Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Découverte de la première exoplanète tellurique : une grosse Terre glacée ?



  1. #1
    RSSBot

    Découverte de la première exoplanète tellurique : une grosse Terre glacée ?

    À une très grande distance de notre propre système solaire, des astrophysiciens ont mis en évidence l'existence d'une exoplanète dont les caractéristiques se rapprochent de celles de notre Terre, sans en...

    Lire la suite : Découverte de la première exoplanète tellurique : une grosse Terre glacée ?

  2. Publicité
  3. #2
    kernitou

    Re : Découverte de la première exoplanète tellurique : une grosse Terre glacée ?

    est-ce que qqn peut m'expliquer qqch?!

    - cette nouvelle planète se trouve à quelque 20 à 25'000 années-lumière de notre terre
    - la voie lactée, notre galaxie, possède quelque 100 à 200 milliards d'étoiles
    - la traversée de la voie lactée d'un bout à l'autre est d'environ 80'000 années-lumière

    on comprend donc aisément avec ces données basiques que la toute dernière planète découverte est assez éloignée de nous
    et que, à notre "proximité", doivent se trouver des milliards d'étoiles, un bon nombre d'entre elles possédant un système planétaire

    alors pourquoi aller chercher si loin?!
    (de plus, j'imagine que chercher à 25, ou 100, ou 200 années-lumière doit aussi présenter des avantages techniques ou technologiques, non?!)

    merci d'avance aux spécialistes

  4. #3
    yat

    Re : Découverte de la première exoplanète tellurique : une grosse Terre glacée ?

    Citation Envoyé par kernitou
    - cette nouvelle planète se trouve à quelque 20 à 25'000 années-lumière de notre terre
    - la voie lactée, notre galaxie, possède quelque 100 à 200 milliards d'étoiles
    - la traversée de la voie lactée d'un bout à l'autre est d'environ 80'000 années-lumière

    on comprend donc aisément avec ces données basiques que la toute dernière planète découverte est assez éloignée de nous
    et que, à notre "proximité", doivent se trouver des milliards d'étoiles, un bon nombre d'entre elles possédant un système planétaire

    alors pourquoi aller chercher si loin?!
    (de plus, j'imagine que chercher à 25, ou 100, ou 200 années-lumière doit aussi présenter des avantages techniques ou technologiques, non?!)
    Je suis loin d'être spécialiste, et ma réponse ne porte dans un premier temps que sur ton raisonnement : en quoi ces données basiques t'indiquent qu'un bon nombre d'étoiles possèdent un système planétaire ? Je ne sais pas si c'est le cas ou non, les spécialistes nous le diront. Simplement, les éléments que tu soulignes ne vont pas du tout dans ce sens : Au contraire, en considérant "j'imagine que chercher à 25, ou 100, ou 200 années-lumière doit aussi présenter des avantages techniques ou technologiques", "à notre "proximité", doivent se trouver des milliards d'étoiles", et "cette nouvelle planète se trouve à quelque 20 à 25'000 années-lumière de notre terre", j'aurais plutôt tendance à arriver à la conclusion que très peu d'étoiles possèdent un système planétaire.

    Maintenant, je crois savoir qu'autour d'environ 5% des étoiles que l'on peut vérifier, on trouve au moins une planète (sans conviction, ni source à donner). Le truc dans ce cas c'est donc que ce qu'on détecte habituellement, ce sont les grosses planètes gazeuses. Et des comme ça, on en a toute une ribambelle, mais elles sont beaucoup moins intéressantes pour le public parce qu'elles ne ressemblent pas du tout à la terre et qu'on ne s'attend pas à trouver de la vie sur ce genre de planètes.
    Maintenant, je suis aussi impatient que toi d'avoir la réponse d'un spécialiste à cette question : si les planètes telluriques que l'on détecte sont si loin, est-ce parce que c'est un type de planètes rare, ou seulement parce que les conditions de détection d'une telle planète sont rares et dépendent peu de la distance qui nous sépare ?

  5. #4
    yat

    Re : Découverte de la première exoplanète tellurique : une grosse Terre glacée ?

