Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Actu - Antibiotiques : même une faible dose induit la résistance bactérienne



  1. #1
    RSSBot

    Post Actu - Antibiotiques : même une faible dose induit la résistance bactérienne

    Alors qu'on accuse les antibiotiques, quand ils sont utilisés à outrance, d'être responsables du développement de la résistance bactérienne, une étude montre que même de faibles doses peuvent favoriser son émergence. Des médicaments à employer avec la plus grande parcimonie.
    Véritable impasse thérapeutique, l'émergence de bactéries multirésistantes aux antibiotiques est un phénomène qui rend le succès du traitement des infections de plus en plus aléatoire. C'est particulièrement le...

    Lire la suite : Antibiotiques : même une faible dose induit la résistance bactérienne
    Les actualités Futura-Sciences

  2. Publicité
  3. #2
    dural

    Re : Actu - Antibiotiques : même une faible dose induit la résistance bactérienne

    Tout ça me parait bien bizarre.
    Si résistance il y a, elle ne peut être le fait que de bactéries survivantes. Qu'elles aient survécu à une hécatombe, ou qu'elles aient été insuffisamment traitées.
    La presription à outrance ne fait qu'augmenter le risque de permettre à une bactérie d'être en contact avec l'antibiotique.
    Une utilisation "raisonnable" ne change rien au fond. Il parait idiot de croire que ces organismaes vivants acceptent sans réagir une modification de leur environnement

  4. #3
    toothpick-charlie

    Re : Actu - Antibiotiques : même une faible dose induit la résistance bactérienne

    Citation Envoyé par dural Voir le message
    Une utilisation "raisonnable" ne change rien au fond.
    ben si, plus on utilise d'antibiotique plus on a de chance de voir apparaître des résistances. Actuellement on commence à trouver des bactéries résistantes à certains antibiotiques dans l'environnement. On pense que c'est dû au traitement du bétail. Ca pourrait ête une politique raisonnable que de réserver l'usage des antibiotiques à la santé humaine et abattre les animaux malades et/ou les élever d'une manière limitant la transmission des pathogènes par exemple.

  5. #4
    Panclaste

    Re : Actu - Antibiotiques : même une faible dose induit la résistance bactérienne

    Un fait a souligner: aux Etats Unis les frais en antibiotiques pour les animaux seraient aux alentours de 14 milliards de dollars, mais les depenses en usage humain ne seraient que de 5 milliards, et le prix des antibiotiques en gros, comme ceux utilises pour l'elevage d'animaux de ferme, sont plus bas, donc, l'usage d'antibiotiques pour les animaux est beaucoup plus important en termes de kg que pour les gens. Les resistances antibiotiques sont plus dangereuses dans le mileu hospitalier, parce qu'il existe toujours la une presence de gens avec des troubles de basse immunite, une simple intervention chirurgicale reduit les defenses, et aussi, une fois qu'une souche resistante apparait, il a dans l'hôpital beaucoup plus de sujets sur les quels/elles s'installer. Il semble que à Danemark l'on aurait fait l'experience d'eliminer les antibiotiques dans les fourrages des animaux d'elevage, sans des consequences negatifs pour la production de la viande ou d'autres produits de ferme, mais cette sorte de changements radicales d'habitudes sont tres lents a se diffuser, peccato.

  6. #5
    Alhec

    Re : Actu - Antibiotiques : même une faible dose induit la résistance bactérienne

    J'aimerais savoir: aux doses utilisées, posséder une résistance aux antibiotiques procure-t-il un avantage sélectif? Favoriser l'apparition des mutations est une chose, mais les voir sélectionnées une autre. Cela dit, c'est quand même assez "géniale", c'est un peu comme si les bactéries anticipaient une possible augmentation de la concentration de l'antibiotique dans leur environnement.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Svenn

    Re : Actu - Antibiotiques : même une faible dose induit la résistance bactérienne

