Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Vidéo - ISS : des jumeaux au cœur d’une expérience spatiale inédite



  1. #1
    V5bot

    Vidéo - ISS : des jumeaux au cœur d’une expérience spatiale inédite

    Il se déroule actuellement à bord de l’ISS une expérience très particulière. En effet, Scott Kelly, un astronaute américain, subit toute une série de tests tandis que son frère jumeau reste au...

    Lire la suite : ISS : des jumeaux au cœur d’une expérience spatiale inédite

  2. Publicité
  3. #2
    Alanares

    Re: Vidéo - ISS : des jumeaux au cœur d’une expérience spatiale inédite

    Bon(jourOUsoir) à Tou(te)s
    Sans doute avec l'âge mes capacités cognitives décroissent-elles rapidement, ce qui esplique mon incompréhension persistante face à ce problème... faux selon moi.
    En effet, hors magnétosphère terrestre, le problème rayonnement (solaire+ cosmique) est indiscutablement majeur : on peut se protéger des solaires par exemple en incluant la zone vie au coeur des réserves de liquides tels eau et urines, mais pas des cosmiques qui pénètrent des dizaines de mètres sous terre après avoir traversé l'atmophère...
    En regard de ce qui précède, l'impesanteur est un faux problème : il suffit de créer une pesanteur artificielle en répartissant zone vie et travail dans un anneau en rotation...
    Cordialement,
    Alanares

  4. #3
    Alanares

    Re: Vidéo - ISS : des jumeaux au cœur d’une expérience spatiale inédite

    Heu... EXPLIQUE et non esplique... décidemment la vue baisse aussi !
    Mille escuses heu non, EXCUSES !

  5. #4
    Tryss

    Re : Re: Vidéo - ISS : des jumeaux au cœur d’une expérience spatiale inédite

    Citation Envoyé par Alanares Voir le message
    En regard de ce qui précède, l'impesanteur est un faux problème : il suffit de créer une pesanteur artificielle en répartissant zone vie et travail dans un anneau en rotation...
    Et il coute combien de centaines de milliards de $ ton vaisseau?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Alanares

    Re: Vidéo - ISS : des jumeaux au cœur d’une expérience spatiale inédite

    Bon(jourOUsoir) à Tou(te)s
    Pour répondre à Tryss je dois avouer que je ne sais pas d'autant plus que je suppose que calculer un coût est un exercice particulièrement périlleux. Par exemple, la construction de ce vaisseau n'est pas envisageable (selon moi) avant au moins deux decennie. Pourquoi ? D'abord le contexte économique actuel ne le permettrait pas. Ensuite, même dans un contexte amélioré, j'imagine mal une opinion publique favorable à une telle dépense : convaincre celle-ci implique de passer par une contributioninternationale comme l'on ft pour l'ISS. Ensuite encore et surtout, parceque (en rappelant qu'il s'agit de vol longue durée donc vraisemblablement Mars) le seul moyen de procurer suffisament d'énergie pour la propulsion et pour une zone vie avec entre autres salles hydroponiques, labo d'élaboration de viande artificielle,etc., le seul moyen donc repose sur un moteur à Fusion à Hélium 3 (pas de neutrons de 17 Mev comme en fusion D-t). Or pour voir les premiers réacteurs à fusion opérationels il faut bien compter 20 ans. Ce temps pourra d'ailleurs être mis à profit pour nanoédifier des structures Lunaires de production de He3.Mais bon, en étant raisonnablement optimiste (et en écartant tout imprévu genre conflit) entre installation Lunaire et édification d'une partie du navire sur notre satellite naturel etc etc, il est plus prudent de compter mini 30 ans. Et là encore, entre de nouvelles Technologies et processus impossibles à prévoir aujourd'hui (par exemple irruption soudaine d'une technologie de rupture qui modifie notre façon de produire,vivre et consomer, il devient carrément impossible d'évaluer le coût d'un tel projet !
    Tout ceci dit, revenons à la question origine et mettons là en proportion de tout ce qui vient d'être énoncé : concevoir un systeme en rotation grèvera-t-il vraiment le budget de manière significative ?
    Cordialement,
    Alanares

  8. #6
    noir_ecaille

    Re : Re: Vidéo - ISS : des jumeaux au cœur d’une expérience spatiale inédite

    Le travail de la structure serait fort différent de l'ISS, si on voulait vraiment simuler une gravité artificielle.

    Cela demande des matériaux à la fois légers, résistants au travail centrifuge et centripète imposé par la rotation, modelables sous certaines conditions et stables dans d'autres, résistants à la pression interne de l'atmosphère confinée, résistants au travail imposé par l'activité/mouvement à bord (vibrations, hétérogénéités ponctuelles de masse, etc), résistants au travail dû à la température (dilatations, contractions)... A priori des matériaux high-tech et coûteux tant niveau budgétaire qu'en volume et ingénieries variées.

    La structure elle-même serait problématique car :
    - soit il s'agirait d'une structure colossale pour qu'une rotation modérée induise en périphérie un ersatz de gravité "sanitaire"
    - soit la structure tournerait si vite que son pilotage et bien d'autres aspects (ex : vie à bord, recharge électrique, communications, etc) seraient notoirement impactés

    On ne peut pas dire que la gravité artificielle serait un "bête" problème qui se résoudrait en un tour de main


    Bien sûr, ce n'est qu'une partie des problématiques relatives au voyage longue durée dans l'espace interplanétaire, dont séjours en dehors de la magnétosphère terrienne.
    Dernière modification par noir_ecaille ; 18/06/2015 à 09h35.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  9. Publicité