Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Actualité - Des trous noirs dans les amas globulaires de la Voie lactée ?



  1. #1
    V5bot

    Actualité - Des trous noirs dans les amas globulaires de la Voie lactée ?

    Les étoiles des amas globulaires se sont formées il y a plus de 10 milliards d'années et certaines sont devenues des trous noirs. On pensait que ces astres compacts avaient dû finir par tous quitter leur...

    Lire la suite : Des trous noirs dans les amas globulaires de la Voie lactée ?

  2. Publicité
  3. #2
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Actualité - Des trous noirs dans les amas globulaires de la Voie lactée ?

    Salut,

    Je ne comprend pas pourquoi les TN devraient (en principe) être éjectés des amas. J'ai bien compris l'analogie avec le café chaud (que je connais d'ailleurs, il s'applique aussi à d'autres structures). Mais en quoi cela affecterait-il plus particulièrement les TN ? Ils ont des masses comparables aux étoiles et n'ont pas de raison particulière d'avoir des vitesses élevées.

    Quelqu'un aurait une réponse ou une idée ?
    Keep it simple stupid

  4. #3
    Calvert

    Re : Actualité - Des trous noirs dans les amas globulaires de la Voie lactée ?

    D'après l'introduction de l'article, l'idée est la suivante:
    - Les BH, tout comme les étoiles massives, d'ailleurs, ont tendance à se retrouver au coeur de l'amas globulaire (on parle de "ségrégation de masse", et c'est une phénomène bien connu des simulations à N-corps.)
    - En se retrouvant tous au centre, ils y aura beaucoup d'interactions à 3 corps entre ces trous noirs. Visiblement, les interactions de ce type pour des objets de cette masse mènent facilement à des vitesses très élevées, permettant à certains de ces BH d'être éjectés de l'amas, à un taux suffisamment rapide pour qu'il n'y en aie plus beaucoup.

    Voilà en gros ce que j'en comprends. Mais il faudrait lire un peu de littérature pour mieux saisir tout ça.

  5. #4
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Actualité - Des trous noirs dans les amas globulaires de la Voie lactée ?

    D'accord. En tout cas j'ai saisi le principe. Je n'avais pas réfléchi au fait que les TN font forcément partie de la classe des étoiles (très) massives (en tout cas au moins avant leur formation).

    Merci beaucoup,
    Keep it simple stupid

  6. A voir en vidéo sur Futura