    Citation Envoyé par Alhec Voir le message
    J'aimerais savoir: aux doses utilisées, posséder une résistance aux antibiotiques procure-t-il un avantage sélectif? Favoriser l'apparition des mutations est une chose, mais les voir sélectionnées une autre. Cela dit, c'est quand même assez "géniale", c'est un peu comme si les bactéries anticipaient une possible augmentation de la concentration de l'antibiotique dans leur environnement.
    La sélection naturelle n'implique pas la mort des individus non sélectionnés, il suffit que ceux-ci se reproduisent moins efficacement. Les antibiotiques ciblent diverses fonctions essentielles d'une bactérie et avant même que la concentration soit létale, cela se traduira par un ralentissement de la croissance et du cycle de reproduction. Si une bactérie se divise toutes les 30 minutes et une autre toutes les 31 minutes, le caractère divergent de la fonction exponentielle fait qu'en quelques journées la bactérie "rapide" aura envahi le milieu au détriment de la bactérie "lente".

    En théorie, n'importe quelle mutation dont le seul effet est de raccourcir le cycle de reproduction doit se répandre très rapidement même si la différence relative est ridiculement faible.
    Dernière modification par Svenn ; 11/07/2013 à 12h29.

  9. Publicité
  10. #7
    Panclaste

    Re : Actu - Antibiotiques : même une faible dose induit la résistance bactérienne

    Pas tous les mechanismes de resistance sont egales, il y en a un seul echelon, il y en a plusieurs, quelqu'uns sont simples, mais d'autres sont si complexes, qu'en absence de l'antibiotique dans le milieu, maintenir la resistance est si cher pour les organismes, qu'il est un désavantage, et ceux qui ont le mechanisme se reproduisent plus lentement, donc, ils finisent par disparaitre, il y a des mechanismes de resistance croisées entre antibiotiques avec une resemblance mais pas egales, et plusieurs façons pour les organismes pour se transmettre les uns aux autres les traits qui donnent de la resistance aux antibiotiques. L'on a decouvert dans des places isolees du reste du monde pendant des centaines de milliers d'annees, des organismes ayant une resitance aux antibiotiques qui ont ete decouverts quelques annees avant nos jours, l'on peut penser que la resistance existe depuis que les organismes eux mêmes existent, et un specialiste maladies infectieuses de l'université de Californie-Los Angeles, Sidney M. Finegold, a ecrit: 'Les parasites sont beacoup trop malins, si vous vous débarrasez de toutes les bactéries, vous allez avoir des champignons, si vous vous debarrasez de tous les champignons, vous allez avoir des algues, si vous vous debarrasez de toutes les algues, vous allez avoir quelque chose de pire'.

  11. #8
    Alhec

    Re : Actu - Antibiotiques : même une faible dose induit la résistance bactérienne

    Citation Envoyé par Svenn Voir le message
    La sélection naturelle n'implique pas la mort des individus non sélectionnés, il suffit que ceux-ci se reproduisent moins efficacement. Les antibiotiques ciblent diverses fonctions essentielles d'une bactérie et avant même que la concentration soit létale, cela se traduira par un ralentissement de la croissance et du cycle de reproduction. Si une bactérie se divise toutes les 30 minutes et une autre toutes les 31 minutes, le caractère divergent de la fonction exponentielle fait qu'en quelques journées la bactérie "rapide" aura envahi le milieu au détriment de la bactérie "lente".

    En théorie, n'importe quelle mutation dont le seul effet est de raccourcir le cycle de reproduction doit se répandre très rapidement même si la différence relative est ridiculement faible.
    Ben je suis d'accord mais ça ne me dit toujours pas quel est l'effet de cette dose d'antibiotique. Ou bien il faut comprendre que par définition quand on parle de dose "sub-inhibitory" ça implique automatiquement un ralentissement de la croissance?

  12. #9
    myoper

    Re : Actu - Antibiotiques : même une faible dose induit la résistance bactérienne

    Citation Envoyé par Alhec Voir le message
    Ou bien il faut comprendre que par définition quand on parle de dose "sub-inhibitory" ça implique automatiquement un ralentissement de la croissance?
    Mon anglais n'est pas assez bon pour dire à quel point mais c'est l'idée (représente les effets des concentrations des antibiotiques sur certains germes (inhibitrice, bactériostatique).


