Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Plantes génétiquement modifiées : la réalité du terrain sur la contamination



  1. #1
    RSSBot

    Plantes génétiquement modifiées : la réalité du terrain sur la contamination

    Une large partie de l'opposition militante aux OGM s'est focalisée sur l'impact des cultures transgéniques sur les autres productions agricoles ainsi que sur l'environnement botanique naturel. De quels outils...

    Lire la suite : Plantes génétiquement modifiées : la réalité du terrain sur la contamination

  2. Publicité
  3. #2
    camaron

    Re : Plantes génétiquement modifiées : la réalité du terrain sur la contamination

    Il serait bon que ces expérimentations permettent d'apporter clairement des réponses et de ne pas tolérer les destructions violentes de culture autorisées, légales, contrôlées. Le dernier proces de Versailles qui relaxe des delinquants qui détruisent des expérimentations autorisées est incompréhensible.

    Je ne comprend pas à quoi correspond l'état de nécessité décrété par les juges. Mais il est vrai que cette corporation de magistrats, fermée à tout savoir extérieur à sa caste (cf les catastrophes récentes), n'a sans doute pas beaucoup de connaissance pour juger scientifiquement.

  4. #3
    Threep

    Re : Plantes génétiquement modifiées : la réalité du terrain sur la contamination

    Je suis étudiant en biologie, je ne suis pas expert en OGM ni en écologie c'est vrai. Je ne pense pas non plus que les actions menées par José Bovet soit réellement "protectrice de la nature". Je veux dire par là qu'elles ressemblent plus à un refus de modernisme similaire au mécontentement des paysans du début du XXième siècle face à la venue des tracteurs. Bref ce que je veux dire , c'est que détruire des plans de recherche ne peux rien apporter de bon. Les autres pays développent des OGMs, nous nous serons en retard et quand notre productivité ne représentera plus rien face à la concurence, les agriculteurs se retrouveront malgrè eux, obligés à utiliser des OGMs, en ayant perdu la seule chance de pouvoir prouver que l'utilisation des OGMs est néfaste.

    Quand à la dispersion des OGMs dans la nature, je m'interroge sur un fait. Si on prend la théorie de l'évolution et donc de la sélection naturelle, le plus "fort" prenant le pas sur le plus "faible", on devrait donc avoir tôt ou tard la culture transgénique remplacer la culture sauvage ?

    Si c'est le cas, je ne pense pas que nous sommes capable de mesurer ce que cet état impliquerai sur notre écosystème.

    Notre environnement est sans cesse en évolution, tant par l'activité des organismes vivants, de l'activité géologique, et de l'environnement céleste, les organismes vivants sont donc aussi toujours en évolution en réponse à celle de leur environnement. Mais un bref changement du milieu implique toujours un grand nombre de disparitions d'espèces ne pouvant s'adapter.

    Dans l'état actuelle des choses on peut dire que notre environnement à évoluer rapidement, notamment sur l'effets de serre qui à énormément augmenté en 100 ans, si en plus on doit ajouter les effets négatifs que peuvent apporter des espèces modifiées je me demande si nous avons assez de raison pour juger tous les rebondissement que ceci pourrait avoir sur notre futur.

    Je ne suis ni pour ni contre les OGMs, mais je pense, comme d'autre scientifique le pense, que lorsqu'on "touche" aux gènes il faut le faire avec une grande sagesse.

    J'espère que certain pourront m'éclairer quand à mes questions.

  5. #4
    tortuga

    Re : Plantes génétiquement modifiées : la réalité du terrain sur la contamination

    Et les organismes transplastomiques ? Il me semblait que les OGM de dernière génération intègraient les gènes d'intérêt dans leurs chloroplastes, ce qui avait comme double effet une bien meilleure expression et surtout l'impossibilité de la dissémination par le pollen... De plus il a été montré que les transferts de gènes aux bactéries une fois la plante morte sont indétectables. Il faudrait peut-être d'avantage promouvoir cette méthode plutôt que de penser à des pièges à pollen, non?

    Je ne suis pas expert de cette technique, ni même de la transgénèse chez les plantes, mais il y a surement quelque chose qui m'échappe puisqu'on ne parle presque jamais de cette technique qui a pourtant plus de 5 ans !

    Malgré tout cela, le débat éthique sur la modification du vivant n'est pas résolu et heureusement pour nous.

    Infos: http://genomebiology.com/researchnew...ht-20010903-01
    http://aem.asm.org/cgi/content/abstract/68/7/3345

  6. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Diabète : des plantes génétiquement modifiées pour produire de l'insuline
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 71
    Dernier message: 27/01/2008, 09h12
  2. matériel utilisé sur le terrain en écophysiologie végétale
    Par audreynécureuil dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/02/2007, 14h32
  3. Autorisation pour la culture de pommes de terre génétiquement modifiées
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 9
    Dernier message: 04/07/2006, 22h57
  4. orientation d'une maison sur terrain
    Par vé32 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/07/2006, 22h07