Discussion fermée
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 62

Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction



  1. #1
    V5bot

    Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    La course vers l’Homme augmenté est en marche. Auparavant simple fantasme, le post-humain serait, selon certains, sur le point de naitre. Futura-Sciences a rencontré Jean-Claude Heudin, directeur...

    Lire la suite : Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

  2. Publicité
  3. #2
    Alanares

    Re: Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    Bon(jourOUsoir) à Tou(te)s
    Que l'on veuille bien pardonner à un vieux bonhomme de ne pas tout compendre dans ce (curieux) débat.
    D'abord l'Eugénisme. D'après ce que j'ai cru comrendre, il est surtout moralement répréhensible sur son aspect "élimination", et bien évidemment, sur la récupération qu'en firent les nazis.
    Mais justement (et que l'on me corrige si je me trompe) je ne crois pas avoir jamais vu de déclaration Transhumaniste officielle proposant la moindre élimination. Au contraire : si par génie génétique on peut corriger certains dysfonctionnements de la machine humaine, en quoi celà diffère-t-il du banal exercice de ... la Médecine ? Il n'y aurait donc pas de différence ente corriger, réparer, et éliminer ?
    Ensuite le concept d' "Homme augmenté" qui fait bondir certains qui crient à la Science-Fiction. Désolé, mais cet homme augmenté existe depuis... l'invention de l'OUTIL ! Hé oui : le prolongement de ma main fait de moi un homme augmenté...
    Trop vague et pas assez "Technologique" ? OK : depuis l'invention des lunettes, la vue est corrigée/augmentée ! Depuis l'invention de la lunette puis des jumelles, la vue est augmentée. Depuis la domestication du cheval puis l'invention de la locomotion, l'homme est augmenté. Si demain des lentilles implantées et commandée par la pensée me permettent de voir mieux et plus loin, je*ne serai qu'un peu plus augmenté que l'utilisateur de jumelles.
    Enfin si la connexion du biologique (neurones) avec le silicium (et demain le graphène ou autre "ène") me relie à un immense ordinateur planétaire relié à tous les ordinateurs et humains à puces implantée dans le cerveau,celà engendrera un sacré système collectif de traitement de l'information... Science-Fiction ? Non : simple prospective à partir des infos de Futura-Sciences !
    Cordialement,
    Alanares

  4. #3
    Thomas markley

    Re : Re: Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    j'y reviens donc sur les base du transhumanisme...

    1) d'une part l'humanité prend existence a partir de la technologie, l'homme est homo faber, "celui qui fabrique"... du feu, du langage, des pierres taillé... des iphones... donc bien avant même que l'homme ne soit sapiens...

    2) le transhumanisme se propose donc de faire la même chose que ce que nous faisons depuis toujours... donc "naturellement".... ainsi il n'est pas besoin de nous pousser pour que souhaitions de nouvelle tech plus performante... cela nous est naturel

    3) cette philosophie n'en est pas une, du simple fait qu'elle ne propose pas une éthique de comportement visant a réguler le fait naturel... autant proposer comme philosophie le violentisme, qui prônerais le droit de violer a tout bout de champs au lieu de proner un droit ou des moeurs régulant les "bonnes manières" d'obtenir les faveurs des dames...

    4) ce qu'il faut comprendre, c'est que le transhumanisme à pour but d'éliminer toute les contraintes éthique dans l'utilisation des nouvelles technologie afin d'augmenter les capacités de l'homme, enfin surtout les happy few qui pourront se les payer (qui sont les mêmes qui finance et payent pour la diffusion de cette pensée, afin que le droit soit modifié (principe de démocratie, si le peuple le veux alors les plus riche pourrons y avoir accès, donc la diffusion des idées est primordiale a cette fin)

    5) les contraintes en question sont d'ordre éthique... l'éthique consistant a estimer les avantages et inconvénient pour tous de l'utilisation d'une technique, du fait d'agir... un peu comme l'on fait des tests avant mise sur le marché de médicaments, et cela afin de déterminer les avantages, les effets secondaire et la posologie... soit la différence entre un médicament et un poison...

