Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Actualité - Et si nous devions notre bonne vue à notre peur innée des serpents ?



  1. #1
    V5bot

    Actualité - Et si nous devions notre bonne vue à notre peur innée des serpents ?

    Des éléments scientifiques viennent de donner du poids à une théorie controversée expliquant que sans les serpents, les primates ne seraient pas ce qu’ils sont devenus aujourd’hui. La peur de ces reptiles...

    Lire la suite : Et si nous devions notre bonne vue à notre peur innée des serpents ?

  2. Publicité
  3. #2
    mike.p

    Re: Actualité - Et si nous devions notre bonne vue à notre peur innée des serpents ?

    Bonjour,

    4 images sans la référence du principal prédateur naturel ( les félins ) ...

    Des images, des électrodes , des humains curieux : tout ça doit influer. Gare à une class action de macaques traumatisés dans 30 ans !

    joli article , merci

  4. #3
    Paminode

    Re : Re: Actualité - Et si nous devions notre bonne vue à notre peur innée des serpents ?

    Bonjour,

    Une question m'intrigue :
    si l'on peut expliquer une certaine peur innée des serpents mais aussi des araignées par des causes évolutives, comment comprendre, chez certaines personnes, la peur des souris ?

  5. #4
    Daranc

    Re: Actualité - Et si nous devions notre bonne vue à notre peur innée des serpents ?

    J'ai souvenir, d'une émission de télé(d'avant internet...c'est pas jeune) ou l'on prenait des souris de laboratoire, descendante de souris de labo depuis suffisamment de générations pour que l'équivalence humaine soit reporte au pharaons..plus ou moins 2000ans..
    eh bien c'est souris mise en présence de l'odeur d'un chat, avaient les chocottes( disons les symptômes d'une peur associée au danger. Est ce à dire que les souris ont développées leur odorat grâce au chats?
    Panimode pour les peurs ne te fait pas trop de soucis, ma sœur à peur de toutes les bestioles (y compris les moineaux), bizarrement pas des araignées ni des guêpes, mais dans ce dernier cas leur rapports se bornent à un grand coup de godasse

  6. #5
    Daranc

    Re: Actualité - Et si nous devions notre bonne vue à notre peur innée des serpents ?

    Ha exscusez les fautes: "ces souris" "soit reporté aux"
    de nouveau j'ai perdu la possibilité de modification d'un commentaire déposé

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Ryuujin

    Re : Re: Actualité - Et si nous devions notre bonne vue à notre peur innée des serpents ?

    J'ai un peu de mal avec ce genre de truc. J'aurais aimé voir l'âge des singes varier et être pris en compte, et l'étape d'entrainement zappée.

    Au reste, j'ai de gros doutes sur cette histoire de peur innée des serpents chez l'homme pour avoir vu un bébé attraper un serpent et essayer de le porter à la bouche. La phobie n'est venue qu'après la réaction de panique des parents.

  9. Publicité
  10. #7
    Xoxopixo

    Re : Re: Actualité - Et si nous devions notre bonne vue à notre peur innée des serpents ?

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    Au reste, j'ai de gros doutes sur cette histoire de peur innée des serpents chez l'homme pour avoir vu un bébé attraper un serpent et essayer de le porter à la bouche. La phobie n'est venue qu'après la réaction de panique des parents.
    En fait, c'est un peu plus compliqué.
    La reconnaissance du signal "serpent" est obtenue par la présence de groupes neuronaux spécialisés dans cette reconnaissance.
    Ca, on le savait déja :
    Citation Envoyé par Maxisciences
    En faisant analyser divers symboles à des adultes et surtout à des enfants qui n'ont jamais été confrontés à ce type d'animaux, Judy DeLoache et son équipe ont démontré que nous retrouvions plus rapidement une photo de serpent au milieu de photos de fleurs qu'une photo de fleur au milieu de photos de serpents.
    Cette aptitude à identifier plus rapidement la "menace" générée par la présence d'un serpent, et ce même chez les jeunes enfants, serait donc innée et génétiquement transmise depuis des générations.
    Les résultats de l'étude sont parus dans la revue spécialisée Psychological Science.
    http://www.maxisciences.com/serpent/...nes_art65.html

    Par contre, il n'y a certes pas de peur innée du serpent chez l'être humain (ou le chimpanzee) mais la reconnaissance à laquelle s'ajoute une réaction de peur de la part d'un "congénère" produit ensuite facilement un reflexe de peur, qui s'inscrit alors dans le comportement.
    La peur n'est pas génétiquement programmée, ce qui présente un avantage adaptatif si la peur n'est pas nécéssaire.

    Ce qui est inné c'est la facilitation de l'inscription du reflexe de peur dans le cerveau (mécanisme suplémentaire à la reconnaissance donc), dans une situation de reconnaissance d'un "serpent".

    Voir une explication probable de ce mécanisme (très général) ici :
    http://www.edge.org/3rd_culture/ridl...ley_print.html
    En bon vivant, rien ne vaut un bonne logique ternaire.

  11. #8
    Ryuujin

    Re : Re: Actualité - Et si nous devions notre bonne vue à notre peur innée des serpents ?

    En fait, c'est un peu plus compliqué.
    La reconnaissance du signal "serpent" est obtenue par la présence de groupes neuronaux spécialisés dans cette reconnaissance.
    Ca, on le savait déja :
    Je trouve qu'il y a un très gros raccourci derrière ça ; qui me prouve que c'est un "signal serpent", et pas juste par exemple une forme inhabituelle ? C'est quoi concrètement un "signal serpent" ?
    C'est pour ça que j'aimerai voir ça chez des nouveaux-nés par exemple ; là, on pourrait plus facilement conclure.

  12. #9
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Re: Actualité - Et si nous devions notre bonne vue à notre peur innée des serpents ?

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    Je trouve qu'il y a un très gros raccourci derrière ça
    La notion d'innée interpelle, elle est indépendante de nos expériences de découverte de l'environnement et donc en quelque sorte inscrite dans une sensibilité organique. Un farouche défenseur du matérialisme au sein des Idéologues ?

    Patrick

  13. #10
    Flopod

    Re: Actualité - Et si nous devions notre bonne vue à notre peur innée des serpents ?

    Bonjour,
    De manière empirique, j'ai remarqué les hommes sont plus souvent dégoûtés (le terme "peur" étant souvent nié) par les serpents et les femmes sont effrayées par les araignées. Si l'origine de ces malaises est innée et non acquise, cette observation a-t-elle une raison d'être ?
    Merci

Sur le même thème :