Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Actualité - Les bébés apprendraient déjà à parler dans le ventre de leur mère



  1. #1
    V5bot

    Actualité - Les bébés apprendraient déjà à parler dans le ventre de leur mère

    Soyez prudents lorsque vous parlez à une femme enceinte. Des résultats récents montrent que les fœtus écoutent et mémorisent les sons perçus lors de leur vie in utero. Voici une étude de plus qui met en...

    Lire la suite : Les bébés apprendraient déjà à parler dans le ventre de leur mère

  2. #2
    fairbic

    Re: Actualité - Les bébés apprendraient déjà à parler dans le ventre de leur mère

    [B]Bonjour

    Ce sujet est au cœur de ma pratique professionnelle, en tant que consultant/formateur dans le développement du langage et des langues vivantes.

    Merci pour cette étude qui ajoute aux constatations et recherches antérieures.
    Par exemple le « signe du prénom » mis en évidence par le neurologue André Thomas. Un nouveau-né de moins de 10 jours se retourne systématiquement quand sa mère l’appelle alors qu’il ne bouge pas si c’est une autre personne. L’enfant reconnaît donc la voix de sa mère qu’il a perçue pendant sa vie intra-utérine ».

    Sir Victor Ewing Negus, (6 Février 1887-1815 Juillet 1974) est un chirurgien britannique spécialisé en laryngologie. Il avait remarqué que l’apprentissage des oiseaux chanteurs commençait dès la couvée. Il avait de plus observé que des oisillons chanteurs couvés par des oiseaux non chanteurs ne chantaient pas ou que ces mêmes nouveau-nés couvés par des oiseaux d’une autre espèce se trompaient de chant. D’où l’idée d’un conditionnement audio vocal pendant la couvée.

    En 1957 A. Tomatis* en était convaincu *« De La Communication Intra-utérine au Langage Humain »- Editions ESF,1972. La Nuit utérine - Editions Stock, 1980
    Ainsi ses recherches sur l’oreille, la musique, le langage et les langues vivantes ont débouché sur une pédagogie basée sur l’intégration de l’écoute et du langage in-utéro.

    De nombreux témoignages indiquent qu’un musicien porté par une mère musicienne aura une affinité, une connaissance intime des œuvres que sa mère jouait pendant sa grossesse.

    Cette pédagogie imprime la prosodie (rythme et mélodie) de la langue choisie par un système électronique sophistiqué et cette gymnastique Audio-vocale facilite l’intégration, l’ancrage, l’apprentissage du langage et des langues par des stagiaires de tous âges.

    Je conclurai en disant que, sans aucun doute, les mamans de tous temps n’ont pas attendu ces études pour parler à leur enfant en gestation, et ainsi établir une première communication langagière.
    E.F.[/B