Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Actualité - Science décalée : les humoristes sont-ils un peu psychotiques ?



  1. #1
    V5bot

    Actualité - Science décalée : les humoristes sont-ils un peu psychotiques ?

    Si l’on a souvent tendance à penser qu’il y a un peu de folie chez les peintres et les dramaturges, une étude scientifique suggère qu’il pourrait en être de même chez les humoristes. En effet, des psychologues...

    Lire la suite : Science décalée : les humoristes sont-ils un peu psychotiques ?

  2. Publicité
  3. #2
    jacques13127

    Re: Actualité - Science décalée : les humoristes sont-ils un peu psychotiques ?

    C'est pour cela qu'on les appelaient les fous du rois !
    Cette étude milite t'elle pour considérer les humoristes comme des malades mentaux ? Ça me parait un peu loufoque comme position ou alors certains régimes dictatoriaux en enfermant leurs opposants en Hop Psy auraient une base ""scientifiques"".

  4. #3
    Sebdraluorg

    Re : Re: Actualité - Science décalée : les humoristes sont-ils un peu psychotiques ?

    Citation Envoyé par jacques13127 Voir le message
    C'est pour cela qu'on les appelaient les fous du rois !
    Un peu d'humour...

    Citation Envoyé par jacques13127 Voir le message
    Cette étude milite t'elle pour considérer les humoristes comme des malades mentaux ? Ça me parait un peu loufoque comme position ou alors certains régimes dictatoriaux en enfermant leurs opposants en Hop Psy auraient une base ""scientifiques"".
    Un peu de psychose...


    Le compte est bon

  5. #4
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Re: Actualité - Science décalée : les humoristes sont-ils un peu psychotiques ?

    Citation Envoyé par jacques13127 Voir le message
    C'est pour cela qu'on les appelaient les fous du rois !
    Cette étude milite t'elle pour considérer les humoristes comme des malades mentaux ? Ça me parait un peu loufoque comme position ou alors certains régimes dictatoriaux en enfermant leurs opposants en Hop Psy auraient une base ""scientifiques"".
    C'est le contraire qui est dit dans l'actualité :

    Que les choses soient claires : l’étude ne dit aucunement que les comiques sont touchés par la folie, du moins celle qui nécessite une médication ou un internement. Elle interroge plutôt sur les traits de caractères qui mènent à se lancer dans la carrière.
    L'image du clown triste est classique et repose certainement sur une part de réalité. J'ai le souvenir d'un camarade de fac, spirituel et qui nous faisait bien rire sauf que quand on le connaissait bien on se rendait compte qu'il y avait en lui un fond de tristesse, voire d'amertume.

    L'humour est la politesse du désespoir.
    Kierkegaard (parfois attribué à Boris Vian).

    Qu'on pense aussi à l'humour de Desproges sur le cancer, alors que le public ignorait qu'il en avait un.
    Pour d'autres ce pourrait être un moyen de dépasser une timidité innée ou au contraire de canaliser un besoin impulsif excessif de se mettre en avant.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Paminode

    Re : Re: Actualité - Science décalée : les humoristes sont-ils un peu psychotiques ?

    Bonjour,

    Je me demande ce que donnerait la même étude sur les philatélistes ou les lectrices de Gala.

    Article :
    Artistes et scientifiques ont parfois du mal à se comprendre. L’esprit terre-à-terre du chercheur en quête de vérité se heurte parfois à l’imagination et à la créativité débordantes d’un auteur loin de toute réalité générale.
    Stéréotypes ?
    Je me demande bien au contraire s'il n'y aurait pas bien plus d'imagination dans une page de traité de RG ou de MQ que dans n'importe quel sketch d'humoriste ?
    Je me demande bien au contraire si les sketchs des humoristes ne seraient pas en fait très formatés, et tout au moins très influencés par la lecture terre-à-terre du journal du matin ?

    Article
    un questionnaire à quatre dimensions afin de déterminer le caractère psychotique d’une personne : la croyance dans le paranormal
    A ce compte-là, qu'est-ce qu'il y a comme zinzins dans la population...

  8. #6
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Re: Actualité - Science décalée : les humoristes sont-ils un peu psychotiques ?

    Citation Envoyé par Paminode Voir le message
    Je me demande bien au contraire si les sketchs des humoristes ne seraient pas en fait très formatés, et tout au moins très influencés par la lecture terre-à-terre du journal du matin ?
    La question est de savoir si les "humoristes" qu'on voit à la télé ou dans des spectacles sont réellement des humoristes ou des gros bofs avec diverses variantes: people, banlieue, politique traitée de façon people ou façon populiste. On ricane de tout actuellement mais rit-on vraiment ?
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  9. Publicité
  10. #7
    Paminode

    Re : Re: Actualité - Science décalée : les humoristes sont-ils un peu psychotiques ?

    Sans doute.
    Mais de façon générale, j'ai du mal avec l'image d’Épinal du scientifique borné et de l'artiste inspiré.