    6) le transhumanisme est donc une anti-philosophie, ou une anti-éthique, en ce qu'elle vise a éliminer les barrières morale ethique et surtout légale a l'utilisation de neo-tech juste sortie de la tête des ingénieurs (l'on comprend pourquoi Google paye des penseurs transhumaniste) car il n'est pas tout de poser beaucoup de brevet, car si l'on ne peut pas les utiliser, l'on ne peut pas les vendres, donc en tirer profit (Google semble guère viser beaucoup plus haut en matière de philosophie)

    7) les englishs encore à l'œuvre en matière d'éthique, ou comment contourner le problème de la morale et du droit pour faire du pognon, ou pour vivre plus vieux au dépend de tout les autres... (rien de plus naturel, dans le sens barbare, comme motivation)

    8) le transhumanisme est donc l'art d'enfoncer les portes ouverte, au lieu de les fermer aux neo-techs qui sont dangereuse pour tous, et seulement positive pour quelqu'uns... elle veux leur ouvrir la porte en grand en espérant qu'elle ne profiterons qu'au plus aisée et aux détriments de tous si besoin (mais, sur ce point, on s'en tape, puisqu'on peut payer)

    9) bref, un mouvement duquel il ne faut pas trop rire, car vu ce qu'il sort des labos, le pire est à craindre si les législateurs se prennent d'amour et perdent la raison sous les coup de boutoir de ces "sophistes" aux dents longues (mais bleue, les dents )

  5. #4
    soulepavelaplage

    Re: Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    on a bien compris votre problème
    si celui la est supprimé : guilty

    et pis c'est pas mon probleme, mais celui de ce site.

    je m’étonne simplement, non que vous donniez la parole a un pseudo prof, mais que le journaliste (?) qui rédige cet article ne prenne pas la peine ni les lignes pour être un minimum critique.

    ce charmant garçon raconte ce qu'il veut et ce n'est absolument pas critiquable, mais je croyais que c’était a vous de faire le tri et de l'expliquer (le tri) ou alors vous ne méritez pas votre deuxième prénom.

    sans rancune, mais j'ai juste l'impression qu'a part moi, il n'y a que l'interviewer et l'interviewé qui réagissent (quand meme rarement vu une fiche wiki aussi condescendante !). et cela non plus n'est pas très 2eme prénom.

    et merci pour la menace.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    soulepavelaplage

    Re: Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    @Thomas markley : je ne partage vraiment pas votre avis mais beaucoup de plaisir a vous lire. et la chute est la bienvenue et très bien pensée.

  8. #6
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Re: Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    soulepavelaplage, on a bien compris votre problème, merci de participer avec des interventions constructives à partir de maintenant. La prochaine du même style que vos quatre précédentes sur ce fil sera archivée sans préavis.
    J'ai fait du ménage mais l'avertissement reste valable.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  9. Publicité
  10. #7
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Re: Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    Citation Envoyé par soulepavelaplage Voir le message
    je croyais que c’était a vous de faire le tri et de l'expliquer (le tri)
    Eh bien vous vous trompez. Relisez la charte.

  11. #8
    mtheory

    Re : Re: Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    Citation Envoyé par Thomas markley Voir le message
    3) cette philosophie n'en est pas une, du simple fait qu'elle ne propose pas une éthique de comportement visant a réguler le fait naturel... autant proposer comme philosophie le violentisme, qui prônerais le droit de violer a tout bout de champs au lieu de proner un droit ou des moeurs régulant les "bonnes manières" d'obtenir les faveurs des dames...
    C'est n'importe quoi....renseigne toi avant de taper sur un clavier.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  12. #9
    Thomas markley

    Re : Re: Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    et vous définissez l'éthique comment cher Mtheory ? quel est son utilité/interêt philosophique ?

    - et puis, rappelez-vous ce que disait Euclide sur les affirmations ou négations péremptoire...

    que la forme vous déplaise, que le fond vous hérisse, soit!! cela s'entends aisément... mais ne sommes nous là pour en discuter...

