Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Dossier - Un insecticide dans le collimateur : le Régent



  1. #1
    V5bot

    Dossier - Un insecticide dans le collimateur : le Régent

    Les apiculteurs sont confrontés depuis plusieurs années à des problèmes de mortalité anormale des abeilles. Ils ont été amenés à suspecter l'action des insecticides largement utilisés dans...

    Lire la suite : Un insecticide dans le collimateur : le Régent

  2. #2
    claud1mc

    Re: Dossier - Un insecticide dans le collimateur : le Régent

    Après une dizaine d'années d'utilisation sans problème apparent, du fipronil dans sa forme insecticide vétérinaire, le FrontLine, sur de nombreux chiens et chats, j'ai eu, au volant d'une voiture, une perte de conscience. Ce fut sans conséquence grave (pure chance). Les examens médicaux 'coeur et cerveau' n'ont rien révélé. D'autres pertes de conscience ont suivi. Période de gros flottement personnel donc puisque mon médecin était ... discret. Nouvelle chance, par hasard je suis tombé sur le site Web de la 'Confédération Paysanne' de José Bové à l'époque qui listait les symptômes neurologiques que présentaient certains des agriculteurs qui avaient utilisé le Regent (fipronil) ou le Gaucho (Imidaclopride). Révélation, j'avais alternativement tous ces symptômes. C'est en retournant mes placards de droguerie, avec les noms de ces molécules en main, que j'ai découvert que FrontLine et Regent avaient la même base.
    Parenthèse, je m'expliquais enfin les crises de pseudo-épilepsie d'un de mes chiens, traité au FrontLine, qui n'avait aucun antécédent génétique de ce type.
    Stop de cette utilisation (ça n'arrête pas l'empoisonnement en stock dans les graisses).
    C'était il y a une dizaine d'années et c'est toujours d'actualité. Depuis plus de 10 ans, je continue à avoir des soucis. Pour faire bref, je rencontre toujours dans l'alimentation (ou même en pharmacie) des produits qui me font réagir : au plus grave c'est la perte de conscience (souvenez-vous).
    L'alimentation 'bio' est beaucoup plus sûre, évidemment, mais n'est pas 100% fiable. Sont touchés : en priorité les céréales traitées, mais c'est beaucoup plus vaste. Les viandes ou poissons nourris avec ces céréales sont pour moi déclencheurs. Trouver des oeufs 'fipronil free' a été une galère.
    Donc, j'aimerais savoir si les agriculteurs qui étaient touchés il y a 10 ans ont conservé cette sensibilité que j'ai acquise.
    Comme cette molécule est pour mon organisme omni-présente dans l'environnement, que vont être les conséquences, à terme, pour tous ces gens qui absorbent et stockent dans leurs graisses ce poison neurologique.
    Donc malgré sa théorique interdiction, le fipronil est toujours partout.
    Si vous voulez d'autres détails, ce sera avec plaisir.

  3. #3
    claud1mc

    Re: Dossier - Un insecticide dans le collimateur : le Régent

    Pardonnez-moi, j'en ajoute une couche, comme il était question des abeilles, j'aurais dû ajouter que je ne peux absolument pas absorber du miel sans déclencher de réaction. Pauvres abeilles !
    Et c'est bien une des situations pour lesquelles le label 'Bio' ne me rassure pas complètement, loin s'en faut. J'ai déjà donné et je peux développer pour les curieux.