Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Actualité - Portrait de la comète de Rosetta en pleine activité



  1. #1
    V5bot

    Actualité - Portrait de la comète de Rosetta en pleine activité

    Depuis le 6 août 2014, la sonde spatiale Rosetta espionne au plus près les activités de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko à quelques dizaines de kilomètres seulement de sa surface....

    Lire la suite : Portrait de la comète de Rosetta en pleine activité

  2. Publicité
  3. #2
    lereveur19

    Re: Actualité - Portrait de la comète de Rosetta en pleine activité

    Bonjour.
    Il y a quelque chose qui m'échappe là dedans.
    La comète est surement passée "à coté" du Soleil un paquet de fois depuis qu'elle existe. Ça m'étonne un peu qu'il lui reste encore de la glace.

  4. #3
    KLASS

    Re : Actualité - Portrait de la comète de Rosetta en pleine activité

    Bonjour

    je pause une question presque similaire, la glace devrait se sublimer dans le vide astronomique. Comment cette eau se maintient elle, d'où vient elle?

  5. #4
    Jarno24

    Re: Actualité - Portrait de la comète de Rosetta en pleine activité

    Il faut bien comprendre que la quantité de glace de la comète est gigantesque (surement plus de 80% de sa composition) et que "la fonte" à l'approche du soleil se fait très superficiellement étant donné la distance à laquelle est passe. Le dégazage est certes spectaculaire étant donné le profil du bolide, mais au final il lui faudrait passer beaucoup plus près du soleil et bien plus souvent pour fondre en intégralité.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    tezcatlipoca

    Re : Re: Actualité - Portrait de la comète de Rosetta en pleine activité

    Citation Envoyé par Jarno24 Voir le message
    Il faut bien comprendre que la quantité de glace de la comète est gigantesque (surement plus de 80% de sa composition) et que "la fonte" à l'approche du soleil se fait très superficiellement étant donné la distance à laquelle est passe. Le dégazage est certes spectaculaire étant donné le profil du bolide, mais au final il lui faudrait passer beaucoup plus près du soleil et bien plus souvent pour fondre en intégralité.
    Bonsoir,

    Je me permets de ne pas être tout à fait d'accord avec ce qui est dit dans ce post.

    Il est bien plus probable que les glaces diverses du noyau ne représente environ que 50 à 60% de sa masse. Peut-être même sensiblement moins, nous allons sans doute le savoir bientôt. Par contre il est exact que cela représente malgré tout des quantités phénoménales de matières volatiles.

    Pour 67P/C-G, Il faut surtout prendre en considération le fait que depuis sa formation, cette comète originaire de la ceinture de Kuiper, ne s'approchait jamais vraiment du Soleil. Ce n'est qu'au cours du XIX siècle que l'influence gravitationnelle des planètes géantes a abaissé progressivement son périhélie à 3, 2,77 puis 1.29 UA et en faire une comète de la famille jupiter.
    Pendant des milliards d'années, 67/P n'a donc pas eu à subir de cures d'amaigrissements régulières (périhélie à 4 UA ou plus) et, ce n'est que depuis quelques dizaines d'années qu'elle vient, tous les 6.5 ans, perdre de son tour de son embompoint dans nos parages ensoleillés.

  8. #6
    KLASS

    Re : Actualité - Portrait de la comète de Rosetta en pleine activité

    Proximité du soleil ou pas , dans le vide la glace devrait se sublimer. Je veux bien croire que ces comètes étaient énormes lors de leur formation mais cela n'explique pas comment cette glace a pu se former.

  9. Publicité