Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Actualité - Sa mission terminée, la sonde Messenger va s'écraser sur Mercure



  1. #1
    V5bot

    Actualité - Sa mission terminée, la sonde Messenger va s'écraser sur Mercure

    La mission Messenger de la Nasa autour de Mercure se termine. Après quatre années d’activité, le bilan scientifique est excellent et offre un nouveau visage de cette petite planète, qui n’est pas...

    Lire la suite : Sa mission terminée, la sonde Messenger va s'écraser sur Mercure

  2. Publicité
  3. #2
    Carcharodon

    Re : Actualité - Sa mission terminée, la sonde Messenger va s'écraser sur Mercure

    Il est intéressant de noter que Mercure serait la planète nécessitant le délai le plus court de transit, a partir de la terre, pour un transfert de Hohmann classique, de toutes les planètes du système solaire (un peu plus de 3 mois en tir direct).
    Plus rapide encore que pour Vénus.
    Pourquoi ? car un transfert de Hohmann se fait entre les deux sommets opposés d'une ellipse, et ce demi grand axe est le plus petit entre la terre et mercure qu'entre la terre et n'importe laquelle des autres planètes, vu que mercure est plus proche du soleil, foyer de l'ellipse.
    Cependant, ce transfert serait alors terriblement gourmand en ergols, car il nécessiterait un très long tir d'injection (a partir de la terre) et un très long tir de mise en orbite a l'arrivée, pour un total "inacceptable" (avec nos moyens actuels de propulsion) de ~13 km/s, en plus des 7.5 km/s a fournir au départ pour se mettre en orbite terrestre.
    Plus de 20 km/s au total, tout simplement énorme et même rédhibitoire avec notre technologie actuelle.
    C'est pour cette raison que la fronde gravitationnelle a été employée, faisant passer les 3 mois de trajet en transfert direct (de Hohmann) a... 7 ans de temps de transfert avant la mise en orbite autour de Mercure.
    C'est a dire 25 fois plus de temps ( !!!) que le trajet direct, mais c'est la seule façon d'y parvenir.

    Mercure est bien plus difficile d'accès (en terme de dv a injecter) que n'importe quelle autre planète du système solaire, alors que c'est, en théorie, la plus rapide à rejoindre par un transfert du Hohmann !
    Étonnant paradoxe, non ?!
    C'est pour cette raison que MESSENGER fut la première sonde a pouvoir s'y mettre en orbite, au prix d'un cheminement tortueux, mais qui lui a fait économiser beaucoup de poussée, seule façon de rendre ce genre de mission réalisable techniquement.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  4. #3
    noir_ecaille

    Re : Actualité - Sa mission terminée, la sonde Messenger va s'écraser sur Mercure

    Il y a Mariner 10 de 1974 à 1975 qui a déjà survolé Mercure. Trois survols effectués, je suppose que ce n'est pas à proprement parler une mise en orbite "définitive", mais on n'en était pas loin.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  5. #4
    noir_ecaille

    Re : Actualité - Sa mission terminée, la sonde Messenger va s'écraser sur Mercure

    Citation Envoyé par FS
    Les scientifiques ont pu y observer une des étapes les plus importantes de l’histoire des planètes internes, celle de l'apport d'eau et de matière organique (c'est-à-dire composée de molécules à base de carbone) par des astéroïdes ou des comètes. Sur Terre, la chimie prébiotique a pu commencer ainsi.
    C'est regrettable, cette méconnaissance des travaux prébiotiques à partir de conditions non pas "pluvio-météoriques" mais géothermales.

    La "panspermie" n'est qu'une des pistes explorées et elle est en perte de vitesse (ex : eaux cométaire et terrienne de signature isotopique différente).
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Carcharodon

    Re : Actualité - Sa mission terminée, la sonde Messenger va s'écraser sur Mercure

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    Il y a Mariner 10 de 1974 à 1975 qui a déjà survolé Mercure. Trois survols effectués, je suppose que ce n'est pas à proprement parler une mise en orbite "définitive", mais on n'en était pas loin.
    Si, on en était très loin (quelque chose comme 6 ou 7 km/s).
    Chaque passage au périastre de Mercure se faisait a plus d'une orbite de Mercure autour du soleil de différence, donc a plus d'une année de Mercure, avec la précédente...
    C'est regrettable, cette méconnaissance de la mécanique astronautique qui fait dire de telles énormités.
    Si la sonde MESSENGER a mis 7 ans pour faire un trajet qui lui permet de s'arrêter a mercure, là ou MARINER a mis 4 mois a partir de la terre pour rejoindre mercure sans pouvoir s'y arrêter, c'est qu'il y a des raisons, raisons que j'expose plus haut mais qui semblent t'avoir totalement échappé...
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  8. #6
    fredegaire

    Re : Actualité - Sa mission terminée, la sonde Messenger va s'écraser sur Mercure

    Du coup, il reste deux planètes qui n'ont pas encore reçu de sondes en orbite : Uranus et Neptune. Je n'ai jamais vu nulle part de projet d'en envoyer autour de ces planètes et je trouve ça surprenant.