    Citation Envoyé par Panclaste Voir le message
    'Les parasites sont beacoup trop malins, si vous vous débarrasez de toutes les bactéries, vous allez avoir des champignons, si vous vous debarrasez de tous les champignons, vous allez avoir des algues, si vous vous debarrasez de toutes les algues, vous allez avoir quelque chose de pire'.
    Ça n'a pas vraiment à voir avec les résistances car il est simplement question ici de l'équilibre de la flore (ou du partage du terrain) mais c'est une raison pour parfois, dans certaines conditions, ne pas traiter certaines infections ou infestations par antibiotique(s) et laisser faire les autres microorganismes.

  13. #10
    Panclaste

    Re : Actu - Antibiotiques : même une faible dose induit la résistance bactérienne

    Le concept 'doses sub-inhibitoires' est tres bien place ici, mais sur ce sujet, il faudrait s'en apercevoir que ce genre de situation produit des effets enormement differents selon l'organisme et l'antibiotique qui sont dans le cas, et dans la pratique medicale, c'est pas la meme chose l'etude des effets antibiotiques sur disque de culture que sur un etre vivant, ou entre en action un phenomene appele 'defense de l'hote'; sur un malade avec SIDA terminal, jamais traite, ni la meilleure combination d'antibiotiques resultera en guerison, car l'appui des mecanismes du vivant est toujours necessaire.

  14. #11
    myoper

    Re : Actu - Antibiotiques : même une faible dose induit la résistance bactérienne

    Citation Envoyé par Alhec Voir le message
    Ben je suis d'accord mais ça ne me dit toujours pas quel est l'effet de cette dose d'antibiotique. Ou bien il faut comprendre que par définition quand on parle de dose "sub-inhibitory" ça implique automatiquement un ralentissement de la croissance?
    Je complète ma réponse qui était vague et perfide.
    Il y a toujours une notion d'inhibition dans l'utilisation de ces produits (comme Svenn le montre au message 6) mais pas ce cas particulier.
    On a la, d'une part, une concentration assez faible pour qu'aucun effet inhibiteur ne soit visible (bien en dessous de cette CMI - concentration minimale inhibitrice dans les conditions d'utilisation) et il serait surtout absent, au moins du fait de la résistance développée.



    Citation Envoyé par Panclaste Voir le message
    Le concept 'doses sub-inhibitoires' est tres bien place ici, mais sur ce sujet, il faudrait s'en apercevoir que ce genre de situation produit des effets enormement differents selon l...
    [...]
    Les antibiotiques sont classés de cette façon mais également en fonction de leur diffusion pour un organe particulier (valeurs qui doivent bien évidemment être valables pour l'organisme visé et dans le contexte visé) pour commencer à songer à leur utilisation in vivo en tenant compte de nombreux paramètres qui servent aussi au classement des antibiotiques mais ce n'est pas le sujet ici.
    Hormis la définition pour connaitre le type de concentration utilisées (1/1OO ème de la dose utilisée) dans le cadre de cet article, le sujet est ici que ces très faibles concentrations, voir des traces (?), ont un effet particulier sur certaines bactéries dans cette expérimentation.
    Le fait que cet effet puisse avoir des conséquences, ou s'observer, dans tel ou tel organisme suivant de très nombreux paramètres n'est pas non plus le sujet (on sait qu'une infection peut tuer un individu et en laisser un autre indemne ou que le concept élémentaire de défenses immunitaire est supposé connu par les gens qui interviennent ici).

    Mais c'était de l'équilibre de la flore que le soulignais comme encore un autre sujet (lié, certainement mais un autre sujet quand même, parce que si on aborde tout ce qui a trait à l'infectiologie, il y en a certainement plus que les dix volumes qui servent à caler mon bureau).

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Actu - Le bisphénol A est bien toxique à faible dose, selon un rapport de l'ANSES
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/09/2011, 16h50
  2. Actu - L'alcool est cancérigène, même à petite dose !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 104
    Dernier message: 12/12/2010, 20h54
  3. Actu - Pollution : les particules fines sont nocives même à faible dose
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 26/03/2009, 14h00
  4. Actu - Pollution : les particules fines sont nocives même à faible dose
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/03/2009, 08h47
  5. Les antibiotiques et la résistance bactérienne.
    Par Mister Chicken dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 19
    Dernier message: 23/02/2008, 17h41