Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Actualité - Attention aux "exoterres mirages"



  1. #1
    V5bot

    Actualité - Attention aux "exoterres mirages"

    Faudra-t-il revoir à la baisse le nombre d'exoterres de la Voie lactée ? Selon les travaux de deux exobiologistes, il semblerait qu'un certain nombre d'exoplanètes en orbite dans la zone...

    Lire la suite : Attention aux "exoterres mirages"

  2. #2
    kcnarf07

    Re : Actualité - Attention aux "exoterres mirages"

    Il est écrit dans l'article : "Rappelons que ces étoiles constituent la majorité des astres autour desquels doivent se trouver des superterres habitables dans la Galaxie. ".
    Même si les étoiles de type M sont de loin les plus nombreuses, cela me semble discutable. Entre les étoiles trop faibles, trop agitées, le fait que l'éventuelle HZ soit très réduite et que la probabilité d'y trouver des planètes s'en trouve réduite, la difficulté de garder une atmosphère aussi près de l'étoile, etc ... l'engouement pour les exoterres autour des étoiles de type M semble surtout motivé par le fait que la détection (aujourd'hui les planètes, un jour des traces d'activités biologiques) est moins difficile. Même si la vie est peut-être possible autour de naines rouges, les étoiles de type F, G ou K devraient quand même fournir le gros des bataillons d'éventuelles exoterres avec eau liquide et atmosphère.
    Ou alors le fait de parler de superterres et non d'exoterres a-t-il une importance ? Des superterres autour d'étoiles F/G/K posent-elles problème ?

    Par contre, l'éventualité de faux positifs est intéressante. A partir de quels types de détections pourra-t-on parler de découverte de vie ? Avec quelles autres données faudrait-il croiser les résultats (Ozone? Méthane ? H2O?) ?
    Dernière modification par kcnarf07 ; 12/12/2014 à 21h12.

  3. #3
    noir_ecaille

    Re : Actualité - Attention aux "exoterres mirages"

    Type K, c'est peut-être un peu limite, dû au risque que la zone "habitable" pourrait se situer en-deçà de l'orbite de synchronicité rotation-révolution ?

    Ce serait un frein à la dynamique d'un géomagnétiqme dans le noyau métallique de la planète. Or la magnétosphère est essentielle pour préserver l'atmosphère d'une planète de l'érosion par les vents provenant son étoile. Sans oublier qu'à distance plus courte, la planète recevra forcément plus de rayonnements que la Terre (radiation en 1/R²).
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

Sur le même thème :