Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Grippe aviaire : pourquoi la France n'est pas prête



  1. #1
    RSSBot

    Grippe aviaire : pourquoi la France n'est pas prête

    Malgré un nouveau plan de prévention et de lutte " pandémie grippale " contre la grippe aviaire mis en place par le gouvernement, la France n'est pas réellement prête face aux risques...

    Lire la suite : Grippe aviaire : pourquoi la France n'est pas prête

  2. Publicité
  3. #2
    nikogaug

    Re : Grippe aviaire : pourquoi la France n'est pas prête

    En attendant, les vaccins contre les virus de grippe saisonnière ou le vaccin antipneumococcique, dont l’efficacité reste incertaine, peuvent être utilisés de manière préventive.
    Il me semble que ceci est faut puisque nous n'avons trouvé aucun vaccin puisque le virus n'existe pas encore.
    Et ça ne sert à rien de remplacer un vaccin par un autre puisq'ils ne combattent pas les mêmes maladies !
    Ou j'ai raté quelqeuchose ?
    Dernière modification par JPL ; 31/01/2006 à 12h25. Motif: Merci d'utiliser la balise Quote !

  4. #3
    JPL

    Re : Grippe aviaire : pourquoi la France n'est pas prête

    Citation Envoyé par nikogaug
    Ou j'ai raté quelqeuchose ?
    Oui et non. D'une part l'utilisation du vaccin traditionnel emêchera qu'on trouve chez la même personne à la fois le virus classique et le virus H5N1. C'est important dans la mesure où cela empêchera une situation permettant la recombinaison des 2 virus, qui est l'hypothèse redoutée.
    D'autre part on a des vaccins expérimentaux anti H5N1 pour la souche circulant actuellement. Ils permettent d'étudier la technologie à mettre en oeuvre pour fabriquer la vaccin contre le virus recombiné quand il apparaîtra. Par exemple H5N1 tue les embryons de poulet, support classique pour la culture des virus grippaux et la fabrication de vaccin. Il faut donc employer une autre technique. En outre on s'est aperçu que le vaccin H5N1 induit l'apparition d'une quantité insuffisante d'anticorps. On travaille donc à augmenter le pouvoir antigénique du vaccin.
    Ces informations permettront de mettre rapidement au point le vaccin contre la future souche qui pourrait être responsable d'une pandémie. Quant au vaccin antipneumococcique évoqué dans l'article, je ne sais pas trop ce qu'il vient faire... peut-être éviter une infection surajoutée, mais j'aimerais avoir des précisions.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  5. #4
    JPL

    Re : Grippe aviaire : pourquoi la France n'est pas prête

    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  6. #5
    nikogaug

    Re : Grippe aviaire : pourquoi la France n'est pas prête

    D'une part l'utilisation du vaccin traditionnel emêchera qu'on trouve chez la même personne à la fois le virus classique et le virus H5N1.
    Est-ce que cela veut dire qu'il faudrait vacciner toutes les personnes à risque ?

    D'autre part on a des vaccins expérimentaux anti H5N1 pour la souche circulant actuellement. Ils permettent d'étudier la technologie à mettre en oeuvre pour fabriquer la vaccin contre le virus recombiné quand il apparaîtra.
    Ici on est au niveau de la recherche donc je suppose que l'on a pas besoin d'une quantité industrielle pour faire ces recherches non ?

    Utilise la balise Quote s'il te plait !
    JPL, modérateur
    Dernière modification par JPL ; 31/01/2006 à 13h40.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    JPL

    Re : Grippe aviaire : pourquoi la France n'est pas prête

    Citation Envoyé par nikogaug
    Est-ce que cela veut dire qu'il faudrait vacciner toutes les personnes à risque ?
    Cela paraît raisonnable, non ?
    En fait toute personne est à risque quant à la contamination. Ce qu'on appelle personne à risque dans le cas de la grippe, c'est les personnes chez qui la gravité risque d'être élevée (personnes âgées, immunodéprimées, ou fragiles pour toute autre raison). En fait j'ai émis dans mon précédent message une opinion strictement personnelle, mais qui me paraissait raisonnable.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  9. Publicité
  10. #7
    nikogaug

    Re : Grippe aviaire : pourquoi la France n'est pas prête

    Ah non moi quand je disait les personnes à risque je pensai à ceux qui travaillaient avec des poulets.

    Mais je pense qu'en l'état actuel, vu que :
    - le virus humain de la grippe aviaire n'existe pas encore, - que la pandémie risque de commencé dans un pays ou l'homme est plus en contact avec les poulets (asie, pays en vois de développement...)

    JE pense pas que la France soit à la traine au contraire. Moi je pense que c'est l'OMS qui est à la bourre dans ces pays. parcque je pense qu'afin d'éviter une pandémie il faudra frapper là ou va commencer l'épidémie.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Actu - En bref : le retour de la grippe aviaire en France ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/07/2007, 11h39
  2. La grippe aviaire de nouveau aux portes de la France
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/02/2007, 15h29
  3. Grippe aviaire : premier cas probable en France
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/02/2006, 14h16
  4. Au sujet de la grippe aviaire en France.
    Par Simple_plan dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 20/02/2006, 14h44
  5. La grippe aviaire aux frontières de la France
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/02/2006, 19h49