  11. #8
    JuicyParadox

    Re: Actualité - Science décalée : les humoristes sont-ils un peu psychotiques ?

    Je ne sais pas si je l'avais déjà lu quelque part mais il me paraissait évident que le besoin excessif de rire et/ou de faire rire autrui découlait d'un mal-être enfoui chez la personne concernée; une sorte de mécanisme de défense contre soi-même ou les autres, les dépressifs n'ayant généralement pas envie de parler de ce qui les attriste à leur entourage.


    Au dela de l'information, que je trouve cohérente, une phrase de la news m'a déplu :

    "L’esprit terre-à-terre du chercheur en quête de vérité se heurte parfois à l’imagination et à la créativité débordantes d’un auteur loin de toute réalité générale."

    De mon point de vue, un scientifique ne doit pas pas rester cloîtrer dans une vérité unique. Au contraire, il est censé rester ouvert à toutes les hypothèses et chercher laquelle est la bonne. Partant de la, on peut affirmer que le scientifique aussi doit "voyager" dans les théories et se tenir loin de toute réalité générale sur laquelle il garde un oeil car susceptible d'être fausse et soumise à des changements. L'imagination et la créativité sont des qualités utiles pour des chercheurs qui doivent établir des théories, imaginer les mécanismes de la nature, fabriquer et utiliser des nouveaux outils toujours plus performants pour les étudier et les confirmer/infirmer..

    Je vais en terminer la parce que je pourrai y passer la journée. Je dirai que j'ai du mal à concevoir qu'un scientifique ne soit pas un minimum rêveur au même titre qu'un artiste. Au final, ces deux-là n'ont-ils pas le même rôle ? Le décryptage de l'environnement (que ce soit la nature, l'univers, la société humaine..). La seule différence est que l'un en fait une vision personnelle et se l'approprie tandis que l'autre préfère une vision plus globale que les autres pourront comprendre (plus proche de la réalité).

  12. #9
    Paminode

    Re : Re: Actualité - Science décalée : les humoristes sont-ils un peu psychotiques ?

    Citation Envoyé par JuicyParadox Voir le message
    La seule différence est que l'un en fait une vision personnelle et se l'approprie tandis que l'autre préfère une vision plus globale que les autres pourront comprendre (plus proche de la réalité).
    Je crois qu'il y aurait une différence clef : l'art serait principalement anthropocentrique.

  13. #10
    Panclaste

    Re: Actualité - Science décalée : les humoristes sont-ils un peu psychotiques ?

    Bonjour: ce que je dirais c'est que le rire serait un équivalent du plaisir sexuel, chez la Bible et chez les Inuit, de rire c'est dire la même chose que d'avoir une relation sexuelle, les humoristes peuvent, sans s'en apercevoir, faire appel a des tendances homosexuelles cachées ou sub-conscients chez les spectateurs. Salut

  14. #11
    Geb

    Re : Re: Actualité - Science décalée : les humoristes sont-ils un peu psychotiques ?

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Qu'on pense aussi à l'humour de Desproges sur le cancer, alors que le public ignorait qu'il en avait un.
    D’après Wikipédia, son cancer a été diagnostiqué en 1986. Apparemment, Pierre Desproges a écrit en 1983 son livre « Vivons heureux en attendant la mort » à la suite du décès d'un ami, du cancer justement. C’est à partir de cette époque qu’il s’est intéressé au cancer comme sujet de dérision. C'est ce dont il parle dans cette vidéo.

    Cordialement.

  15. #12
    Sebdraluorg

    Re : Re: Actualité - Science décalée : les humoristes sont-ils un peu psychotiques ?

    Moi ce que je ne saisis pas, c'est ce rapport aux humoristes professionnels...

    Une bonne partie des humoristes ne sont en fait que des acteurs, qui ont compris ce qui fait rire et comment, alors que d'autres ont ce qu'on appel un sens de l'humour développé mais n'en font pas forcément leur métier.
    Beaucoup d'humoristes n'écrivent d'ailleurs pas leurs textes, du coup, si on se base sur des humoristes professionnels les résultats risquent forcément de mettre en évidence un besoin de se mettre en avant, mais je connais des gens très fins et très discrets...

  16. Publicité
  17. #13
    jacquolintégrateur

    Re : Actualité - Science décalée : les humoristes sont-ils un peu psychotiques ?

    Bonjour
    N'oublions, tout de même pas, la leçon d'un grand philosophe: François Rabelais:
    Amis lecteurs, qui ce livre lisez,
    Despouillez vous de toute affectation
    Et, le lisant, ne vous scandalisez:
    Il ne contient mal ny infection.
    Vray est qu'icy peu de perfection
    Vous apprendrez, sinon en cas de rire:
    Autre argument ne peut mon coeur elire.
    Voyant le deuil qui vous mine et consomme,
    Mieux est de ris que de larmes escrire:
    Pource que rire est le propre de l'homme.

    François Rabelais. "La Vie très Horrifique du GRAND GARGANTUA père de PANTAGRUEL" Livre premier (Gibert Jeune Paris)
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !