Des chercheurs ont séquencé le génome de l’insecte diptère Polypedilum vanderplanki capable de survivre en perdant 97 % de son eau. Des gènes spécifiques à cette espèce ont été identifiés.

Lire la suite : La déshydratation extrême d’un insecte rendue possible grâce aux gènes