Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 29 sur 29

Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone



  1. #1
    V5bot

    Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    Un casque développé par des ingénieurs de chez Samsung pourrait permettre de détecter rapidement les risques d'accidents vasculaires cérébraux. Les données sont d'abord recueillies par des...

    Lire la suite : En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

  2. Publicité
  3. #2
    fredegaire

    Re : Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    Bonjour.

    Cet équipement repère les signes avant-coureurs d'un AVC. Combien de temps avant l'accident ces signes se manifestent-ils ? Si c'est quelques mois, on peut envisager de l'utiliser lors de visites médicales, mais si c'est quelques heures, je ne vois pas bien à quoi sert cette invention.

  4. #3
    myoper
    Modérateur

    Re : Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    Il y a un truc que je ne comprends pas: un AVasculaireC est, pour faire simple, une artère qui se bouche ou au contraire qui se met à saigner et la cause en est la plupart du temps extra-cérébrale et quand la cause est intra-cérébrale, elle n'est pas sous la dépendance de l'activité cérébrale.
    Comment détecter par des ondes cérébrales ce qui ne se manifeste pas par des ondes cérébrales ?

  5. #4
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    Les publis que j'ai trouvées sur le lien entre la baisse du début sanguin cérébral et les modifications de l'électrogénèse ne sont pas très nombreuses ; 4 ou 5, pas récentes ( près de 18 ans pour la dernière). Et toutes les études ont été réalisées dans un contexte très spécifique ( patient sous AG pendant endartériectomie carotidienne).
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9579496
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9227681
    Plus rien depuis, y compris dans d'autres conditions? Ca me laisse dubitative...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    remsynji

    Re : Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    Je pense que cette appli cherche à permettre le diagnostic rapide d'un AVC, avant qu'une équipe de soin s'en occupe. Signe avant coureur est franchement abusif, il s'agirait plutôt des tout premiers signes. Ce serait de toute façon intéressant sur des patients à risque et permettre une prise en charge plus rapide et plus ciblée du patient. Idem pour une éventuelle application cardiaque.

  8. #6
    fredegaire

    Re : Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    Merci pour vos réponses.

    Je comprends mieux l'intérêt pour un diagnostic rapide.

  9. Publicité
  10. #7
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    Citation Envoyé par remsynji Voir le message
    Je pense que cette appli cherche à permettre le diagnostic rapide d'un AVC, avant qu'une équipe de soin s'en occupe.
    Faudrait commencer par faire une étude clinique et corréler les modifications de l'EEG à l'appréciation quantitative de la baisse du DSC! Pas vu de publi sur le sujet. J'ai bien l'impression qu'ils y vont à l'aveugle, là...

  11. #8
    EauPure

    Re : Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    Peut être ont il provoqué des avc sur des animaux avec des médicaments et ils ne veulent pas le crier sur les toits
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  12. #9
    minushabens

    Re : Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    Est-ce qu'une artère en cours de bouchage produit un bruit, comme un souffle au coeur? Si oui ça pourrait être une façon de repérer les problème, avec un simple microphone.
    Dernière modification par minushabens ; 29/01/2015 à 15h01.

  13. #10
    remsynji

    Re : Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    C'est pas un peu (beaucoup) hors sujet? (Sans parler de l'amalgame entre vivisection et expérimentation animale manifestement militante et donc propagandiste)

  14. #11
    remsynji

    Re : Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Faudrait commencer par faire une étude clinique et corréler les modifications de l'EEG à l'appréciation quantitative de la baisse du DSC! Pas vu de publi sur le sujet. J'ai bien l'impression qu'ils y vont à l'aveugle, là...
    Je ne suis pas neurologue, mais je suis étonné. En cas d'AVC surtout avec expression clinique, il n'y a pas de modification de l'EEG? Pourquoi faudrait-il qu'il y ait une corrélation quantitative, une simple corrélation qualitative ne suffit-elle pas dans le contexte? (Diagnostic rapide d'urgence avec donc volonté d'une d'une VPN élevée et pas forcément une VPP élevée)

  15. #12
    EauPure

    Re : Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    Citation Envoyé par remsynji Voir le message
    C'est pas un peu (beaucoup) hors sujet?
    je répondais à mh34 mais si vous avez une meilleure réponse ...
    Citation Envoyé par mh34
    Faudrait commencer par faire une étude clinique et corréler les modifications de l'EEG à l'appréciation quantitative de la baisse du DSC! Pas vu de publi sur le sujet. J'ai bien l'impression qu'ils y vont à l'aveugle, là...
    Citation Envoyé par remsynji Voir le message
    (Sans parler de l'amalgame entre vivisection et expérimentation animale manifestement militante et donc propagandiste)
    pas plus militante que votre réponse sauf si vous avez une source qui infirme ces expériences d'AVC sur les PNH
    Dernière modification par EauPure ; 29/01/2015 à 16h28.
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  16. Publicité
  17. #13
    minushabens

    Re : Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    Citation Envoyé par EauPure Voir le message
    pas plus militante que votre réponse sauf si vous avez une source qui infirme ces expériences d'AVC sur les PNH
    déjà il faudrait savoir provoquer des AVC chez les animaux. Est-ce possible? De toutes façons on ne voit pas le rapport avec l'actualité, puisqu'il s'agit de détecter un risque d'AVC. Si on le provoque il ne risque pas d'y avoir eu des signes avant-coureurs.

  18. #14
    EauPure

    Re : Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    et pourquoi il n'y en aurait pas si on cherche à provoquer des AVC de la même façon qu'il sont provoqué accidentellement ?
    en provoquant une accumulation de dépôts de cholestérol dans le cerveau des PNH ou en provoquant du stress.
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  19. #15
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    un peu comme Myoper et Marie Helène, j'ai du mal à comprendre.
    ou alors il s'agit d'une expérimentation dans le but de prévenir les personnes dites "à risque" ( si c'est diagnosticable ) , comme lesquelles ? celles qui justement sortent d'un AVC. ou d'une sorte d'AVC.
    ou à l'hopital avec des pb cardiaques par exemple.??
    sinon, je ne me vois pas marcher dans la rue avec ce machin sur la tête.
    bref, c'est pas tout clair pour moi.
    Cdt
    Dernière modification par ansset ; 29/01/2015 à 17h26.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  20. #16
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    et blague à part, je ne savais pas que samsung faisait dans le médical maintenant .
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  21. #17
    myoper
    Modérateur

    Re : Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    Citation Envoyé par remsynji Voir le message
    Je ne suis pas neurologue, mais je suis étonné. En cas d'AVC surtout avec expression clinique, il n'y a pas de modification de l'EEG? Pourquoi faudrait-il qu'il y ait une corrélation quantitative, une simple corrélation qualitative ne suffit-elle pas dans le contexte? (Diagnostic rapide d'urgence avec donc volonté d'une d'une VPN élevée et pas forcément une VPP élevée)
    Si je comprend bien, dans ce cas, quantitative et qualitative veut dire la même chose: une baisse du DSC suffisant pour que sa qualité en soit affectée (jusqu'à la souffrance cérébrale) et si on a une corrélation entre la clinique et l'accident, on a pas de corrélation entre l'EEG (modifications non spécifiques) et la circulation cérébrale.
    A noter que l'EEG nous donne une activité de surface globale alors que l'AVC est très localisé.

  22. #18
    mikelb

    Re: Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    Beaucoup d'AVC sont provoqués par un problème cardiaque : la Fibrillation Auriculaire (FA), un caillot se forme dans l'oreillette et part dans la circulation (pour faire simple)..
    Le "nouveau matériau très conducteur" permettrait de construire un "Holter" en le combinant avec un smartphone.
    Permettant ainsi de faire un relevé au long court, ce qui permettrait d'éviter les AVC en prescrivant des anticoagulants.....

  23. Publicité
  24. #19
    myoper
    Modérateur

    Re : Re: Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    Citation Envoyé par mikelb Voir le message
    Beaucoup d'AVC sont provoqués par un problème cardiaque : la Fibrillation Auriculaire (FA), un caillot se forme dans l'oreillette et part dans la circulation (pour faire simple)..
    Le "nouveau matériau très conducteur" permettrait de construire un "Holter" en le combinant avec un smartphone.
    Permettant ainsi de faire un relevé au long court, ce qui permettrait d'éviter les AVC en prescrivant des anticoagulants.....
    Ça revient à faire un holter qui existe déjà.
    Au passage, si les anti-coagulants sont prescrit alors que le trouble du rythme n'est pas assez important ou établi (pas besoin d'un holter pour diagnostiquer une FA, un simple ECG suffit), ils vont aussi pouvoir provoquer des AVC sans bénéfice protecteur.

  25. #20
    mikelb

    Re: Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    Bonjour,
    ma suggestion est dans le titre :"prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone" . Un "holter" cardiaque coûte (en France) environ 3800 à 4000 EUROS. Un accessoire de 100 euros connecté au smartphone serait le bienvenu si l'on veut suivre, au long cours, des personnes à risque. La F.A. étant une pathologie sournoise qui fait des milliers de morts en France par AVC. Le même principe vient d'être appliqué à un accessoire de smartphone (et son application adéquate), d'un coût de 30 euros, capable d'analyser une goutte de sang pour détecter le "sida". Cordialement!

  26. #21
    myoper
    Modérateur

    Re : Re: Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    Citation Envoyé par mikelb Voir le message
    Un "holter" cardiaque coûte (en France) environ 3800 à 4000 EUROS. Un accessoire de 100 euros connecté au smartphone serait le bienvenu si l'on veut suivre, au long cours, des personnes à risque.
    Je comprends bien mais quelle est une personne "à risque" de FA qu'il serait utile de suivre ?
    Et combien couterait un smartphone qui ferait un holter fiable (qui ne laisserait pas passer une FA et qui n'en diagnostiquerait pas à tort), non parasité et qui serait diagnostiquée par qui ou comment (je précise tout de suite que les diagnostics automatiques que font les ECG pourtant effectués dans de bonne conditions de repos ne sont pas réputés pour leur fiabilité, en particulier les trémulations de la ligne isoélectrique) ?

    Si le holter à ce cout la, la même technologie sur le smartphone aura le même cout (ou tous baisseront par économies d'échelle).

    Au passage, est-ce que le smart phonerait encore s'il est utilisé en holter ?
    La totalité des appareils électroniques de diagnostic utilisés en médecine peuvent être imaginés intégrés à un smartphone s'il est possible de les miniaturiser mais je ne suis pas sur que sans interprétation, il seraient d'une grande utilité.

  27. #22
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : Re: Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Je comprends bien mais quelle est une personne "à risque" de FA qu'il serait utile de suivre ?
    salut, tu m'as coupé la question sous le pied.
    Cdt.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  28. #23
    mikelb

    Re: Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    Bonjour,
    pour répondre à mioper, les personnes à risque sont les personnes âgées (âge>65ans), obésité, le sexe (les femmes sont plus exposées), etc. Pour une approche plus "scientifique", on peut calculer un "score" le CHA2DS2-VASc avec votre médecin traitant. Il y aussi des recommandations de la HAS pour les traitements.
    Ce que je retiens de cet article est :
    -l'organisation de la recherche : le 'CREATIVE LAB"
    -les nouveaux capteurs
    -l'utilisation du smartphone (c'est un ordinateur qui fait du téléphone, de la photo, du cinéma, et beaucoup d'autres choses!!!)
    Le Dr Jean-philippe Couderc de l'Université de Rochester (USA) étudie comment diagnostiquer la F.A. en filmant les visages ( 30% des personnes souffrant de F.A. ne seraient pas diagnostiquées).
    C'est avec plaisir que je participe pour la première fois à ce forum, en ce qui me concerne le sujet est clos.

  29. #24
    ansset
    Animateur Mathématiques

    Re : Re: Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    Citation Envoyé par mikelb Voir le message
    C'est avec plaisir que je participe pour la première fois à ce forum, en ce qui me concerne le sujet est clos.
    j'espère que ce n'est pas du aux réponses qui t'on été adressées.
    le sujet est intéressant en soit, même s'il pose justement des questions , chacun le creuse à sa manière.
    et ta dernière réponse apporte un éclairage.
    enfin, je suppose que tous les intervenants sont ds le même état d'esprit.
    cordialement.
    Dernière modification par ansset ; 10/02/2015 à 15h11.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  30. Publicité
  31. #25
    myoper
    Modérateur

    Re : Re: Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    Citation Envoyé par mikelb Voir le message
    Bonjour,
    pour répondre à mioper, les personnes à risque sont les personnes âgées (âge>65ans), obésité, le sexe (les femmes sont plus exposées), etc. Pour une approche plus "scientifique", on peut calculer un "score" le CHA2DS2-VASc avec votre médecin traitant.
    Ce ne sont pas des facteurs de risque de FA, mais un risque d'AVC chez certains porteurs de FA (pas besoin de holter car le diagnostic est fait et ils en sont porteurs).

