Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Actualité - Le superordinateur Watson s'attaquera-t-il au cancer ?



  1. #1
    V5bot

    Actualité - Le superordinateur Watson s'attaquera-t-il au cancer ?

    Il a gagné le jeu télévisé Jeopardy... et publié un livre de cuisine. Mais ce ne sont pas là les applications les plus novatrices du superordinateur Watson. IBM veut l'utiliser dans le domaine de...

    Lire la suite : Le superordinateur Watson s'attaquera-t-il au cancer ?

  2. Publicité
  3. #2
    Nick83

    Re: Actualité - Le superordinateur Watson s'attaquera-t-il au cancer ?

    "Watson fait travailler 90 processeurs Power 750 à 8 cœurs,"

    90 processeurs seulement ?
    90 serveurs plutôt.

    Wikipédia :

    La configuration matérielle est composée de 90 serveurs Power 750 réunis dans 10 racks. Chaque POWER 7 750 contient 4 processeurs POWER7 octo-cores cadencés à 3,55 GHz, soit 32 cœurs par serveur, soit au total 2880 cœurs POWER7

  4. #3
    djmisterjon

    Re: Actualité - Le superordinateur Watson s'attaquera-t-il au cancer ?

    90 seulement ?
    1 processeurs 8 coeur coute environ 300 a 450 $

    90x300= 27 000 pour lordi.

    il doi i avoir erreur

  5. #4
    jacquolintégrateur

    Re : Actualité - Le superordinateur Watson s'attaquera-t-il au cancer ?

    Bonjour
    Sans doute pourra-t-il s'attaquer aux énigmes policières: "élémentaire, mon cher Watson !!". Pour ce qui est de la cuisine, les recettes évoquées feraient plutôt penser à Gaston Lagaffe, le célèbre personnage créé par Franquin: la morue aux fraises et au jus d'ananas, par exemple...ou les harengs saures au chocolat...Bon. souhaitons qu'il obtienne des résultats dans la lutte contre le cancer.
    Cette affaire me rappelle une petite histoire: une brillante équipe d'informaticiens et d'ingénieurs électroniciens présente un super ordinateur à un général du Pentagône que l'on prie de poser une question à la machine. "devons-nous renforcer nos bases en extrême orient ou intensifier notre action anti-subversive dans le Sud Est asiatique?" demande le général.
    - "Oui."
    Sur quoi le général se tourne vers les informaticiens, et leur fait remarquer , assez sêchement: "Il n'a rien compris à la question ou il est débile ! "oui", ce n'est pas une réponse explicite !! Quelle alternative est la meilleure, c'est ce que je lui ai demandé !!"
    - Hé bien, demandez lui une précision.
    - Oui...Quoi ? Demande, alors le général.
    - Oui, mon général !!
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  6. A voir en vidéo sur Futura