    Citation Envoyé par yat
    Maintenant, je suis aussi impatient que toi d'avoir la réponse d'un spécialiste à cette question : si les planètes telluriques que l'on détecte sont si loin, est-ce parce que c'est un type de planètes rare, ou seulement parce que les conditions de détection d'une telle planète sont rares et dépendent peu de la distance qui nous sépare ?
    Un indice dans l'article : "La technique des microlentilles gravitationnelles n’est pas limitée en distance".

    Donc nous voilà rassurés : les autres techniques exigent d'avoir affaire à des planètes très massives, et pour celle là on a besoin d'un vrai coup de bol. Mais comme ça n'est pas limité en distance, ce coup de bol peut tomber sur une planète qui se trouve à peu près n'importe ou de notre coté de la galaxie. Le fait que les exoplanètes telluriques (ou du moins, petites) découvertes jusqu'à présent sont bien loin de nous ne rend pas plus improbables la présence de betites planètes semblables à la terre là, pas loin de chez nous.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    GillesH38a

    Re : Découverte de la première exoplanète tellurique : une grosse Terre glacée ?

    Exactement, la technique de découverte est très différente de celle des exoplanètes proches, qui repose sur la spectroscopie haute résolution (mesure de vitesse radiale). Pour la spectroscopie, il faut beaucoup de photons, et donc des étoiles assez brillantes : on ne détecte que les planètes au voisinage du Soleil. Pour les microlentilles, il faut un évènement très peu probable (occultation d'une étoile par une autre), mais indépendant de la luminosité de l'étoile occultante. On a plus de chance d'en détecter là où elles sont leplus nombreuses, c'est à dire vers le centre galactique, bien loin de nous.

    Gilles

  8. #6
    Invité o24
    Invité

    Re : Découverte de la première exoplanète tellurique : une grosse Terre glacée ?

    Cette histoire d' "exoplanète tellurique" suscite la réflexion sur le sens des mots. Il me semble qu'il va falloir que les scientifiques définissent rigoureusement le terme d' "exo-Terre".

    Par exemple, j'ai sous les yeux un article de Science et Vie d'octobre 2004 intitulé "On a découvert une autre Terre" Le sous-titre de l'article nous dit même que "elle abrite peut-être la vie"

    Il se révèle en fait dans l'article que cette fausse "autre Terre" nommée Mu Arae C est peut-être solide, est très proche de son étoile (10 fois plus que la Terre) et a une masse 14 fois plus importante que notre planète.

    Il se pose là un double problème pour moi.

    1. Celui des revues aux titres sensationnels. Le titre est du pur mensonge, le contenu de l'article étant lui nuancé. IL y a là une démarche douteuse qui consiste à vendre un article sérieux avec des titres mensongers annonçant une découverte imaginaire. Le lecteur ne trouvera pas sa nouvelle Terre... Transmettre du savoir par du mensonge ? Bizarre...

    2. Le 2e problème est ce que l'on entend par "nouvelle Terre". Sans définition plus précise, on risque de voir l'annonce de LA nouvelle Terre apparaitre régulièrement, ce qui n'aidera pas le curieux / la curieuse voulant en savoir plus sur notre univers à mieux comprendre.

    Personnellement, je ne vois pas de "nouvelle Terre" dans celle annoncée abusivement par Science et Vie en oct. 2004.

    A travers les "exoterres", c'est en fait souvent l'éventualité de vie que l'on cherche. Je suis d'avis de nommer "exo-terre" ou "nouvelle Terre" des planètes telluriques orbitant là où l'eau peut rester liquide en surface, ce qu'on appelle la "zone habitable". Cela semble exiger aussi une masse semblable à celle de la Terre nécessaire au maintient d'une atmosphère suffisament dense pour que l'eau liquide puisse y subsister (il faut suffisament de pression atmophérique pour qu'il y ait de l'eau liquide cf Mars dont la pression atm. est très faible).

    ça permettrait d'éviter à certains médias les effets d'annonce disproportionnés. Par exemple "Libération" d'aujourd'hui parle de "nouvelle Terre".

    "Exoplanète tellurique" ne veut pas dire "exoterre", merci donc à Futura Sciences de n'avoir pas commis cette confusion.

