faramineux et bref à 2500 teslas en fin de compression (c'est cela la "compression de flux").
    Sous l'effet des formidables courant induits, la bague d'aluminium de 2 grammes est vaporisée, transformée en plasma stable, autoconfiné.
    La pression magnétique conjuguée à la force de Laplace propulsa le plasmoïde à près de 100 km/s.



    Tout cela se passa en 1952, avec des solénoïdes en cuivre.
    Sakharov suggéra par la suite de remplacer le cuivre par des supraconducteurs, et l'explosif chimique par un explosif thermonucléaire. Et d'alimenter le solénoïde par un autre système à magnétostriction du même type, à explosif, qui génère quelques millions d'ampères (générateur MK-2).
    Aucune information ultérieure n'a transpiré sur de de tels essais. Je vous laisse imaginer ce que cela a pu donner.

    Vous pouvez voir tous ces dispositifs dans les mémoires scientifiques d'Andreï Sakharov, publiées aux Editions Anthropos sous le titre "Oeuvres scientifiques", ainsi qu'une explication détaillée de ces appareils sur ce site web.

    Les développements d'armes à base de générateurs magnétocumulatifs fournissant des millions d'ampères, et ces canons à compression de flux fournissant des milliers de teslas et des millions d'atmosphères, sont parmi les engins les plus classifiés depuis la guerre froide. Leur compacité et leur fonctionnement idéal dans le vide en font les candidats parfaits pour un embarquement à bord de satellites militaires d'attaque ou de défense.
    Il est aussi envisagé que ce genre de chocs violent, entre des particules denses à très haute vitesse avec la paroi de la cible, puisse engendrer en plus de déformations purement mécaniques, des réactions de fusion dans le matériau, ou des effets comparables aux "charges creuses".
    Des dérivés de ces systèmes magnétocumulatifs, connus du public depuis les guerres d'Irak, sont aussi certaines versions des "eBombs", à effet EMP.

  19. #15
    Sushi

    Re : Armée américaine : des lasers anti-missiles de 100 kW d'ici quatre ans

    C'est simplement hallucinant. Merci pour tout ceci.

    @+
    Raphaël
    Meilleurs sentiments
    Raphaël...

  20. #16
    David7578

    Re : Armée américaine : des lasers anti-missiles de 100 kW d'ici quatre ans

    Citation Envoyé par tokamac
    Pour répondre à ta question Sushi, qui n'est pas hors sujet parce que tout cela a trait aux "armes à énergie dirigée".

    On peut accélérer des particules chargées (le plus souvent un plasma, plus dense que quelques particules isolées) avec des champs électromagnétiques variables et les propulser à plusieurs km/s, mais ce plasma se disperse rapidement dans l'air. Il n'est pas autoconfiné.

    Par contre, le Russe Andreï Sakharov a inventé un canon à plasmoïde autoconfiné en 1952, avec des vitesses de l'ordre de 100 km/s. Cela fonctionne sur le principe de la "magnétostriction" à l'aide d'explosifs "à compression de flux".

    Le principe est un canon sous vide avec une bague en aluminium de quelques grammes (c'est le projectile)
    Derrière, autour de la bague, un gros solénoïde qui fournit un bon champ magnétique de quelques teslas.
    .....
    Citation inutile et trop longue coupée.
    JPL, modérateur

    Si j'ai bien compris, ce système est à usage unique non?
    Je vais regarder le site web pour en mesurer la compacité....
    Si ça se trouve, tout l'ensemble est aussi gros qu'un obus qu'on pourrait placer dans une matrice qui sert de socle inertiel et d'arrivée pour le courant...
    Dernière modification par JPL ; 16/03/2006 à 23h10.

  21. #17
    MesasVIII

    Re : Armée américaine : des lasers anti-missiles de 100 kW d'ici quatre ans

    Bonjour,


    J'ai bien lu tout cela, c'est très intéressant.

    Puis Tokamak, attention, il a l'air de maîtriser son sujet.

    Donc si j'ai bien compris ; par beau temps, on emploiera des lasers ; par temps de pluie des canons à ions ; nos vaisseaux seront tapissés de miroirs(ça risque d'être joli, et de régler le narcissisme de l'ennemi lol) ; et pour utiliser les lasers contre nos vaisseaux miroirs, on balancera de la poudre de charbon.

    ...ça promet Star Wars, je sens qu'on va tous mourir de rire avant de succomber à un obus électromagnétique ; Tokam, pourquoi tu ne précises pas que Sakharov et Tesla sont morts suite à trop d'expositions aux ELF ?

    Je pense pas que les militaires vont équiper leurs avions de lasers qui vont occasionner des cancers chez leurs pilotes ; à moins que ce soient des drones... mais c un autre débât !!!

    A12C4.

  22. #18
    quetzal

    Re : Armée américaine : des lasers anti-missiles de 100 kW d'ici quatre ans

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    sur [url]
    et que se passe-t-il si le missile est recouvert de surface réfléchissante?

    hihihi, ça le renvoie a l'envoyeur

    qui se prend en plus un missile contenant 40charge de 10kt sur la tronche en pensant en etre protégé.

    p'tain et en plus ça doit couter une fortune ce truc laser...

    question combien ils faut de militaire pour changer l'ampoule du dispositi guerre des etoiles une fois qu'elle a grillé??

    ets-ce qu'un laser peux faire fondre une surface réflechisante?? parceque sinon, ça sert pas a grand chose.

  23. Publicité
  24. #19
    tokamac

    Re : Armée américaine : des lasers anti-missiles de 100 kW d'ici quatre ans

    Concernant la compression de flux magnétique par explosifs (et son application dans des canons à plasmoïde), et pour compléter vos recherches sur ce sujet, j'ai numérisé en OCR un passage d'un livre de Sakharov traduit en Français mais devenu hélas introuvable (Oeuvres scientifiques, A.D. Sakharov, Éditions Anthropos, Paris, 1984, pp. 27-46) :
    "Accumulation magnétique ; Générateurs à magnéto-implosion" (PDF de 756 ko).

    Sinon voici la taille d'un générateur MK-1 soviétique (sans son dispositif des condensateurs en amont bien entendu) qui peut produire 2500 teslas avec un champ de départ de seulement 1 tesla :


    En blanc, l'explosif ceinturant le dispositif.
    La bobine (en noir) est un feuillard d'aluminium.
    Diamètre initial du tube central (cuivre ou inox) : 100 mm
    Diamètre après compression : 4 mm

  25. #20
    mimi4460

    Re : Armée américaine : des lasers anti-missiles de 100 kW d'ici quatre ans

    Voici une vidéo montrant la puissance de c'est armes extraordinaire !!!

    Lien : http://www.mystere-tv.com/armes-a-en...igee-v522.html

Discussions similaires

  1. Actu - En images : les 100 ans de la découverte des inversions du champ magnétique te
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/07/2007, 13h47
  2. Quatre DD en deux ans !
    Par eblis dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 39
    Dernier message: 28/08/2006, 11h59
  3. Des pollens révélateurs de changements climatiques 100 000 ans en arrière
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/03/2006, 12h04
  4. Bibliothèque Numérique Européenne : 6 millions d'ouvrages d'ici cinq ans
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/03/2006, 11h24
  5. Réchauffement : 1 milliard de mort d'ici 10 ans
    Par Frederic G dans le forum Changement climatique, a-t-on raison de s'inquiéter ?
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/10/2005, 10h32