Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Actualité - En bref : Galileo achève avec succès sa validation en orbite



  1. #1
    V5bot

    Actualité - En bref : Galileo achève avec succès sa validation en orbite

    Alors que le déploiement de la constellation Galileo va s’accélérer (six satellites seront lancés cette année par Arianespace), l’Esa annonce le succès de la phase de validation en orbite. En...

    Lire la suite : En bref : Galileo achève avec succès sa validation en orbite

  2. Publicité
  3. #2
    EspritTordu

    Re : Actualité - En bref : Galileo achève avec succès sa validation en orbite

    La précision de 8 mètres citée est-elle la précision nominale et finale du système gratuit? Car fondamentalement elle n'est pas très attractive. Pour un piéton, il faut viser le mètre.

  4. #3
    Michel_du_63

    Re: Actualité - En bref : Galileo achève avec succès sa validation en orbite

    Qui fabrique les satellites après les déboires de la société Allemande OHB ?

  5. #4
    richard 31
    Modérateur

    Re : Re: Actualité - En bref : Galileo achève avec succès sa validation en orbite

    bonjour,
    il me semble que c'est astrium (groupe airbus a présent) qui en assure la continuité ,
    http://www.futura-sciences.com/magaz...uropeen-46950/

    Les quatre satellites actuellement en l’air sont ceux de la phase dite de développement et de validation en orbite (IOV, In-Orbit Validation), réalisés sous la maîtrise d'œuvre d'Astrium.
    Dernière modification par richard 31 ; 19/02/2014 à 14h58.
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    delphi_jb

    Re: Actualité - En bref : Galileo achève avec succès sa validation en orbite

    La précision de 8 mètres citée est-elle la précision nominale et finale du système gratuit? Car fondamentalement elle n'est pas très attractive. Pour un piéton, il faut viser le mètre.
    Cette précision est atteinte avec seulement 4 satellites !
    avec le GPS, je suis relié en permanence entre 4 et 8 satellites. Au plus ce nombre augmentera, au plus la précision et le taux d'erreur diminueront, ceci grâce a une "triangulation" fortement amélioré du fait des données supplémentaires provenant des satellites supplémentaires.

    En gros, ça va être bon ! Bien meilleurs que le GPS ça c'est certain. Heureusement en même temps... ^^

  8. #6
    regulus

    Re: Actualité - En bref : Galileo achève avec succès sa validation en orbite

    "Bien meilleurs que le GPS ça c'est certain."
    Galileo sera peut-être meilleur que le GPS d'il y a 10 ans. Mais le GPS n'arrête pas d'évoluer. Le GPS III dont les nouveaux satellites devraient rejoindre leur orbite à partir de cette année vont encore considérablement améliorer les choses.
    Cf. http://www.digitaltrends.com/mobile/...ration-of-gps/
    Donc, en gros il est prévu un positionnement atteignant le mètre avec le nouveau signal L2C. Et même atteindre une position meilleure que le mètre avec le troisième signal L5.
    La compétition est donc lancée. Mais quels avantages vont rester à Galileo, à part l'indépendance et donner du travail aux PME allemandes ?

  9. Publicité
  10. #7
    EspritTordu

    Re : Re: Actualité - En bref : Galileo achève avec succès sa validation en orbite

    Merci je croyais que l'on ne se situait qu'avec 4 satellites, mais si on augmente leur nombre, je comprends qu'on peut améliorer la précision alors!

  11. #8
    EspritTordu

    Re : Re: Actualité - En bref : Galileo achève avec succès sa validation en orbite

    Citation Envoyé par regulus Voir le message
    "Bien meilleurs que le GPS ça c'est certain."
    Galileo sera peut-être meilleur que le GPS d'il y a 10 ans. Mais le GPS n'arrête pas d'évoluer. Le GPS III dont les nouveaux satellites devraient rejoindre leur orbite à partir de cette année vont encore considérablement améliorer les choses.
    Cf. http://www.digitaltrends.com/mobile/...ration-of-gps/
    Donc, en gros il est prévu un positionnement atteignant le mètre avec le nouveau signal L2C. Et même atteindre une position meilleure que le mètre avec le troisième signal L5.
    La compétition est donc lancée. Mais quels avantages vont rester à Galileo, à part l'indépendance et donner du travail aux PME allemandes ?
    Galileo a déjà réussi à faire de la concurrence au GPS, sans quoi on n'aurait pas de nouvelle version?

    Galileo n'a-t-il pas la possibilité d'avoir un signal ascendant ou quelque chose comme cela?