  9. Publicité
  10. #7
    ignorantus

    Re : Découverte de la première exoplanète tellurique : une grosse Terre glacée ?

    Bah, Sciences et vie, c'est fait pour nous faire rêver et ce magazine est parfois bien approximatif. Il faut le prendre tel qu'il est avec notre grille critique. Je relis parfois les vieux magazines de ma collection et c'est parfois drôle : par exemple, un article des années 1970 annonce trés sérieusement que la terre approchait d'une zone de poussières cosmiques et que la température du globe allait sérieusement se refroidir dans les 30 ans à venir.
    Bon, pour en revenir au sujet de notre "nouvelle terre", une observation : c'est la première fois qu'on découvre une planète tellurique de diamètre supérieur à celui de la terre : il n'en existe aucune dans le système solaire.
    Cela n'est pas si évident : quel pourrait être la dimension maximum d'une planète tellurique ? La physique a certainement une réponse à ce sujet (le centre de la planète ne peut pas focément supporter une densité infinie ...)

  11. #8
    docteurbebert

    Re : Découverte de la première exoplanète tellurique : une grosse Terre glacée ?

    Pour pouvoir utiliser la technique de lentille gravitationnelle, il faut que la Terre se trouve au point focal de cette lentille. Comme l'effet de courbure de la lumière est minime, surtout s'agissant une étoile peu massive, ce point focal est suité à plusieurs dizaines de milliers d'A.L. Je pense donc que cette technique ne marcherait pas pour détecter des exoplanètes trop proches.

    J'ajoute que pour ce qui concerne la période de rotation, la valeur donnée (10 ans) ne peut être le fruit d'une seule mesure mais provient probablement d'un calcul basé sur la distance à l'étoile, qui n'est pas forcément constante. Donc méfiance sur ce chiffre.

    Concernant la masse maxi d'une planète avec une atmosphère pas trop dense pour ne pas être qualifiée de gazeuze, il faut que la vitesse radiale maxi des molécules du gaz en haute atmosphère (loi de répartition des vitesses donnée par les lois de la thermodynamique) soit inférieure à la vitesse de libération (donnée par les lois de Newton). Tout ça dépend donc non seulement de la masse mais également de la température : à masse égale une planète froide retiendra plus facilement les gaz légers (les premiers à partir à cause de l'équipartition de l'énergie qui leur attribue plus de vitesse que les gaz lourds), mais si elle est chaude ils s'évaderont et la planète ne gardera que les gaz lourds. C'est ainsi que la terre a perdu tout son hydrogène atmosphérique, mais que Uranus et Neptune ont gardé le leur (mais on ne sait pas si ces planètes ont un noyau solide).

  12. #9
    deep_turtle

    Re : Découverte de la première exoplanète tellurique : une grosse Terre glacée ?

    Pour pouvoir utiliser la technique de lentille gravitationnelle, il faut que la Terre se trouve au point focal de cette lentille. Comme l'effet de courbure de la lumière est minime, surtout s'agissant une étoile peu massive, ce point focal est suité à plusieurs dizaines de milliers d'A.L.
    Non, attention ! Le terme "lentille", bien que répandu, est assez impropre. Le système qui joue le rôle de lentille ne possède pas de point focal au sens usuel du terme en optique. Pour observer l'effet il suffit que la Terre, l'objet "lentille" et l'étoile source soient assez bien alignés, c'est tout. Après, la position relative de ces trois éléments le long de cette ligne joue un rôle, mais pas en terme d'une distance absolue. L'effet est d'autant plus grand que les trois éléments sont bien alignés, et que la "lentille" est située à égale distance de la Terre et de l'étoile source.
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  13. #10
    Invité o24
    Invité

    Question Re : Découverte de la première exoplanète tellurique : une grosse Terre glacée ?

    Est-ce qu'on connait la taille de cette planète ? L'article de Futura science comme celui du site de Sciences et Avenir parlent de la masse, mais pas de taille. Par contre, l'article de Libération d'aujourd'hui 26/1 parle non seulement de la masse cinq fois plus grande que la Terre, mais en plus d'une taille 1,5 fois celle de notre planète. La méthode utilisée permet-elle de connaitre la taille de la planète en plus de sa masse ? Mais, c'est peut-être Libération qui s'est trompé...