  13. #10
    thePitt

    Re: Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    Bonjour,
    Quel charabia ! Ce n'est pas une interview c'est juste la critique amère d'un type qui n'a pas réussi a se faire engager par Google.
    Les opinions de Claude Heudin sont plus que surprenantes venant de quelqu'un qui justement travaille depuis des années sur l'intelligence artificielle (il aurait peut être fallu qu'il se pose ses questions "éthiques" avant que de mettre les doigts dans le pot de confiture ! Non ? parce que comme danger majeur pour l'Humanité les IA en sont un vrai, outre d'être un vrai cauchemar.
    Au passage (à 2'28") en français ce n'est pas "ligth motif" mais "leitmotiv" ...
    Quant aux considérations sur "l'éthique", mais où va-t-on ? l'éthique c'est du marketing, juste bon a faire pleurer les chats et à satisfaire les gogos qui se saoulent de mots.
    Sur le fond du sujet, le danger "l'Homme augmenté ou amélioré", donc à cette aune là :
    - la maitrise du feu, c'est affreux ;
    - l'invention des vêtements c'est un délit ;
    - la médecine, c'est une hérésie ;
    - l'invention des prothèses en tout genre (dentier, lunette, cornet acoustique etc) c'est un crime ;
    - alors nécessairement le transhumanisme c'est le pire des crimes.

    Et pour nous prouver sa démonstration brillante comme une ampoule étreinte, le monsieur nous ressort ses rogatons :
    - l'eugénisme (comme si on avait attendu les transhumanistes pour faire dans l'eugénisme ... et en plus il est nul en histoire, par nature le transhumanisme est une réponse efficace aux dérives eugénistes passées, quant on se donne la peine de réfléchir un peu)
    - tous les films de science-fictions (il ne doit pas aller souvent au cinéma) ;
    - etc.

    Enfin j'ai lu aussi le fleuron de la pensée de Thomas Markley "6) le transhumanisme est donc une anti-philosophie, ou une anti-éthique, en ce qu'elle vise a éliminer les barrières morale ethique et surtout légale".
    Après les gros mots les grand maux :
    a - outre son usage très abusif du terme "donc" à tout bout de champ, ce procédé de sophiste.
    b - "anti-philosophie" c'est quoi cela ?
    c- "une anti-éthique" ? de mieux en mieux, a tout fin, pour combler ce gouffre d'ignorance sur l'éthique : les SS avaient une éthique ... c'est bête mais c'est comme cela.
    d - les "barrières morale(s) éthique(s), alors elles sont éthiques ou morales vos barrières ? c'est pas la même chose. Déjà quant à la morale, mon cher lisez donc Diderot, puisqu'il est manifeste au vu de vos propos que vous ne l'avez jamais lu.
    e- "et surtout légale(s)" là, il est encore plus manifestement que vous n'êtes pas non plus juriste, puisque que le droit et la morale cela n'a rien a voir, et l'éthique c'est du marketing pour faire plaisir au bon peuple après l'affaire du sang contaminé.
    f - "l'éthique consistant a estimer les avantages et inconvénient pour tous de l'utilisation d'une technique, du fait d'agir... " là encore non : http://www.cnrtl.fr/definition/ethique
    g - enfin le masque tombe, et c'est à grand coup de smiley "la bave aux lèvres" (ce puissant outil intellectuel) que tout est de la faute des "english" et du "pognon".

    Je suis plutôt d'accord avec le transhumaniste, (qui est l'une des solutions pour que l'humanité s'en sorte par le haut, y compris à grand renfort de vaisseaux générationnels), mais quant je vous lis, surtout le point 3 de votre démonstration par le violentisme" j'en deviens malthusien et eugéniste.
    Dernière modification par mh34 ; 12/07/2015 à 15h38. Motif: orthographe verbale

  14. #11
    illusionoflogic

    Re : Re: Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    Et voici un post-humain.
    Dernière modification par illusionoflogic ; 12/07/2015 à 00h22. Motif: C'est l'heure de la transe humaine
    Lisez mes propos. Je suis pas là.

  15. #12
    Thomas markley

    Re : Re: Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    Citation Envoyé par the pitt
    d - les "barrières morale(s) éthique(s), alors elles sont éthiques ou morales vos barrières ? c'est pas la même chose. Déjà quant à la morale, mon cher lisait donc Diderot, puisqu'il est manifeste au vu de vos propos que vous ne l'avait jamais lu.
    que voulez-vous, Diderot n'est pas le plus réputé en ces matières et d'autres sont plus important...
    mais en premier lieu reconnaitre ses faiblesses et ses manques afin d'apprendre est un bon prolégomène...

    sinon, la volonté de puissance se cache toujours derrière un bien et rien n'est plus dur que de faire aller un rhinocéros de ionesco en marche arrière... technologie = puissance... ethique = controle, pas augmentation...

    relisez l'histoire, vous avez une vision bien trop positive tant d'homo sapiens que de la technologie.. prudence donc...

