Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Actualité - Des plantes captent les bruits de leurs prédateurs



  1. #1
    V5bot

    Actualité - Des plantes captent les bruits de leurs prédateurs

    L'arabette des dames, cousine de la moutarde, déclenche un mécanisme de défense chimique lorsqu'elle capte les vibrations acoustiques émises par un prédateur, une chenille. C'est ce qu'ont...

    Lire la suite : Des plantes captent les bruits de leurs prédateurs

  2. Publicité
  3. #2
    lesapotres

    Re: Actualité - Des plantes captent les bruits de leurs prédateurs

    Bonjour
    Comment distinguer les vibrations des feuilles d'Arabidopsis de 0.00254 mm d'amplitude de celles provoquées
    par la mastication du predateur,la chenille de Pieris rapae ?
    Dernière modification par lesapotres ; 09/07/2014 à 14h58.

  4. #3
    noir_ecaille

    Re : Re: Actualité - Des plantes captent les bruits de leurs prédateurs

    Passionnant

    On savait que certaines phytohormones influencent des bosquets entiers, maintenant on peut aussi inclure des vibrations/ons ultraspécifiques visiblement !

    Reste à élucider le mécanisme. Je vote/propose pour hypothèse des poils, à l'image de la dionée.
    Dernière modification par noir_ecaille ; 09/07/2014 à 23h24.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  5. #4
    Ryuujin

    Re : Re: Actualité - Des plantes captent les bruits de leurs prédateurs

    Ca m'a l'air assez survendu au vu des stats qui sont faites.
    Et les différences avec p<0.05 alors que les intervalles de confiance à 95% ne montrent rien de clair, ça met pas en confiance.

    J'aurais aimé voir un témoin négatif également.
    Dernière modification par Ryuujin ; 15/07/2014 à 10h14.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    noir_ecaille

    Re : Re: Actualité - Des plantes captent les bruits de leurs prédateurs

    L'article sous-entend qu'il y a eu des témoins négatifs, par exemple :
    http://link.springer.com/article/10..../fulltext.html
    Citation Envoyé par Springer Link
    In each replicate (N = 22), we used a different chewing exemplar from the recordings made above. A single replicate included four plants: two plants received the chewing playback, while two received a sham control (silent actuator attached to the leaf).
    Citation Envoyé par Springer Link
    Second, we assessed the roles of direct induction (increased defenses in the absence of herbivory) vs. priming (increased defenses in response to herbivory), by adding a ‘no herbivory’ treatment consisting of plants that received the vibration playbacks and clip cages but no caterpillar feeding.
    Citation Envoyé par Springer Link
    Third, we asked whether the response to vibration was specific to chewing vibrations, as opposed to being induced by simply any vibration, a possibility not excluded by the first experiment. To address this question, we included two additional vibration controls: wind-induced vibrations, a common source of vibrational noise in the field; and the vibrational mating song of a leafhopper, chosen because it has a similar frequency spectrum to that of chewing, but a contrasting temporal pattern.
    Dernière modification par noir_ecaille ; 15/07/2014 à 13h59.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche