Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Actualité - En bref : jouer du jazz influence le cerveau



  1. #1
    V5bot

    Actualité - En bref : jouer du jazz influence le cerveau

    Quelles zones du cerveau travaillent-elles chez les jazzmans ? En analysant l’activité cérébrale de pianistes joueurs de jazz, des chercheurs états-uniens ont mis le doigt sur un circuit cérébral...

    Lire la suite : En bref : jouer du jazz influence le cerveau

  2. Publicité
  3. #2
    JeanLuc.m

    Re: Actualité - En bref : jouer du jazz influence le cerveau

    Qu'est ce qui n'influence pas le cerveau ?

  4. #3
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actualité - En bref : jouer du jazz influence le cerveau

    La question n'est pas de savoir si cela influence le cerveau mais de quelle manière. Et c'est ce dernier point qui est mis en évidence de manière intéressante dans l'article.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  5. #4
    invite06459106

    Re : Actualité - En bref : jouer du jazz influence le cerveau

    Intéressant, même si le titre est..."mal" choisit. Limite stigmatisation, surtout suivi de:
    Le jazz est une musique à part
    , ou :
    la structure tout à fait originale du cerveau des jazzmans
    . Si l'étude avait porté sur un autre genre de musique improvisée, les conclusions auraient -elles été différentes?
    Bien sur, on peut penser que c'est du pinaillage, et cela n'enlève rien à l'intérêt du truc.
    Cordialement,
    Dernière modification par didier941751 ; 25/02/2014 à 14h53.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actualité - En bref : jouer du jazz influence le cerveau

    Je ne vois aucune stigmatisation même implicite ou involontaire. Le jazz est quand même le meilleur exemple de musique improvisée en groupe. Rien à voir avec les improvisations d'un soliste.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  8. #6
    invite06459106

    Re : Actualité - En bref : jouer du jazz influence le cerveau

    J'ai mis un smiley...quand au meilleur exemple, bof....on peut aussi bien improviser sur des structures complexes et en utilisant les modes de façon tout aussi complexes(même en blues, fusion,ou rock...ect...) autres que le jazz. C'était pour le coté une peu récurrent du "jazz(ça marche pour musique classique aussi...), musique élitiste"(pas ici hein, mais en général, pour ceux qui y sont réfractaires), et "appuyée" par les 2 citations que j'ai mises.
    Comme dit plus haut, ce n'est qu'un détail, mais quand j'ai lu le titre de la news, me suis demandé quelle était la spécificité du jazz, quand j'ai ouvert l'article, et lu, à mon sens, aucune, et quand je suis allé sur le site ou l'étude est publiée, rien vu en ce sens(d'ailleurs la structure est un blues).D'ailleurs, le titre qu'ils ont mis est plus explicite à mon gout, mais ce n'est que le mien.
    Cordialement

  9. Publicité
  10. #7
    ann72

    Re : Actualité - En bref : jouer du jazz influence le cerveau

    C'a m'étonne pas que le jazz active les zones du langage , on devrait vérifier avec Bach , je trouve que un peu pareil !

  11. #8
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actualité - En bref : jouer du jazz influence le cerveau

    Avec pas mal de morceaux de Bach c’est plutôt la zone des maths qui pourrait être activée
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  12. #9
    ann72

    Re : Actualité - En bref : jouer du jazz influence le cerveau

    Oui c'est vrai !
    mais je ne suis pas la seule a faire le rapprochement !

    http://jazz.blogs.liberation.fr/2012...ach-jazz-jazz/

    Quand j'ai une idée je vais voir sur internet si d'autres ont eu la même pensée !
    Au départ je me demandais , jazz , pourquoi jazz qu'a t'il de particulier ?

  13. #10
    Cotissois31

    Re : Actualité - En bref : jouer du jazz influence le cerveau

    Il est assez normal de concentrer une étude au jazz parce que tout le monde sait que le jazz allait donner ce genre de conclusions.
    On aurait les mêmes conclusions avec tout genre musical utilisant la liberté artistique et l'intégration orchestrale.
    Le jazz est simplement la forme moderne la plus médiatique en Occident de ces principes musicaux libertaires.

    Fondamentalement, la conclusion ne peut pas correspondre au musicien de jazz, mais au musicien libre de jazz, car le mot libre est plus important que le mot jazz. Tous les musiciens de jazz ne se sentent pas libres, certains sont prisonniers de ce qu'ils ont appris, et donc n'ont pas le même fonctionnement du cerveau.
    Dernière modification par Cotissois31 ; 11/12/2017 à 11h55.

  14. #11
    invite06459106

    Re : Actualité - En bref : jouer du jazz influence le cerveau

    Citation Envoyé par Cotissois31 Voir le message
    et donc n'ont pas le même fonctionnement du cerveau.
    Ha bon...?
    En fait dès qu'il y a une certaine somme d'apprentissage (académique ou non), il doit y avoir ce que révèle l'étude ( et ce, peu importe le style), non?
    Si l'étude aurait été faite sur les tâlas par exemple (rythme indien), au vu de la complexité de ceux-ci, aurait-elle donné un autre résultat?

  15. #12
    Cotissois31

    Re : Actualité - En bref : jouer du jazz influence le cerveau

    Par contre, concernant l'importance de la syntaxe et la faiblesse de la sémantique, je ne pense pas qu'il faille y définir une caractéristique du jazz. C'est surtout la définition de l'exercice de style.
    Il n'est pas étonnant que ces musiciens aient pour l'expérience jouer de façon académique dans le pur exercice de style où la technique et la récupération prime sur la cohérence de l'ensemble. Mais un jazz académique ne définit pas le jazz.

  16. Publicité
  17. #13
    Cotissois31

    Re : Actualité - En bref : jouer du jazz influence le cerveau

    En fait dès qu'il y a une certaine somme d'apprentissage (académique ou non), il doit y avoir ce que révèle l'étude ( et ce, peu importe le style), non?
    Cela revient à mon second point.
    La domination de la syntaxe sur la sémantique traduit l'exercice de style.
    Dans l'exercice de style, la liberté se restreint forcément et permet d'appliquer les gammes apprises à l'école.
    Il faut alors éviter de prononcer le mot "jazz" et dire "un jazz classique dans l'exercice de style".
    Les amateurs d'art associent beaucoup les courants musicaux à une philosophie plus qu'à un exercice de style, donc il est normal de réagir. Mais si l'idée est de vulgariser, je comprends bien cet article.
    Dernière modification par Cotissois31 ; 11/12/2017 à 12h58.