  16. Publicité
  17. #13
    thePitt

    Re: Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    Cher Thomas, Auguste penseur, Abime de sciences,

    Premièrement, en ce qui concerne Denis Diderot, à l’évidence, vous n’en savez que la vulgate, à savoir qu’il est l’un des promoteurs de "L’encyclopédie".
    C’est un bon début mais c’est un peu court, puisque votre propos est bien la preuve que, - au choix - vous n’avez ou pas lu ou alors vous n’avez rien compris à l’œuvre de Diderot.

    En effet, la morale est une préoccupation constante et récurrente de l’intégralité de son œuvre, renseignez-vous avant de sortir des énormités. Pour faire court, Diderot, dans un aphorisme résume la morale à "l’art d’être heureux".

    En fait, vous amalgamez à l’envi les deux aspects de la morale (la personnelle et la publique), pour de plus, recouvrir des vertus de la première, les oripeaux de la seconde.

    Mais si le Diderot moraliste, n’est pas assez important pour vous, alors prenons le cas de François Xavier Joseph Droz (1773-1850 philosophe moraliste et historien), et pour le citer dans son "Essai sur l’art d’être heureux" (Page 224 - 225 de l’édition de 1811) :
    "Une des plus funestes erreurs est celle d’imaginer qu’il est utile d’exagérer la morale. … Morale est un mot qu’on a trop souvent employé pour propager des principes exagérés et faux.
    A ce mot usé, et d’un sens équivoque, on devrait substituer une dénomination qui montrât nettement le but vers lequel il faut le diriger.
    La Morale est l’art d’être heureux ; ou la morale n’est qu’une science de convention, tantôt inutile tantôt dangereuse."


    Quant à la morale publique que vous présenter comme un bloc d’adamantium inusable, transcendant et intemporel, si cela était vrai nous aurions alors toujours cette amène morale de pédophiles si chez aux aristo-platoniciens grecs, qui ne faisaient pas que sodomiser les mouches.

    Secondement, pour essayer d’avoir raison, vous sautez du coq à l’âne, en replâtrant votre échafaudage avec le malentendu nietzschéen sur "la volonté de puissance". Si ce pauvre Nietzsche est trop compliqué à entendre intelligemment, essayez au moins de lire Heidegger, il avait en son temps sorti un excellent "Nietzsche" (pour les nuls) en 2 tomes.

    Troisièmement, je me suis presque étouffé de rire, au lu de votre "identité remarquable" : technologie = puissance ... ethique = controle, pas augmentation...

    a – Non la technologie n’est pas égale à puissance ;
    b –re non, l’éthique n’est pas égale au contrôle ;
    c – Et enfin, la notion très complexe de volonté de puissance, que vous galvaudez, n’est pas non plus synonyme d’augmentation.

    Et au passage je constate, que changer de paradigme en cours de propos, cela ne vous gène pas à l’encolure :
    Dans un premier temps, vous nous définissez "l’éthique" comme étant une analyse du coût/avantage pour la collectivité : ce qui est déjà faux même dans une analyse marxienne ou marxiste ; et dans un second temps comme étant égale au contrôle : ce qui est encore plus faux.

    Ainsi, pour une application de votre conception de l’éthique dans les deux branches de vos postulations :

    a - Selon votre première postulation, et prenant l’exemple du courant électrique, dans l’intérêt du bien commun il convient d’en développer l’usage, et de pousser éthiquement cette bonne fée, jusque dans les chaises électriques.
    b - Selon votre seconde postulation, si l’éthique se confond avec le contrôle, alors la Gestapo est une institution hautement éthique : je n’aurais pas aimé être votre voisin durant la seconde guerre mondiale.

    Quatrièmement, Pour vous citer encore : "mais en premier lieu reconnaitre ses faiblesses et ses manques afin d'apprendre est un bon prolégomène..."

    A la bonne heure, mais commencez par appliquer vos leçons à vous-même : une petite ontologie du genre connais-toi toi-même, ou si vous préférez, balayez devant votre porte d’abord.
    En effet, Monsieur le penseur, "prolégomène" s’écrit déjà "prolégomènes" (avec un s), c’est ce que l’on appelle un "plurale tantum" : un mot qui ne s’utilise qu’au pluriel …
    Or l’usage abusif que vous en faites en tant que "singulare tantum", indique, toute l’étendue de votre "philosophie" qui n’a pas encore dépassée l’étape fondatrice du premier près-requis.