  14. #11
    deep_turtle

    Re : Découverte de la première exoplanète tellurique : une grosse Terre glacée ?

    Je ne crois pas qu'on puisse déterminer la taille directement. A mon avis (corrigez-moi si je me trompe), la taille a été estimée à partir de la masse en faisant l'hypothèse qu'il s'agit d'une planète de type tellurique.
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  15. #12
    KarmaStuff

    Re : Découverte de la première exoplanète tellurique : une grosse Terre glacée ?

    Citation Envoyé par deep_turtle
    Je ne crois pas qu'on puisse déterminer la taille directement. A mon avis (corrigez-moi si je me trompe), la taille a été estimée à partir de la masse en faisant l'hypothèse qu'il s'agit d'une planète de type tellurique.
    C'est-à-dire ? A-t-on supposé une planète tellurique car sa masse serait insuffisante pour qu'il s'agisse d'une planète gazeuse ?
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  16. Publicité
  17. #13
    kernitou

    Re : Découverte de la première exoplanète tellurique : une grosse Terre glacée ?

    merci à tous pour vos commentaires pertinents, ainsi que pour les nouvelles questions liées à l'objet traité...

    une remarque (sémantique) encore pour YAT : je n'ai nulle part induit que "mes" données de base indiquaient que la plupart des étoiles possédaient un système planétaire (il y a un participe présent!), never mind

    ceci dit, j'ai peut-être été un peu rapide avec cette affirmation... je me souviens maintenant avoir lu que certaines estimations avaient été faites à cet égard, donnant une fourchette de 5 à 25% d'étoiles possédant un système (c'est encore large, je sais)(mais ça en laisse encore "quelques unes", n'est-ce pas )... quelqu'un de pointu pourra commenter la chose...

    sur un autre site dédié à la science, on m'a répondu: " La technique utilisée (lentille gravitationnelle) impose que l'étoile observée doit se trouver éloignée de nous. Sinon mieux vaut commenter directement à la suite de la news ( http://www.techno-science.net/forum/...pic.php?t=4565 ) "

    et d'ailleurs, DOCTEUREBERT en cause aussi dans son message ci-dessus:
    " Pour pouvoir utiliser la technique de lentille gravitationnelle, il faut que (...). Je pense donc que cette technique ne marcherait pas pour détecter des exoplanètes trop proches. "

    sans être évidemment un spécialiste soit de l'optique soit des autres technologies d'investigation de l'espace, la logique me fait douter d'une telle affirmation... ces distances, qui sont tellement grandes (100 a-l ou 20'000, où est la différence depuis notre petit coin de ciel?), sont-elles vraiment traitables de manière distincte, au mm près? (maybe, je suis un peu dépassé ou naïf..)

  18. #14
    Fuuma

    Re : Découverte de la première exoplanète tellurique : une grosse Terre glacée ?

    Citation Envoyé par ignorantus
    par exemple, un article des années 1970 annonce trés sérieusement que la terre approchait d'une zone de poussières cosmiques et que la température du globe allait sérieusement se refroidir dans les 30 ans à venir.

    Pour la poussiere cosmique je sais pas mais en tout cas il fait tres froid sur toute la partie Est du globe en ce moment, d'ailleur la ou habite ma grand mere a Krasnoyarsk a coté de la Tunguska il a fait -50° ^^ et pour te donné une idée de la zone, en Turquie il faisait -20° dernierement !!

    tu me diras c'est l'hiver mais des temperatures de ouf quand meme !!
    Dernière modification par Fuuma ; 27/01/2006 à 14h35.

  19. #15
    eklipse

    Re : Découverte de la première exoplanète tellurique : une grosse Terre glacée ?

    bizarre cette planete n est pas encore dans la liste de l encyclopdie des exoplanetes en lien sur ce site
    de + pourrait il s agir d une "petite geante" gazeuse et donc quelle est la taille minimale d une planete gazeuse?