    Je maintiens donc mes observations.
    Les causes de la FA sont rarement connues ; on la retrouve plus souvent dans certaines conditions ou maladies, comme l'HTA (très) mal contrôlée, les atteintes valvulaires avancées (mitrales), certaines myocardiopathies, certains troubles du rythme (BAV du 1er degré), etc. et pour avoir un holter, il y a toujours besoin d'une électronique fiable mais surtout d'une interprétation des tracés obtenus.

  32. #26
    Jc68000

    Re: Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    Bonjour à tous, désolé de voir tardivement ce fil qui me semble somme toute très intéressant.

    Il y a évidemment un intérêt premier à ce type de casque : déceler rapidement, ceci au "domicile", les risques d'apparition mais également de rechute.
    je lisais à l'instant que "les personnes à risque sont ..." or je ne rentre pas dans ces cases.
    Pour information les avc sont de plus en plus fréquents et affectent de plus en plus de jeunes.

    L'intérêt n'est pas autant la surveillance préventive d'une certaine population à risque que la protection des risques de rechute.

    Second intérêt : surveiller les ondes cérébrales, surtout lors de maladies non expliquées par ne serait-Ce que la science. J'en sais quelque chose,
    Peut-être qu'un jour ce sera un sujet, je l'espère, qui sera traité par Futura sciences.
    malheureusement, sur le terrain le diagnostic est plus que défaillant sur ce point.

    En l'occurence ce type de casque m'intéresse vivement et j'aimerais me le procurer voire l'essayer. En espérant et éviter une rechute, et comprendre un peu plus ce qui m'arrive puisque le corps médical, je parle au nom d'énormement de mes compagnons d'infortune, qui attendent ne serait-Ce qu'un début de réponse sur ce qu'ils vivent (pour les personnes intéressées ce mal s'appelle "acouphène" - "tinnitus" en anglais - auquel viennent se rajouter d'autres par exemple l'hyperacousie - au moins 5% de la population durement affectés).

  33. #27
    myoper
    Modérateur

    Re : Re: Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    Citation Envoyé par Jc68000 Voir le message
    malheureusement, sur le terrain le diagnostic est plus que défaillant sur ce point.
    Raison pour laquelle ce genre de chose ne présente pas d’intérêt dans ce cas: si les données obtenues par des appareillages fiables dans des conditions contrôlées ne donnent rien, quelques informations choisies quasiment au hasard, enregistrées de façon incontrôlées et non interprétées ou non interprétables, ne seront pas utiles.
    En ce qui concerne la surveillance des rechutes, tout est à faire puisque la variabilité de ces données étant une constante chez les individus, ils risquent fort de se faire hospitaliser trois fois par jour en urgence.

  34. #28
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Re: Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    Citation Envoyé par Jc68000 Voir le message



    Second intérêt : surveiller les ondes cérébrales, surtout lors de maladies non expliquées par ne serait-Ce que la science.
    Ou pas. Faudrait à un moment s'arrêter de croire que ce genre d'appareil peut être utile à autre chose qu'à générer une angoisse exponentielle chez les utilisateurs, hein...surtout compte-tenu des inévitables utilisations sauvages et autres auto-diagnostics , qui comme l'a dit Myoper, ne feront qu'emboliser les urgences.
    Plus on multipliera ces systèmes d'auto-enregistrement, plus on se trouvera devant ce genre de situation ; http://forums.futura-sciences.com/sa...ml#post5277340
    Et encore là c'est juste avec un tensiomètre basique..dont le brassard comme le fait remarquer Hazel n'est sans doute même pas adapté à ce cas de figure...
    Je ne veux même pas imaginer ce que ça peut donner avec un EEG portatif personnel, qu'on mettra forcément un jour ou l'autre sur la tête du petit "pour voir"...
    Ou alors il faut que le porteur n'ait pas accès aux données enregistrées.

  35. #29
    Julybiza

    Re : Actualité - En bref : prévoir les risques d'AVC grâce à son smartphone

    En tout cas je n'aurai jamais vraiment confiance dans l'utilisation d'un smartphone pour détecter les maladie. Je pense que les chercheurs en sont encore à une phase de test et que ça relève plutôt du gadget pour le moment, en epsérant qu ela science s'améliore encore et toujours.