    Cinquièmement, je goute beaucoup votre "relisez l'histoire, vous avez une vision bien trop positive tant d'homo sapiens que de la technologie.. prudence donc..."

    Là vous vous avancez sur un terrain marécageux, tout droit issu de la bibliothèque de vos certitudes toutes faites, car cher penseur, à l’imitation d’un certain auteur de théâtre, Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre que n'en cauchemarde votre philosophie de comptoir.

    Sincèrement,

  18. #14
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    Attaque ad hominem, point Godwin, pédantisme. Ce genre de propos pour argumenter ton opinion, aussi respectable soit-elle, n'est pas admis sur ce forum.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  19. #15
    Thomas markley

    Re : Re: Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    vous devriez vous relire surtout... cher bull... vous mordez, mais la lune n'en reste pas dans le ciel, pas au but de mon doigt... et mon doigt est blindé... delà que l'on reconnait aisément l'imbécile qui s'y casse les dents...

    Diderot est réputé pour son encyclopedie, tout est dit... c'est que le reste n'avance de pas grand chose en avant de kant ou d'autres... quant à heidegger on le défendra de principe, mais pas sur le fond... qui reste de l'épaulé jeté...

    pour finir, parceque si vous ne percevez pas la volonté de puissance dans la techné... il ne vous reste qu'à comprendre ce qu'est réellement homo sapiens, et tout ce qui ressort de la volonté de connaitre...

    le reste affirmation péremptoire qui ne tromperons que vous-même de vos illusions et connaissance encyclopédique mal digérée..
    comme quoi, l'on en refait pas l'être humain et si la philosophie est uniquement une discipline écrite, la controverse de bar de comptoir ne promeut que des brontosaure et autres antédiluviens... (ou je me salie à vous répondre)

    sinon bienvenue en 1ère année... vous avez deja quelques base, ce n'est deja pas si mal, se seras mieux quand vous les aurez comprise... dans dix ou vingt ans... vu les pâtés que vous régurgitez... peut-etre juste diplômé ??

    quand à lire, il est préférable en philosophie de réfléchir... peut-etre vous conduire vers le discours de la méthode de Descartes, vous comprendrez a quel pont l'argument d'autorité n'a que peut de sens parmit nous... donc diderot... hahahaha, mais y'a pire

  20. #16
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    Mon message en vert aurait dû te faire comprendre que les polémiques personnelles ne sont pas de mise ici. Donc STOP.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  21. #17
    Neimad33

    Re: Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    Ils y arriveront c'est sûr et certain...
    Eugénisme car il pourrait s'en suivre la mort de l'homme actuel par le remplacement de l'homme amélioré, un nouveau monde ou seul les riches survivront car ce seront les seuls à pouvoir se payer cette technologie...

  22. #18
    Huxley21

    Re: Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    il arrivera à vivre plus longtemps mais perdra son ame ...
    La prochaine étape du transhumanisme ressemblera à de la science-fiction, on peut imaginer une nano puce implantée dans le corps humain qui aurait deux fonctions : une pour identifier à 100% une personne à cause de l’instabilité sociale et l’autre pour modifier de manière irrémédiable l’ADN humain pour résister aux maladies et virus qui séviront dans un avenir proche. Cet implant permettra de vivre beaucoup plus longtemps avec des capacités physiques améliorées et modifiera le psychisme pour une spiritualité bridée sans âme et rebelle, un peu comme des anges déchus. Ce sera le prix à payer pour ceux qui accepteront cette modification dans leur corps marqué génétiquement. Nous n’avons pas pour l’instant cette technologie, elle sera amenée prochainement par les gentils E.T. manipulateurs qui nous apporteront l’énergie gratuite et beaucoup d’autres choses sur le plan technologique dans le but de corrompre l’humanité avec une fausse spiritualité, pas pour nous aider. Qui vivra verra l’aboutissement heureusement temporaire du transhumanisme avec la marque de la bête décrite dans l’apocalypse de Jean.

  23. Publicité
  24. #19
    invite06459106

    Re : Re: Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    Tu m'as l'air assez sensible aux vibrations du Soleil.

  25. #20
    Bluedeep

    Re : Re: Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    Citation Envoyé par Huxley21 Voir le message
    il arrivera à vivre plus longtemps mais perdra son ame ...
    Ame ? A-t-on déjà observé/pesé/mesuré une âme ? Pas à ma connaissance. Donc, une perte hypothétique.

