L'ours blanc a du mal à faire face au changement climatique. Il dépend de la glace de mer. Mais l'accélération de la fonte le contraint à rester plus longtemps sur la terre ferme. La banquise est son habitat et lui permet de se nourrir. Demeurer trop longtemps à terre condamne donc l'espèce.
Aux yeux des 177 États qui ont adhéré à la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (Cites), l'ours polaire (Ursus maritimus) ne mérite pas...

Lire la suite : L'ours polaire doit engraisser pour survivre à l'été
Les actualités Futura-Sciences