La pollution automobile aussi néfaste que le tabagisme passif ? C'est la conclusion d'une étude qui montre que 14 % des cas d'asthme infantile pourraient se développer parce que les enfants vivent trop près d'axes routiers très fréquentés et donc très pollués.
Environ 14 % des cas d'asthme chronique chez l'enfant pourraient être liés à la pollution automobile, un impact comparable à celui du tabagisme passif, selon une étude réalisée dans dix villes européennes. L'étude, publiée...

Lire la suite : Asthme infantile : la pollution automobile responsable de 14 % des cas
Les actualités Futura-Sciences