    La prochaine étape du transhumanisme ressemblera à de la science-fiction, on peut imaginer une nano puce implantée dans le corps humain qui aurait deux fonctions : une pour identifier à 100% une personne à cause de l’instabilité sociale et l’autre pour modifier de manière irrémédiable l’ADN humain pour résister aux maladies et virus qui séviront dans un avenir proche. Cet implant permettra de vivre beaucoup plus longtemps avec des capacités physiques améliorées .
    Ce qui serait absolument dramatique vu le gestion absurde de notre démographie.

    et modifiera le psychisme pour une spiritualité bridée sans âme et rebelle, un peu comme des anges déchus. Ce sera le prix à payer pour ceux qui accepteront cette modification dans leur corps marqué génétiquement. Nous n’avons pas pour l’instant cette technologie, elle sera amenée prochainement par les gentils E.T. manipulateurs qui nous apporteront l’énergie gratuite et beaucoup d’autres choses sur le plan technologique dans le but de corrompre l’humanité avec une fausse spiritualité, pas pour nous aider. Qui vivra verra l’aboutissement heureusement temporaire du transhumanisme avec la marque de la bête décrite dans l’apocalypse de Jean.
    Galimatias. Contentez vous de caporal ordinaire.

  26. #21
    mtheory

    Re : Re: Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    Citation Envoyé par didier941751 Voir le message
    Tu m'as l'air assez sensible aux vibrations du Soleil.
    Nanh, c'est aux ondes gravitationnelles
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  27. #22
    EauPure

    Re : Re: Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    Citation Envoyé par Neimad33 Voir le message
    Ils y arriveront c'est sûr et certain...
    Eugénisme car il pourrait s'en suivre la mort de l'homme actuel par le remplacement de l'homme amélioré, un nouveau monde ou seul les riches survivront car ce seront les seuls à pouvoir se payer cette technologie...
    Aussi destiné au ouvrier soldat ou autres cyborg dans des conditions trop difficile pour des humains normaux.
    NESD (Neural Engineering System Design) Il s’agit d’une interface neuronale qui pourrait bien « équiper » les soldats américains dans le futur. Un implant posé sur le cerveau qui va leur permettre de communiquer avec des équipements biocompatibles. Des armes, des moyens de communication ou un exosquelette contrôlé par la pensée, c’est l’objectif visé par l’armée américaine.
    L’ambition de la DARPA, bras armé de l’armée américaine dans la recherche, va bien au-delà. L’implant dont elle souhaite disposer dans 4 ans devra compter… 1 million d’électrodes.
    Une électrode par neurone afin de permettre des interactions élaborées
    http://www.4erevolution.com/armee-am...t-cyborg-nesd/
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  28. #23
    vilveq

    Re : Re: Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    Bonjour,

    Petite question.
    Le pacemaker est ce déjà du transhumanisme ?
    Ce petit bijou de technologie de plusieurs dizaines de milliers d'euro qui est utilisé dans les pays très riches pour permettre à leurs riches vieillards de vivre quelques années de plus alors qu'il y a des milliers d'enfants qui n'ont pas l'euro pour recevoir des vaccins qui leurs permettent de passer leur première année de vie.

    Je ne comprends pas ce questionnement pour savoir si telle ou telle hypothétique technologie serait ou non éthique, alors que personne ne remet en question les technologies actuelles qui vont dans le même sens. Je ne possède pas de pacemaker (pas encore ), mais pour les gens qui en ont, est-ce qu'un appareil qui contrôle et régule votre rythme cardiaque électroniquement et informatiquement, est-ce vraiment votre pire cauchemar comme semble le sous entendre la personne qui est interviewé ?

  29. #24
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Re: Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    Citation Envoyé par vilveq Voir le message
    Le pacemaker est ce déjà du transhumanisme ?
    Ce petit bijou de technologie de plusieurs dizaines de milliers d'euro
    Non. Entre 1000 et 2000, de mémoire.
    qui est utilisé dans les pays très riches pour permettre à leurs riches vieillards de vivre quelques années de plus
    pas seulement des "vieillards" ...mais aussi des enfants naissant avec certaines malformations cardiaques associées à des troubles du rythme.