  9. Publicité
  10. #7
    noir_ecaille

    Re : Actualité - Sa mission terminée, la sonde Messenger va s'écraser sur Mercure

    Du coup tu m'intrigue Carcharodon

    Je pouic que dalle au trajet de Mariner 10 apparemment... Peux-tu éclairer ma chandelle ?
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  11. #8
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Actualité - Sa mission terminée, la sonde Messenger va s'écraser sur Mercure

    Si Carcharodon peut expliquer sans mordre (pour une fois ) tout le monde y gagnerait.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  12. #9
    Carcharodon

    Re : Actualité - Sa mission terminée, la sonde Messenger va s'écraser sur Mercure

    le :
    C'est regrettable, cette méconnaissance de la mécanique astronautique
    c'était pour répondre au sien juste avant


    En résumé, un transit interplanétaire classique (Hohmann) c'est une demi ellipse, dont le départ se fait au bon moment pour que l'arrivée au sommet suivant se fasse au moment ou la cible (une planète) y est aussi.
    A ce moment là, on opère une poussée pour avoir l’énergie identique a l'orbite de la planète visée et donc y rester en orbite.
    Le problème avec mercure, c'est qu'elle nécessite, a cause de son orbite proche du soleil, d'abord de mettre un gros coup frein en partant de la terre (pour tomber le périhélie a la hauteur de l'orbite de mercure), puis de remettre un autre gros coup de frein (toujours en référentiel solaire) afin de tomber l'aphélie et de rester en orbite autour de mercure.
    et c'est ce gros coup de frein a l'arrivée sur mercure qui est vraiment énorme.
    A l'arrivée, créer un périastre très bas avec mercure n'est pas un problème, le problème c'est de réussir a pousser assez fort a ce périastre pour s'arrêter en orbite, puis descendre le périastre : tout se passe dans la même poussée, on passe subitement d'une hyperbole (orbite solaire) a une ellipse : on a un périastre qui se situe désormais dans la SOI (sphère d'influence gravitationnelle) de la planète cible, et dont l'altitude va se réduire doucement au fur et a mesure qu'on continue la poussée.
    C'est d'ailleurs pour ça que les orbites scientifiques sont très rarement circulaires : ça coute trop cher d'abaisser l'apoastre au niveau du périastre, et il suffit de regler l'inclinaison orbitale a l'arrivée pour avoir des orbites qui balayent une portion significative de la planète grâce a un périastre toujours en mouvement.
    Donc on peut observer de près sans avoir la necessité d'une orbite basse circulaire, qui coute beaucoup en dv.
    Mais du coup, évidemment, on a pas 24/24 des données rapprochées.
    c'est souvent pas grave pour une mission de ce genre.
    Messenger, par exemple, avait une orbite polaire de 15Mm X 200km.
    Polaire signifie qu'elle balaye périodiquement toutes les faces de la planète.

    Je vous incite à lire le récit de cette mission, elle vaut le coup :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/MESSENGER
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  13. #10
    Carcharodon

    Re : Actualité - Sa mission terminée, la sonde Messenger va s'écraser sur Mercure

    pti complément : la sonde de faisait que 1.1t !
    difficile de mettre plus de masse de CU sans grosses conséquences sur la propulsion et la taille de la fusée... donc le cout de la mission.
    Mercure est véritablement très chère sur ce point.

    Du coup, il reste deux planètes qui n'ont pas encore reçu de sondes en orbite : Uranus et Neptune. Je n'ai jamais vu nulle part de projet d'en envoyer autour de ces planètes et je trouve ça surprenant.
    elles sont "moins chères" a atteindre que mercure, donc on peut y envoyer de la plus grosse sonde, mais faut vraiment pas être pressé.
    Les distances sont ici bien plus considérables.
    La fronde gravitationnelle s'impose, maintenant qu'elle est vraiment bien maîtrisée, mais elle ne réduit jamais le temps de trajet, bien au contraire.
    En fait tout dépend des configurations planétaires et celles ci sont très rarement idéales pour ces astres lointains qui tournent en plusieurs siècles autour du soleil.
    Le résultat c'est qu'une mission vers Uranus ou Neptune s'étale, de la conception a la réalisation, sur au moins 3 décennies, dont une bonne moitié de vol balistique pour rejoindre la cible.

    Tout ceci pourrait être chamboulé avec l'optimisation des moteurs ioniques.
    Une mission comme celle de MESSENGER pourrait arriver en orbite de mercure en beaucoup moins de temps, en une poignée de mois.
    Enfin pour l'instant c'est juste sur le papier...
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  14. #11
    noir_ecaille

    Re : Actualité - Sa mission terminée, la sonde Messenger va s'écraser sur Mercure

    Compris pour Messanger. Mais alors, comment Mariner 10 a fait pour survoler trois fois Mercure ?

    PS : J'avais capté, le coup de la méconnaissance astronautique
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  15. #12
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Re : Actualité - Sa mission terminée, la sonde Messenger va s'écraser sur Mercure

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    Compris pour Messanger. Mais alors, comment Mariner 10 a fait pour survoler trois fois Mercure ?
    De la meme maniere que Messenger a survole 3x Mercure avant de pouvoir finalement se mettre en orbite.
    Mariner 10 etait sur une orbite solaire dont la periode est ~2x plus longue que Mercure. La sonde est toujours la quelque part autour du Soleil.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  16. Publicité
  17. #13
    noir_ecaille

    Re : Actualité - Sa mission terminée, la sonde Messenger va s'écraser sur Mercure

    Ah, je n'avais pas pensé à la possibilité de faire orbiter la sonde autour du Soleil. Je me coucherai moins bête

    Merci Carcharodon et T-K
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche