Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Vidéo - Kezako : mais pourquoi la colle... colle ?



  1. #1
    V5bot

    Vidéo - Kezako : mais pourquoi la colle... colle ?

    Qui n’a jamais utilisé de colle pour réparer un objet ? Derrière cette démarche anodine se cache une interaction complexe avec sur les atomes de la matière. Unisciel et l’université de Lille 1...

    Lire la suite : Kezako : mais pourquoi la colle... colle ?

  2. Publicité
  3. #2
    lebeniste

    Re: Vidéo - Kezako : mais pourquoi la colle... colle ?

    Voici un sujet intéressant, mais qui n'échappe pas à cette confusion qui est - hélas - devenue une quasi-règle dès qu'on parle de collage :
    Il est systématiquement question d'adhésion alors que le mot approprié est adhérence.
    Dommage...

  4. #3
    Clidy

    Re: Vidéo - Kezako : mais pourquoi la colle... colle ?

    Bonjour!
    Je suis tout à fait d'accord qu'en se brisant, l'objet perd une certaine quantité de matière. Cependant, en voulant reconstituer l'obje tqu'il est-ce qu'il n'y a pas des risques d'augmentation de la quantité de matière? Si telle est le cas, peut-on dire avec toute rigueur que l'objet reconstitué est identique au précédent?

    Merci.

  5. #4
    trebor

    Re : Re: Vidéo - Kezako : mais pourquoi la colle... colle ?

    Bonjour à tous et bienvenue sur le forum Clidy,

    Coller ce n'est pas souder, car dans le cas d'une soudure, les deux parties sont (quasi) parfaitement en liaisons l'une avec l'autre, mais pour y arriver, il faudra fusionner les deux parties et les assembler.

    Le collage il restera toujours un fin film séparateur qui comble les imperfections de contact des deux pièces cassées.

    Mais voyons d'autres avis ?

    Bonne journée à tous
    Faire tout pour que demain soit meilleur

  6. A voir en vidéo sur Futura