  20. #16
    eklipse

    Re : Découverte de la première exoplanète tellurique : une grosse Terre glacée ?

    pourrait il y avoir aussi des planetes + proches de l etoile mais - massives qu on aurait pas pu detecter?

  21. #17
    FC05

    Re : Découverte de la première exoplanète tellurique : une grosse Terre glacée ?

    Moi, ce qui me gêne, c'est que l'on donne des chiffres sans préciser ni les incertitudes (un écart), ni les hypothèses ... Ce n'est pas sérieux ...

    De plus quand viendra le démenti, (ou les mesures plus précises) les pseudo-scientifiques à la recherche de complots interplanétaires n'auront qu'a s'engouffrer dans la brèche béante complaisamment ouverte par des journaleux en mal de sensations (et de sous).
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  22. #18
    Azura

    Question Re : Découverte de la première exoplanète tellurique : une grosse Terre glacée ?

    mais cette palnéte tellurique c'est la même que celle découverte l'année dernière ou alor il y a deux ans celle ke les scientifiques ont appelé CEDNA?? sinon cela voudrait donc dire que maintenant il y deux nouvelles planètes dans notre système planétaire?? mais comment les spécialistes font ils pour délimiter notre système solaire? est ce qu'ils comptent dedans toutes les planètes ou alors ne prennent ils en compte que les planètes les plus proches? cette question me semble intéressante cer depuis notre plus tendre enfance on nous apprend qu'il y a 9 planètes dans le système solaire sans bien sur nous l'expliquer...
    Les scientifiques sont donc maintenant en mesure grâce aux sondes de détecter d'autres planètes de la galaxie, ceci est très intéressant car dorénavant, ils pourront peut-être trouver d'autres planètes dans lesquelles on pourrait trouver d'autres formes de vie!! cette sonde a-t'elle cependant des limites (distances, incapacités,...)?
    Certaines personnes comme les voyants ou "pseudo-voyants" arrivent à lire dans les étoiles mais nous en tant que scientifiques devons nous les croire? ceci me fascine de trop et j'aimerai en savoir plus mais.... faut il y croire ou non!! je sais ke cela dépend de la natyre de chacun mais la science peut expliquer certains phénomènes!!! alors voila..Quelqu'un a des info dessus (expériences ou alors revues...)?

  23. Publicité
  24. #19
    docteurbebert

    Re : Découverte de la première exoplanète tellurique : une grosse Terre glacée ?

    Ne confondons pas les nouvelles planetes (ou platetoïdes, ou astéroïdes, ou KBO, peu importe le nom qu'on leur donne) découvertes aux confins du système solaire, mais encore en orbite autour de notre soleil, telles que Sedna, Quaoar, 2003UB313, buffy, easterbunny... et les planètes extrasolaires qui sont en orbite autour d'autres étoiles. Les premières sont à quelques heures-lumière de nous, les secondes à des centaines ou des milliers d'Années Lumière.

    Dont acte pour la lentille gravitationnelle qui n'est pas analogue à une vraie lentille. Du danger de la vulgarisation en des termes mal expliqués ...

    Pour ce qui concerne la différence entre astronomie et astrologie, elle est bien établie depuis quelques siècles. C'est un autre débat.

  25. #20
    eklipse

    Re : Découverte de la première exoplanète tellurique : une grosse Terre glacée ?

    tout ca me dit pas pourquoi elle n est pas dans l encyclopedie des planetes extrasomaires pourtant il me semble qu elle est bien confirmee
    quelqu un pourrait il me repondre?

Discussions similaires

  1. Première analyse de la composition de l'atmosphère d'une exoplanète
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/03/2007, 14h57
  2. Exoplanète : découverte d'un système double à 2 planètes, sans étoile !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 6
    Dernier message: 08/08/2006, 13h02
  3. Découverte d'une Terre géante glacée à 9 000 années-lumière
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/03/2006, 16h23
  4. + grosse planete tellurique
    Par eklipse dans le forum Archives
    Réponses: 7
    Dernier message: 07/02/2005, 16h54
  5. + grosse planete tellurique
    Par eklipse dans le forum Archives
    Réponses: 18
    Dernier message: 15/10/2004, 23h49