  30. Publicité
  31. #25
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Re: Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    Imagine qu'on décide de ne plus implanter de pacemakers aux "vieillards" (au fait à partir de quel âge est-on vieux ?)... je suis quasiment sûr qu'il n'arrivera pas un euro de plus dans les pays qui ont besoin d'une aide sanitaire. Donc ce raisonnement s'appelle un amalgame.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  32. #26
    vilveq

    Re : Re: Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Imagine qu'on décide de ne plus implanter de pacemakers aux "vieillards" (au fait à partir de quel âge est-on vieux ?)... je suis quasiment sûr qu'il n'arrivera pas un euro de plus dans les pays qui ont besoin d'une aide sanitaire. Donc ce raisonnement s'appelle un amalgame.
    Vous m'avez pas bien compris.
    Je voulais réagir par rapport aux détracteurs du transhumanisme qui disent que ce n'est pas éthique, que ce sont des technologies dont certaines sont pour augmenter artificiellement la vie des plus riches, etc (cf a vidéo de l'interview).

    Mais pour moi, ce débat est clos depuis fort longtemps, on fait du transhumanisme depuis des décennies et cela est accepté par tous, les pacemakers ne posent des problèmes d'éthique à pas grand monde et pourtant c'est une technologies en vue d'améliorer ou remplacer le fonctionnement normal d'une partie d'un individu. Comme les prothèses de hanche, etc.

    Citation Envoyé par mh34;
    Non. Entre 1000 et 2000, de mémoire.
    De mémoire c'est entre 20.000€ et 50.000€, tout dépend du nombre d'électrode. Appareil et opération d’implantation (avec hospitalisation, etc.). En tout cas c’est ce qui est facturé au système de soins de santé.
    Dernière modification par vilveq ; 03/04/2016 à 19h06.

  33. #27
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Re: Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    Ce n'est pas la bonne définition du transhumanisme pour ce que j'en ai compris : on n'en parle pas pour des appareils ou de prothèses qui pallient plus ou moins bien des dysfonctionnements physiologiques ou des handicaps. On parle de transhumanisme quand il s'agit d'ajouter quelque dispositif ou puce "numérico-biologique" ou bricolage génétique pour faire un "homme augmenté". Avec en arrière-plan une idéologie (consciente ou inconsciente) de "l'homme supérieur".

    Beurk !
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  34. #28
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Re: Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    Citation Envoyé par vilveq Voir le message
    De mémoire c'est entre 20.000€ et 50.000€, tout dépend du nombre d'électrode. Appareil et opération d’implantation (avec hospitalisation, etc.). En tout cas c’est ce qui est facturé au système de soins de santé.
    Tout compris, oui c'est possible, l'appareil en lui-même beaucoup moins d'après ce lien ; https://www.legifrance.gouv.fr/affic...XT000027806685
    Enfin, en France du moins.
    Et il y a une différence entre guérir quelqu'un qui est malade, ( que d'ailleurs on ne guérit pas, on est palliatif seulement) et "augmenter" quelqu'un qui est en bonne santé.
    Dernière modification par mh34 ; 03/04/2016 à 20h28.

  35. #29
    invite73192618

    Re : Re: Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Et il y a une différence entre guérir quelqu'un qui est malade, ( que d'ailleurs on ne guérit pas, on est palliatif seulement) et "augmenter" quelqu'un qui est en bonne santé.
    Pas si simple. Les implants cochléaires, cardiaques, les neurostimulateurs, etc. sont assez facilement considérés comme du transhumanisme, même quand il s'agit de restaurer des fonctions "normales". A l'inverse la chirurgie esthétique et les interventions pharmacologiques ne sont généralement pas vu comme du transhumanisme, même quand il s'agit d'augmenter les performances de gens qui sont en bonne santé par ailleurs.

  36. #30
    mh34
    Responsable des forums

    Re : Re: Vidéo - Interview : transhumanisme et post-humain, un futurisme teinté de science fiction

    Citation Envoyé par Jiav Voir le message
    Pas si simple. Les implants cochléaires, cardiaques, les neurostimulateurs, etc. sont assez facilement considérés comme du transhumanisme, même quand il s'agit de restaurer des fonctions "normales".
    Bah je ne vois pas pourquoi...

    Après, qu'on considère les vaccins comme une augmentation oui, mais la chirurgie esthétique ...par exemple se faire refaire le nez serait une augmentation? On parle bien de chirurgie esthétique, hein, pas de chirurgie réparatrice.

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière