Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Les carburants propres de demain



  1. #1
    RSSBot

    Les carburants propres de demain

    À l'heure où le prix du baril explose et où les changements climatiques bouleversent nos conditions de vie, il paraît urgent de trouver des solutions alternatives pour nos besoins énergétiques et notamment pour...

    Lire la suite : Les carburants propres de demain

  2. Publicité
  3. #2
    Tenacatita

    Re : Les carburants moins sales de demain ?

    Bonjour,

    Votre texte est intéressant mais il manque à mon sens de réalisme :

    Il n'existe pas d'alternative de masse au pétrole, et encore moins si l'on demande qu'elle soit bon marché (c'est à dire supportable par le consommateur moyen), et encore beaucoup moins si on demande qu'elle soit "propre" (c'est à dire supportable pour le climat et l'environnement si elle est développée à grande échelle).

    Il serait à mon avis préfèrable de parler de "carburants moins sales" que de "carburants propres" car cela peut induire en erreur un lecteur non averti en recherche de solutions miracles.

    GNV, aquazol = > émissions de gaz à effet des serre
    "Bio"-carburants = > bilan environnemental et énergétique désastreux.
    Hydrogène (vous n'en faîtes pas écho) : c'est un vecteur énergétique, il faut produire l'hydrogène (il faut aussi le transporter et le stocker etc...)
    Electricité : la seule voie à mon sens sérieuse mais les obscacles, comme vous le soulignez, sont nombreux (les batteries, ce n'est pas la panacée sur le plan environnemental; et si l'électricité est d'origine nucléaire il reste à règler le problème de déchets)

    Il convient donc de s'orienter vers la sobriété énergétique (tout en continuant d'explorer la voie électrique) : le pétrole le plus facile à remplacer est celui que l'on ne consomme pas.

    NB - GEDD : cela veut dire "Gestion de l'Environnement et Développement Durable" ? L'ex Master Gestion de la planète à Nice ?

  4. #3
    Tenacatita

    Re : Les carburants moins sales de demain ?

    Citation Envoyé par Tenacatita
    NB - GEDD : cela veut dire "Gestion de l'Environnement et Développement Durable" ? L'ex Master Gestion de la planète à Nice ?
    J'ai lu un peu vite votre texte : je viens d'en lire la fin où se trouve la réponse à ma question. De plus vous soulignez également à la fin de votre texte la nécessité de changer nos comportements : nous sommes donc globalement d'accord.

    @+
    Dernière modification par Tenacatita ; 06/02/2006 à 22h04.

  5. #4
    Gillesdo

    Re : Les carburants propres de demain

    ... il y a aussi l'air comprimé, comme 'carburant' simili-propre.
    Le moteur lui même est non-polluant (uniquement un rejet d'air), pas forcément non bruyant et pas forcément très efficace (rendement ???);
    Mais reste encore à obtenir de l'air comprimé avec un rendement correct, à partir d'électricité.

    La vraie solution, c'est de changer de comportements... Vaste programme !!!

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    CHRISLEBLAY

    Re : Les carburants propres de demain

    Attention dans l'article vous ne racontez pas la réalité sur la voiture électrique.
    J'ai fait des recherches sur internet et la colt ev de mitsubishi peut faire au moins 300 km d'autonomie et rouler à 130 km / heure.
    voir le lien
    http://media.mitsubishi-motors.com/p...etail1269.html
    il n'y a aucun probléme pour les voitures électriques

    Christophe
    http://www.actionclimatechange.com

  8. #6
    moijdikssékool

    Re : Les carburants propres de demain

    il n'y a aucun probléme pour les voitures électriques
    excepté la qtté de lithium sur Terre, la recharge et les centrales pour recharger (et occasionnellement l'uranium si celles-ci fonctionnent avec)
    ils parlent de 150km d'autonomie (dans le tableau final) avec un rythme de croisière (50km/h, 80km/h?)
    à la vitesse max, c'est à dire 20kw par roue sans interruption, ca fait 2*20*14.8*22 = 13kwh délivré par les batteries, soit 60*13/40 = 20minutes de courses folles, soit une autonomie de 50km

    mais si la recharge doit se faire au jour le jour (du fait d'une quantitée limitée de lithium par véhicule, par ex), cela signifie que la recharge se fera dans un garage, la nuit de préférence. Pour ce point, je serais alors en phase avec ce véhicule car il cesserait son stationnement abusif dans nos rues!

  9. Publicité
  10. #7
    CHRISLEBLAY

    Re : Les carburants propres de demain

    oui j'avais pas pensé à la quantité limité de lithium sur terre, c'est un bon point.
    J'ai fait des recherches sur le net et la bonne nouvelle c'est que ça se recycle.
    voir:
    http://www.cea.fr/gb/publications/Cl...lefs4474a.html
    La deuxiéme bonne nouvelle c'est la quantité:
    Il y en a environ 12 millions de tonnes
    (source: http://www.mongabay.com/reference/co...livia/all.html)
    alors si tout cela est vrai la voiture électrique c'est possible tout de suite . La seule question c'est combien de kilo de lithium il faut pour une auto. Si on prend l'hypothèse de 1 kg par auto (je dis ça au hasard) ca voudrait dire environ 12000 millions d'autos électriques potentiel simutannée, ça va ......

    Voilà pour ces infos,
    Christophe
    http://www.actionclimatechange.com

  11. #8
    moijdikssékool

    Re : Les carburants propres de demain

    Il y en a environ 12 millions de tonnes
    sans oublier qu'une partie seulement de ce lithium est extractible au coût actuel (et encore, l'économie actuelle fonctionne avec un carburant pas cher), que la fusion en a besoin, qu'il faut plusieurs kilo de lithium par véhicule (4 kg pour le colt, avec une autonomie de 150km à vitesse de croisière), que l'offre et la demande tiraillera le marché du lithium, qu'il y a presque 1milliard de véhicules en circulation
    bref, on ne peut pas vraiment dire que la quantité dispo de lithium est forcément très épanouissant pour le dvpt de la voit élec

  12. #9
    wizz

    Re : Les carburants propres de demain

    Pour que la voiture électrique soit possible, il faut d'abord:
    -techniquement possible
    -industriellement possible
    -et la dernière étape, et pas la moindre, financièrement abordable

    Souvenez vous lors de l'introduction du pot catalytique. Le moteur est un peu moins puissant, consomme un peu plus mais surtout coûte plus cher à l'achat. Le consommateur de base chez le concessionnaire choississait le plus souvent le modèle....sans.
    Il a fallu une loi pour que le pot catalytique soit présent surtouttes les voitures.

    Revenons à notre voiture électrique. Je me demande quelle serait sa réaction chez le concessionnaire entre une voiture thermique à 12000€ et le même modèle en version électrique à 25000€ (parce qu'il faudrait beaucoup de batterie pour lui offrir la même possibilité d'utilisation)....

  13. #10
    majax

    Re : Les carburants moins sales de demain ?

    Bonjour, lorsque la technique de fusion contrôlée de l'hydrogène sera maîtrisée, le débat sur les carburants propres ne sera je pense qu'un lointain souvenir. Ce ne sera pas pour tout de suite, mais on peut espérer y parvenir dans quelques décennies. L'humanité pourra disposer en masse d'une énergie inépuisable et renouvelable. L'alternative des biocarburants, en addition aux produits pétroliers, pour le futur immédiat semble être celle qui vraisemblablement sera retenue par les gouvernements en ce qui concerne la propulsion automobile.

  14. #11
    moijdikssékool

    Re : Les carburants propres de demain

    lorsque la technique de fusion contrôlée de l'hydrogène sera maîtrisée
    attendons d'abord de voir que ca marche
    le rendement de la fusion est moins bon que celui de la fission (du fait qu'il faille réinjecter une partie de l'énergie, contrairement à la fission si on néglige l'énergie pour faire descendre les barres dans le coeur)
    or qui dit rendement moins bon, dit coût plus élevé
    Déjà qu'il est assez élevé pour faire fonctionner des autos à l'hydrogène... (le meilleur rendement étant obtenu avec des voitures à batteries, dont le rendement n'est pas aussi bon que celui des thermiques actuelles, en comparant la conso d'énergies primaires)
    quant aux biocarburants, je préfere personnellement nourrir des enfants que des autos surconsommatrices

    et attention à ne pas confondre coût et prix: on produit un baril d'arabie à 1$ que l'on revend à 50$. Un peu comme si le biocarburant produit à 1euro le litre pouvait se revendre 50euros

  15. #12
    dupfr

    Re : Les carburants propres de demain

    Bonjour,

    Après les sms et les banques l’UFC est parti en guerre contre le prix de l’énergie. Je suis pas d’accord avec tout ce qui disent mais leur proposition de plan marshall pétrole est intéressante : prendre une part des taxes sur le carburant et des profits des majors du pétrole pour financer des investissements pour les transports en communs et les nrj renouvelables

    Il ont fait une site qui propose de simuler une facture de carburant et de l’envoyer directement à son député avec une pétition http://www.chercarburant.org/,

    Marise

  16. Publicité
  17. #13
    moijdikssékool

    Re : Les carburants propres de demain

    tu parles de transport en commun et les enr et ton site calcule le surcoût pour des véhicules personnels. Ce genre de gueulante me fait penser à ceux qui se plaignent du mauvais temps: "il pleut c'est honteux!". Ben ouais, mais quand il pleut, on s'adapte ou on se prend la rabasse

  18. #14
    GillesH38a

    Re : Les carburants moins sales de demain ?

    Citation Envoyé par majax Voir le message
    Bonjour, lorsque la technique de fusion contrôlée de l'hydrogène sera maîtrisée, le débat sur les carburants propres ne sera je pense qu'un lointain souvenir. Ce ne sera pas pour tout de suite, mais on peut espérer y parvenir dans quelques décennies. L'humanité pourra disposer en masse d'une énergie inépuisable et renouvelable. L'alternative des biocarburants, en addition aux produits pétroliers, pour le futur immédiat semble être celle qui vraisemblablement sera retenue par les gouvernements en ce qui concerne la propulsion automobile.
    Il y a une confusion entre réserves et production : l'énergie solaire est inépuisable, au Moyen Age la surface cultivable maximale était très loin d'etre atteinte, et pourtant il y avait des famines. Pourquoi? parce que le taux de production est limité par la capacité humaine de travail, qui se traduit finalement par son coût.

    L'énergie de fusion est peut etre inépuisable, mais si elle coûte trop cher à produire, on sera très limité dans sa production quand même !

Discussions similaires

  1. TPE: Quel avenir pour le pétrole dans les carburants?
    Par Les Pétrogales dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 6
    Dernier message: 22/11/2008, 11h06
  2. Solaire photovoltaïque : quelles sont les technologies les plus propres?
    Par NinonR dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 37
    Dernier message: 05/11/2007, 13h33
  3. Vecteur propres et valeurs propres
    Par Karine942 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 5
    Dernier message: 30/10/2007, 08h35
  4. Les carburants au colza
    Par Ragnarok dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 26/01/2006, 21h39
  5. Espaces propres,vecteurs propres et etc...
    Par kerod dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 5
    Dernier message: 02/11/2004, 11h59